Participez aux coûts d'hébergement et de maintenance du site :   Même un petit don est important, merci - Jérôme

 

25 janvier 2012 : Entretien avec le fournisseur de bambous pour les pandas français :


Yuan Zi et Huan Huan, les deux pandas qui se sont installés dimanche 15 janvier dernier (lire l'article) au ZooParc de Beauval (Saint-Aignan-sur-Cher dans le Loir-et-Cher), sont nourris quasi-exclusivement avec du bambou, comme leurs congénères sauvages. Entre 30 et 50 kilos leur seront offerts quotidiennement. Cependant, pour les zoos qui hébergent des pandas, l'approvisionnement en bambous est un défi logistique et financier, et le zoo de Beauval ne fait pas exception à cette règle.

Ainsi, le zoo d'Edimbourg révélait en novembre 2011 qu'il avait contractualisé avec un horticulteur allemand pour fournir à Tian Tian et Yang Guang des bambous issus d'une plantation située dans la banlieue d'Amsterdam (Pays-Bas) pour un total de 18 000 kilos par an et un budget de 80 000 euros par an.

Le zoo de Madrid s'approvisionne quant à lui depuis 2008 chez une bambouseraie française, RezO-Plant, située à Montauriol dans le Lot-et-Garonne. C'est cette même bambouseraie qui va fournir les bambous pour les deux jeunes pandas français.

La société RezO-Plant, spécialiste du bambou en Europe et installée depuis 1988, commercialise plus de 100 variétés de bambous qu'elle cultive en pleine terre et en hors-sol sur une superficie de 19 hectares. Même si la fourniture de bambous pour nourrir les pandas ne représente que 1% de leur chiffre d'affaire, ce « nouveau débouché amusant et unique » est une « jolie fenêtre » pour la société comme l'a indiqué au site pandas.fr Thomas de Reze, chargé de recherches et développement à RezO-Plant.

Questionné sur les zoos avec lesquels RezO-Plant travaille, Thomas de Reze me confie : « Nous travaillons avec Madrid, ainsi que le zoo de Beauval mais aussi Vienne depuis un peu plus de 6 mois. Berlin n'a jamais fait la demande, mais au vu de la longévité de l'animal, je pense que leur réseau est bien en place, peut-être cela viendra, mais nous n'avons pas fait de démarche vers les allemands. Nous sommes en contacts très très avancés avec Edimbourg depuis plus d'un an, mais je ne peux pas vous en dire plus maintenant, ni dans quelles mesures ni dans quelles conditions ».

Le ZooParc de Beauval, après s'être renseigné auprès des zoos de Madrid et Vienne, a pris contact avec la société RezO-Plant il y a un peu plus d'un an. Puis, le zoo a choisi ce fournisseur après avoir discuté de la préparation, des disponibilités et des capacités de livraison et d'approvisionnement en bambous.

« Nous sommes bien préparés et nous pouvons répondre à toutes les demandes pour le moment. Nous envisageons même de créer davantage de plantations afin d'accroître nos capacités de fourniture et de diversifier les espèces disponibles » m'affirme Thomas de Reze.

Questionné sur les détails logistiques de l'approvisionnement du zoo en bambous, Thomas de Reze nous dévoile les dessous de la préparation de la commande : « Nous recevons la commande, nous contactons un transporteur (camion frigo fixé entre 4° et 6°C), nous coupons le matin même, nous avons fait concevoir par des ingénieurs une machine pour couper les cannes du bambou, ensuite, nous faisons des fagots de 7 à 12 kilos, arrosons le tout copieusement, et chargeons les plantes dans l'après-midi. La livraison se fait directement au zoo, sans arrêt et sans halte intermédiaires, afin de garantir un maximum de fraîcheur. Les fagots ne sont pas trop gros, ni trop tassés afin d'éviter le pourrissement et la fermentation ».

Comme c'est le cas pour Madrid, les espèces livrées sont principalement du Phyllostachys, mais aussi un peu de Semiarundinaria, de Pseudosasa, voire du Pleioblastus. C'est RezO-Plant qui sélectionne les espèces livrées en fonction de la disponibilité. « Les pandas reçoivent l'intégralité de la plante, nous coupons au ras du sol, aux pandas de décider ce qu'ils mangeront en premier, les feuilles, les branches ou les cannes » me précise Thomas de Reze.

Pour la culture des bambous, RezO-Plant utilise un minimum de pesticides et d'engrais non organiques ; le bambou étant une plante robuste qui ne nécessite que peu de traitements. En complément, RezO-Plant utilise depuis plus de 5 ans la lutte biologique (protection biologique intégrée) ; le principe étant d'employer des organismes vivants (insectes, acariens, champignons,...) et autres auxiliaires pour tuer ou parasiter les insectes ravageurs des cultures : cochenilles, pucerons, thrips, Schizotetranychus bambusae (un acarien)...

Samuel Leroux, responsable des achats au ZooParc de Beauval précise : « Toutes les trois semaines, nous faisons livrer par un producteur du Lot-et-Garonne près d’une tonne de bambous ». Sous forme de perches de 3 à 4 m, ce trésor nutritionnel est conservé dans une chambre froide (entre 4° et 6°C) de 35 m² au zoo spécialement dédiée où, toutes les 15 minutes, une petite pluie artificielle vient arroser la verdure pour la conserver entre deux livraisons.

Au total, l’alimentation devrait coûter entre 20 000 et 30 000 euros par an et par panda.

 

Les différentes étapes de la coupe du bambou dans les pépinières de RezO-plant.
Une fois coupé, le bambou est arrosé pour qu'il garde toute sa fraîcheur (remerciements et © RezO-Plant)

 

Auteur : Jérôme POUILLE

Remerciements : Thomas de Reze (RezO-Plant) pour ses réponses

Sources : RezO-Plant, La Dépêche du Midi

 

A lire :

        > 18 janvier 2012 : Huan Huan et Yuan Zi, les grands pandas français, présentés à la presse

        > 17 janvier 2012 : Une arrivée médiatique pour Huan Huan et Yuan Zi en France dimanche 15 janvier

        > 16 janvier 2012 : Cérémonie à Chengdu et un air de pandamania à Saint-Aignan la veille de l'arrivée de Huan Huan et Yuan Zi sur le sol français

        > 12 janvier 2012 : Des écoliers chinois adressent leurs vœux au zoo de Beauval et à ses futurs pandas

        > 11 janvier 2012 : FedEx offre ses services pour le transport des deux pandas vers la France

        > 10 janvier 2012 : Conférence de presse à la base de Chengdu sur le transfert des pandas vers la France

        > 9 janvier 2012 : Programme du dimanche 15 janvier prochain pour l'arrivée des pandas en France, au zoo de Beauval

        > 6 janvier 2012 : Nouvelles photos de Huan Huan et Yuan Zi, les futurs pandas français

        > 5 janvier 2012 : Les futurs grands pandas du zoo de Beauval (France) seront visibles du public à partir du 11 février

        > 16 décembre 2011 : Huan Huan et Yuan Zi arriveront en France le dimanche 15 janvier 2012

        > 13 décembre 2011 : Rodolphe Delord, directeur du zoo de Beauval, interviewé par Maxisciences

        > 8 décembre 2011 : Premières photos de Huan Huan et Yuan Zi, les deux pandas qui vont arriver en France

        > 5 décembre 2011 : Signature de l'accord pour recevoir en France la paire de pandas Huan Huan et Yuan Zi

        > 1er décembre 2011 : Présentation de Huan Huan et Yuan Zi, le couple de pandas qui va arriver au zoo de Beauval, en France

        > 30 novembre 2011 : Huan Huan et Yuan Zi arriveront au zoo de Beauval, en France, début 2012

        > 7 novembre 2011 : Le prêt d'un couple de grands pandas au zoo de Beauval retardé par la crise

        > 27 juillet 2011 : Le zoo de Beauval lève une partie du mystère sur l'arrivée prochaine d'un couple de grands pandas en France

        > 21 mai 2011 : Arrivée future de pandas géants à Beauval, en France ?

 

Pour en savoir plus :

        > Pandas en France : de Vincennes à Beauval : la page du site consacrée aux pandas français avec notamment toute l'information concernant les pandas du ZooParc de Beauval

        > Chronique du Pandassadeur français DAVID ALGRANTI, présent à Chengdu la semaine précédant le départ de Huan Huan et Yuan Zi vers la France

        > Où voir des pandas hors de Chine : la liste actualisée des zoos qui hébergent des pandas hors de Chine

        > Site officiel du ZooParc de Beauval

        > Blog du ZooParc de Beauval consacré aux pandas : pandas.zoobeauval.com