# A la une :    #YuanMeng       #Calgary    #Reintroduction    #Livre    #PairiDaiza

 

30 mai 2008 : Séisme en Chine : Quel avenir pour le centre de Wolong ?


Le Centre de Recherches et de Protection des Pandas géants de Wolong, situé au cœur de la zone du sud-ouest de la Chine ravagée par le séisme du 12 mai, a été tellement endommagé par cette catastrophe qu'il pourrait déménager, a indiqué vendredi 30 mai un journal officiel.

"Je pense qu'il vaudrait mieux déménager", a dit le patron du Centre de Wolong, Zhang Hemin, cité par le quotidien en anglais China Daily.

Zhang a notamment exprimé la crainte de voir le centre subir de nouvelles répliques : "La route est facilement bloquée par les rochers qui chutent de la montagne. Il n'y aurait alors aucun moyen d'approvisionner le centre".

D'énormes quantités de nourriture lui ont été livrées pour pallier une pénurie post-séisme, notamment parce que les villageois sont désormais trop occupés ou affligés pour lui fournir comme avant des bambous, aliment favori du panda.

Toutefois, une responsable du bureau des forêts du Sichuan, citée par le quotidien, a jugé prématurée une éventuelle décision de déménager : "Wolong est la plus grande réserve de pandas, en superficie. Elle a un plan de reconstruction. Aussi, aucune décision de la sorte ne peut-elle être prise pour le moment".

Cinq membres du personnel de Wolong ont trouvé la mort lors du séisme du 12 mai et un des 86 mammifères locataires de la réserve est toujours porté disparu.

 

 (Le Monde / Jérôme POUILLE)

 

A lire :

        > 29 mai 2008 : Séisme en Chine : Le destin des pandas sauvages de la réserve de Baishuijiang reste inconnu après le séisme

        > 26 mai 2008 : Séisme en Chine : Un des deux pandas manquants au centre de Wolong a été retrouvé

        > 23 mai 2008 : Séisme en Chine : 6 pandas du centre de Wolong évacués vers la base de Yaan Bifengxia

        > 20 mai 2008 : Séisme en Chine : des nouvelles du centre de Wolong

        > 14 mai 2008 : Séisme en Chine : les pandas captifs sains et saufs