# A la une :    #MiniYuanZi       #Basi    #PandasBerlin    #PandaBook    #Naissances2017

Actualités > 2017

 

Observation d'un panda sauvage dans la vallée de Dajiangou, entre les réserves naturelles de Huangbaiyuan et Niuweihe

Publié le : 6 mars 2017  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : HSW.cn, Sina.com, Bureau des forêts du comté de Taibai

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés

 

Un panda sauvage a été aperçu par des touristes le jeudi 2 mars dernier dans la vallée de Dajiangou (大箭沟) près du secteur touristique du plateau de Huangbaiyuan (黄柏塬), rattaché à la ville du même nom dans le comté de Taibai (province du Shaanxi).

L'animal s'est montré brièvement avant de rejoindre son habitat. La vallée de Dajiangou se situe entre les réserves naturelles d'Huangbaiyuan et de Niuweihe.

Il est fréquent que des villageois du comté de Taibai observent des pandas géants. C'est par exemple dans ce comté, dans le village de Niuweihecun (牛尾河村) qu'avait été secourue Bai Xue le 12 octobre 1993. Fin décembre 2006, une femelle nommée plus tard Niu Niu a été retrouvée gravement blessée dans le village de Dajiangou puis a été envoyée au Centre de sauvetage et de recherche sur les animaux sauvages du Shaanxi (Shaanxi Wild Animal Rescue Center) où elle vit toujours, amputée des deux tiers de sa patte avant gauche. Le 21 mars 2007, un mâle âgé nommé plus tard Xiao Ming, a été trouvé mal en point également à Dajiangou ; secouru il a fini ses jours au Centre de sauvetage et de recherche sur les animaux sauvages du Shaanxi. Le 23 décembre 2009, trois résidents du village d'Erlangba (二郎坝) ont découvert un bébé panda qui souffrait de déshydratation dans la réserve naturelle de Niuweihe. Il a capturé puis envoyé au Centre de sauvetage et de recherche sur les animaux sauvages du Shaanxi où il vit toujours et où il est connu sous le nom d'Er Lang, en référence au lieu où il a été trouvé. Le 5 avril 2010, un autre panda sauvage est retrouvé blessé puis capturé dans le secteur de Dajiangou. Le 19 octobre 2014, un panda sauvage a été aperçu dans l'eau également dans le secteur de Dajiangou. Enfin, le 28 novembre 2016, quatre pandas sauvages interagissants ensemble sont observés pendant près de 40 minutes dans le village de Dajiangoucun (大箭沟村).

 

Quelques clichés de cette rencontre fortuite avec un panda sauvage dans la vallée de Dajiangou
CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

 

La réserve naturelle de Huangbaiyuan (黄柏塬自然保护区), appelée aussi Huangboyuan, a été créée en 2006 et elle protège un territoire de 21 865 hectares compris entre 1 160 (1 280 ?) et 3 120 mètres d'altitude dans le comté de Taibai (province du Shaanxi). D'abord sous statut provincial, elle a été élevée au rang de réserve nationale en 2013. Elle est connectée à l'Est avec la réserve naturelle provinciale de Laoxiancheng, au Sud-Est avec la réserve naturelle nationale de Foping, au Sud avec la réserve naturelle nationale de Changqing, au Nord avec la réserve naturelle nationale de Taibaishan et à l'ouest avec la réserve naturelle provinciale de Niuweihe.

L'aire centrale (core area) fait 7 080 hectares, la zone tampon 6 550 hectares et la zone expérimentale 8 235 hectares. La réserve est parcourue par plusieurs cours d'eau dont la rivière Xushui (湑水河), la rivière Taibai (太白河) et la rivière Dajiangou. Les précipitations annuelles moyennes sont comprises entre 800 et 2 000 mm. Les températures annuelles moyennes sont comprises entre 6 et 12,5°C.

La réserve naturelle de Huangbaiyuan abrite 346 espèces de vertébrés (dont 81 espèces de mammifères, 13 espèces d'amphibiens, 25 espèces de reptiles, 217 espèces d'oiseaux et 10 espèces de poissons), 2 832 espèces d'insectes et 1 109 espèces de plantes à graines.

Outre le panda géant, elle permet de renforcer la protection d'autres espèces animales notamment le takin (Budorcas taxicolor), le cerf porte-musc des forêts (Moschus berezovskii), le rhinopithèque de Roxellane (Rhinopithecus roxellanae), l'épervier de Horsfield (Accipiter soloensis), l'ithagine ensanglantée (Ithaginis cruentus), la salamandre géante de Chine (Andrias davidianus), l'ours noir d'Asie (Ursus thibetanus), le goral de l'Himalaya (Naemorhedus goral) ou encore le faisan doré (Chrysolophus pictus).

 

La réserve naturelle de Niuweihe (牛尾河自然保护区) est une réserve provinciale approuvée en 2004 et établie en 2005 et qui couvre 13 492 hectares également dans le comté de Taibai. L'aire centrale (core area) fait 2 246 hectares, la zone tampon 5 063 hectares et la zone expérimentale 6 183 hectares. Elle est connectée à l'Est avec la réserve naturelle nationale de Huangbaiyuan, au Sud-Est avec la réserve naturelle nationale de Changqing via notamment le corridor d'Erlangba, au Nord-Est avec la réserve naturelle de Taibaishan via notamment le corridor de Dashuping, à l'Ouest avec la réserve naturelle nationale de Sangyuan et au Sud avec la réserve naturelle provinciale de Banqiao.

La réserve naturelle de Niuweihe abrite plus de 1 000 espèces de plantes à graines (121 familles, 640 genres) et de très nombreuses espèces de fougères, de lichens, de champignons et de mousses. Côté animaux, 312 espèces et sous-espèces de vertébrés sont recensées appartenant à 197 genres, 85 familles et 28 ordres (dont 16 espèces de poissons appartenant à 15 genres, 5 familles et 3 ordres ; 13 espèces d'amphibiens appartenant à 8 genres, 6 familles et 2 ordres ; 23 espèces et sous-espèces de reptiles appartenant à 17 genres, 7 familles et 3 ordres ; 190 espèces et sous-espèces d'oiseaux appartenant à 105 genres, 42 familles et 13 ordres ; 70 espèces et sous-espèces de mammifères appartenant à 52 genres, 25 familles et 7 ordres). Sont également dénombrées 1 284 espèces d'insectes.

Outre le panda géant, elle permet de renforcer la protection d'autres espèces animales notamment le takin (Budorcas taxicolor), le cerf porte-musc des forêts (Moschus berezovskii), le rhinopithèque de Roxellane (Rhinopithecus roxellanae), l'ours noir d'Asie (Ursus thibetanus), le chat de Temminck ou chat doré d'Asie (Pardofelis temminckii), le léopard (Panthera pardus), ou encore l'aigle royal (Aquila chrysaetos). Parmi les espèces végétales remarquables qu'elle abrite, citons le tétracentron de Chine (Tetracentron sinense), l'espèce d'arbre à latex Eucommia ulmoides, l'arbre caramel (Cercidiphyllum japonicum), le petit arbre caduc endémique de Chine Sinowilsonia henryi, ou encore l'Emmenopterys henryi (un arbre rare cousin du caféier).

 

Selon les données du troisième recensement qui a eu lieu entre 1999 et 2003, le comté de Taibai abritait 43 pandas sauvages et compte-tenu que les réserves naturelles de Niuweihe et Huangbaiyuan ont été créées postérieurement au troisième recensement, le nombre de pandas à l'intérieur de ces réserves n'est pas connu (dans l'attente de la publication des chiffres détaillés du quatrième recensement).

 

A lire : D'autres histoires de pandas sauvages dans le comté de Taibai :

        > Interaction entre plusieurs pandas sauvages près de la réserve naturelle de Huangbaiyuan (province du Shaanxi) (2 décembre 2016)

        > Bai Xue, une femelle vagabonde et une mère héroïque, s'en est définitivement allée (14 juillet 2015)

        > Images exceptionnelles d'un panda sauvage à Huangbaiyuan, dans les monts Qinling (26 octobre 2014)

        > 6 avril 2010 : Sauvetage d'un panda sauvage dans la réserve naturelle de Huangbaiyuan

        > 16 février 2010 : Un bébé panda sauvage secouru en décembre dernier dans la réserve naturelle de Niuweihe (Monts Qinling)

        > 22 février 2009 : Xiao Ming, un panda sauvage secouru en 2007 et opéré de la cataracte fin 2008

        > 7 mars 2007 : Un panda géant sauvé mais amputé à la recherche d'une prothèse 

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des monts Qingling, dans la province du Shaanxi

        > La réserve naturelle de Huangbaiyuan

        > La réserve naturelle de Niuweihe

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)