# A la une :    #YuanMeng       #Naissances2018    #Reintroduction    #Livre    #PairiDaiza

 

25 août 2010 : Trois zoos canadiens souhaitent héberger à tour de rôle un couple de pandas :


Le projet des zoos de Granby, Toronto et Calgary d’accueillir un panda géant de la Chine s’apprête à franchir une autre étape.

Une entente entre les trois jardins zoologiques a été signée dans le but de faire venir le panda géant au Canada. Chaque zoo présenterait l’animal menacé à tour de rôle.

La directrice générale du zoo de Granby, Joanne Lalumière, a indiqué que les négociations sont au stade préliminaire, et qu'un couple reproducteur pourrait être prêté par les autorités chinoises. Les trois zoos proposeront aussi des projets d’étude aux autorités chinoises.

«Dans les projets de collaboration et de coopération, nous voulons un couple reproducteur parce que nous recherchons la pérennité pour, grâce à la recherche et à la conservation, assurer la survie de l'espèce. On sait qu'aux États-Unis, ce sont des couples reproducteurs qui ont été prêtés dans le cadre des projets de recherches. C'est ce qui semble être sur la table pour discussions, bien que l'on soit ouvert à accueillir aussi des jeunes ou ce que les autorités chinoises verront comme utile pour les projets de conservation», a indiqué Mme Lalumière.

Les administrations des trois zoos dépêcheront chacune une délégation en Chine en octobre pour négocier la venue du ou des pandas au Canada.

Celui de Toronto entend dépenser plusieurs dizaines de milliers de dollars pour convaincre le gouvernement chinois de laisser partir l’animal. Le conseil d’administration du zoo de Toronto doit approuver jeudi 26 août des dépenses de 35 000 $ pour le voyage.

La délégation comprendra cinq personnes, dont deux politiciens, et le voyage se terminerait deux jours avant l’élection municipale du 25 octobre à Toronto. Le chef des opérations du zoo, John Tracogna, estime que le voyage est indispensable. «Il s’agit de choisir le bon moment», a-t-il dit.

«Les négociations pour l’acquisition du panda entrent dans une phase critique, des pourparlers se déroulent déjà entre les autorités chinoises et les zoos de Calgary et de Granby, la présence en Chine du zoo de Toronto est essentielle», écrit M. Tracogna dans un rapport remis au conseil d’administration du zoo.

L’année dernière, le zoo de Toronto a dépensé 28 000 $ pour dépêcher une première délégation en Chine.

Avant de se rendre en Asie, les directions des trois jardins profiteront de leur présence au congrès annuel de l'Association américaine des zoos et aquariums, en septembre, à Houston, pour finaliser leur proposition.

Si les négociations aboutissent, il en coûterait 500 000 $ par année aux trois zoos pour présenter le panda géant.

Dans un communiqué, les autorités du zoo de Toronto notent que le voyage d’octobre va coïncider avec le 40e anniversaire des relations Canada-Chine.

Dans le passé, le zoo de Toronto avait accueilli deux pandas de juillet à octobre 1985 et le zoo de Calgary deux pandas de février à septembre 1988. Quant au zoo de Granby, il n'a encore jamais hébergé de spécimen de panda géant.

 

Source : Agence QMI

 

Pour en savoir plus :

        > L'élevage en captivité, une méthode de conservation

        > Les pandas à l'étranger, pays par pays, zoos par zoos