# A la une :    #YuanMeng       #TianBao    #Reintroduction    #kdoNOEL    #Ähtäri

 

28 avril 2006 : Xiang Xiang, le premier panda géant né en captivité et relâché dans la nature :


REUTERS/Jérôme POUILLE - Les Chinois ont lâché dans la nature vendredi 28 avril 2006 un panda géant né en captivité et qui est porteur d'un appareil GPS permettant de suivre tous ses mouvements, annonce l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Cette libération, qui est une première mondiale, est intervenue après trois ans de "préparation" pour l'animal dans un centre de recherche animale dans la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine.

Il s'agit d'un panda mâle âgé de quatre ans baptisé "Xiang Xiang", né à Wolong, qui a subi toute une batterie d'examens médicaux avant d'être déclaré apte à vivre en liberté par les vétérinaires.

L'animal, très résistant, a ainsi appris à construire un abri, chercher sa pitance, délimiter son territoire et éloigner les prédateurs, a précisé au Beijing News Zhang Hemin, directeur du Centre de protection et de recherche des pandas géants de Wolong.

Il a été relâché dans les montages du Sichuan délibérément en pleine saison des pousses de bambou, dont les pandas sont si friands.

Pour Dermott O'Gorman, délégué pour la Chine du Fonds mondial pour la nature (WWF), les chances de survie de Xiang Xiang sont incertaines. "C'est assurément un événement majeur", a-t-il dit. "Mais une fois lâché dans la nature, l'animal va devoir faire face à tous les problèmes auxquels sont confrontés ses congénères sauvages (...). Il y a vraiment beaucoup d'inconnus dans tout cela".

La Chine totalise 103 pandas géants élevés en captivité et dépense depuis 2003 12,5 millions de dollars pour les initier à une vie en liberté, précise Chine nouvelle.

Le représentant du WWF ne croit pas à ce genre de "formation". "La reproduction en captivité revient très chère et comporte un grand nombre de risques. Ce qu'il faudrait, c'est un programme global mis en oeuvre par les pouvoirs publics et la population visant à protéger les parcs naturels, les 'couloirs verts' et à faire en sorte que pandas et êtres humains puissent cohabiter", préconise-t-il.

 


Xiang Xiang, relâché le 28 avril 2006 dans la nature

 


Xiang Xiang, le 27 avril 2006



Xiang Xiang, le 27 avril 2006, avec un tranquillisant