# A la une :    #YuanMeng       #Naissances2018    #Reintroduction    #Livre    #PairiDaiza

 

7 août 2012 : Tao Tao va partager son enclos avec d'autres animaux sauvages avant sa réintroduction dans le milieu naturel :


Le 3 août dernier, Tao Tao a fêté ses deux ans.

Ce jeune panda, né le 3 août 2010 (lire l'article), vit à la base d'Hetaoping (une antenne du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant) avec sa mère Cao Cao dans un environnement semi-naturel où il apprend à vivre dans des conditions proches de celles du milieu naturel et où les contacts avec l'homme sont quasi inexistants.

En quelque sorte, il s'agit d'un programme de formation jalonné de grandes étapes où les difficultés deviennent croissantes et surtout se rapprochent de plus en plus de ce que Tao Tao pourra trouver dans la nature une fois qu'il aura été relâché.

Le 3 août 2011, j'avais dressé une restrospective de la première année de vie de Tao Tao (lire l'article).

 

La vie du jeune panda Tao Tao, et de sa mère, a été marquée jusqu'à aujourd'hui par trois étapes décisives :

     - septembre 2010 : les deux pandas qui vivaient dans un environnement simple depuis la naissance de Tao Tao début août ont été transférés vers un environnement semi-naturel relativement plus complexe (lire l'article), à une altitude de 1 800 mètres, et d'une superficie de 2 400 m². Dans cet enclos, les deux animaux ont eu à affronter pluies diluviennes (lire l'article) et chutes de neige (lire l'article).

     - 20 février 2011 : Tao Tao, alors âgé de 6 mois, et sa mère Cao Cao, ont été déplacés vers un enclos beaucoup plus grand (40 000 m²), situé à une altitude de 2 200 mètres (lire l'article). Cao Cao a été équipée à cette occasion d'un collier GPS. Là également, les conditions météorologiques ont été rudes avec de fortes chutes de neige, sans poser de problèmes majeurs aux deux pandas (lire l'article).

     - 3 mai 2012 : le jour de ses 21 mois, Tao Tao, et sa mère Cao Cao, sont entrés dans la troisième phase, la dernière, du programme de réintroduction (lire l'article). Ils ont été transférés dans un enclos de 240 000 m² à une altitude comprise entre 2 150 et 2 500 mètres. L'objectif de cette dernière phase est que Tao Tao s'approprie un environnement naturel proche de celui qu'il trouvera une fois relâché mais aussi qu'il renforce sa perception des éventuels dangers et qu'il s'habitue aux autres espèces susceptibles de partager son futur territoire. Cette phase marquera aussi l'apprentissage de la sélection des espèces de bambous qu'il affectionne. « C'est une phase très importante pour Tao Tao. Encore allaité par sa mère, il va devoir sélectionner lui même les bambous sauvages pour s'en nourrir progressivement. Ce processus de sevrage est très important pour lui. On prévoit de le réintroduire dans le milieu naturel après un semestre dans ce nouvel enclos » expliquait Huang Yan, ingénieur en chef adjoint du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant, en mai dernier.

 

Le jour des deux ans de Tao Tao, le 3 août à 8h30, les chercheurs de la base d'Hetaoping ont procédé à des analyses sanguines chez quatre faisans et une chèvre afin de vérifier qu'ils étaient exempts de maladies infectieuses puis les ont introduits à 10h30 dans l'enclos de Tao Tao et Cao Cao afin que le jeune candidat à une réintroduction future puisse s'accoutumer à des animaux qu'il sera susceptible de rencontrer une fois relâché dans le milieu naturel. Ces espèces ne sont pas des prédateurs pour le jeune panda mais plutôt des voisins pacifiques de son écosystème.

 


Les scientifiques placent dans l'enclos de Tao Tao et Cao Cao une chèvre et quatre faisans - © CCRCGP

 

Cependant, les scientifiques s'interrogent sur la réaction que va avoir Tao Tao lorsqu'il va se trouver confronté à ces animaux étrangers... Dans le milieu naturel, pandas et chèvres cohabitent généralement, même si quelques cas sont rapportés de pandas se nourrissant de chèvres, cependant dans le cas de Tao Tao qui n'a jamais croisé de tels animaux, sa réaction sera certainement la fuite au sommet d'un arbre.

Du 27 août au 15 septembre prochain, les observations vont se renforcer afin que les scientifiques puissent évaluer l'opportunité de réintroduire Tao Tao dans le milieu naturel dès fin septembre. Pour cela, l'équipe va recruter dix volontaires pour lui venir en appui pour cette observation minutieuse du comportement du jeune panda.

 


Tao Tao, réfugié au sommet d'un arbre, porte les espoirs d'une réintroduction dans le milieu naturel - © CCRCGP

 

La réserve dans laquelle Tao Tao sera relâché n'est pas encore connue avec certitude mais la réserve naturelle de Liziping, dans les Monts Xiaoxiangling (province du Sichuan), semble présenter plusieurs atoûts (lire l'article). En effet, parmi les 6 grands monts habités par le panda sauvage, le complexe formé par les Monts Xiaoxiangling et Daxiangling a un effectif très faible de panda (61 pandas seulement selon le troisième recensement officiel). Ce même recensement avait montré que seuls 13 pandas vivaient dans la réserve de Liziping. Ajouté à cela, cette réserve présente la particularité de se situer à la frontière entre les Monts Xiaoxiangling et les Monts Liangshan (eux aussi avec un faible effectif de pandas sauvages, environ 115) et elle remplit ainsi un rôle de corridor (couloir écologique) entre ces deux grands habitats du panda. Cette réserve avait déjà été qualifiée comme un lieu idéal pour les programmes de réintroduction du panda et d'ailleurs la femelle Lu Xin, secourue en mars 2009 dans les Monts Qionglai (lire l'article), avait été relâchée une fois soignée, un mois plus tard (lire l'article), dans cette réserve pour renforcer les effectifs dans cette zone géographique stratégique.

 

Auteur : Jérôme POUILLE

Source : site officiel CCRCGP (chinapanda.org.cn)

 

A lire : Les actualités précédentes consacrées à Tao Tao et Cao Cao, au centre d'Hetaoping :

        > 3 mai 2012 : Nouvelle étape décisive pour Tao Tao, la dernière avant sa réintroduction dans le milieu naturel

        > 3 août 2011 : Tao Tao, probable candidat à une réintroduction future, fête son premier anniversaire

        > 2 juillet 2011 : Tao Tao, âgé de 11 mois, porte les espoirs d'une réintroduction future

        > 5 avril 2011 : Fortes chutes de neige à la base de réintroduction d'Hetaoping

        > 24 février 2011 : Etape décisive pour le jeune Tao Tao, à la base de réintroduction d'Hetaoping

        > 12 janvier 2011 : Le jeune né à la base de réintroduction d'Hetaoping fête ses 5 mois

        > 26 décembre 2010 : Première neige à la base de réintroduction d'Hetaoping

        > 6 décembre 2010 : Examen médical pour un jeune candidat potentiel à la réintroduction, à la base d'Hetaoping

        > 1er décembre 2010 : Le jeune né dans un environnement semi-naturel à la base de réintroduction d'Hetaoping fête ses 4 mois

        > 12 octobre 2010 : Un témoignage sur la vie de Cao Cao et de son petit placés dans la base de réintroduction d'Hetaoping

        > 18 septembre 2010 : Des nouvelles de Cao Cao et de son petit placés dans la base de réintroduction d'Hetaoping

        > 4 août 2010 : Cao Cao, une des femelles enceintes placées dans un environnement semi-naturel à Hetaoping, donne naissance

        > 22 juillet 2010 : Quatre femelles pandas sélectionnées dans le cadre de la mise en oeuvre d'un programme de réintroduction

        > 1er juillet 2010 : Zhang Hemin dévoile les modalités d'un futur programme de réintroduction

 

A lire : La réserve naturelle de Liziping, une réserve susceptible d'accueillir des réintroductions futures :

        > 21 février 2012 : La réserve naturelle de Liziping semble adaptée pour accueillir des réintroductions futures

        > 5 mai 2010 : Qu'est devenue Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue, soignée et relâchée il y a un an

        > 1er juin 2009 : Des nouvelles de Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue le 25 mars dernier et relâchée le 29 avril dans la réserve naturelle de Liziping

        > 29 avril 2009 : Le panda sauvage secouru le 25 mars dernier dans les Monts Qionglaishan et baptisé Lu Xin a été relâché dans les Monts Xiaoxiangling

 

Pour en savoir plus :

        > La réintroduction, le but ultime des programmes d'élevage en captivité : Toutes les informations sur les différents programmes de réintroduction passés et actuels

        > Davantage de photos de Cao Cao et son petit : Accédez à la galerie spéciale sur la page facebook du site : www.facebook.com/pandas.fr