Vous accédez dorénavant à ce site via l'adresse www.panda.fr - Mettez à jour vos favoris, merci de votre fidélité - Jérôme

Monts Minshan & Monts Qinling

Province du Gansu > Comtés de Wenxian et Wudu

 

Réserve naturelle nationale de Baishuijiang

 

La réserve naturelle de Baishuijiang (白水江国家级自然保护区) est une réserve à statut national située majoritairement dans le comté de Wen (Wenxian), mais aussi dans une moindre mesure dans celui de Wudu, dans la province du Gansu. Etablie en 1978 sous statut provincial, elle est devenue une réserve nationale en 1990 et elle protège aujourd'hui un territoire de 223 671 hectares dans les Monts Minshan côté comté de Wenxian et dans les Monts Qinling côté comté de Wudu, deux des six grands Monts habités par le panda. Au sud-est, la réserve est adjacente aux réserves naturelles de Tangjiahe et Dongyanggou, à l'ouest adjacente avec celle de Wujiao et connectée avec celles de Jiuzhaigou et Wanglang.

La zone centrale, cœur de la réserve, fait 97 329 hectares ; la zone tampon 26 032 hectares et enfin la zone expérimentale 100 310 hectares. La réserve compte sept stations de recherches et une base spéciale pour le panda.

 


La station de recherches de Baimahe, à l'ouest de la réserve - © Baishuijiang NR

 

La station de Liujaping - © Baishuijiang NR

 

La base de Qiujiaba, spécifiquement dédiée aux pandas - © Baishuijiang NR

 

Même si l'altitude dans la réserve varie entre 595 et 3 837 mètres, la réserve est majoritairement située entre 2500 et 3100 mètres d'altitude. La partie nord-ouest de la réserve est la plus élevée, la partie sud-est la moins élevée. Les pics les plus hauts sont Jinggeliushan (3 530 mètres), Huangtuliang (3 882 mètres) et Motianling (2 227 mètres). Les sommets sont généralement plats et rocheux tandis que les vallées sont généralement à une altitude inférieure à 1 000 mètres, avec des pentes jusqu'à 45°. La réserve est parcourue par deux cours d'eau majeurs : la rivière Baishuijiang et la rivière Bailongjiang.

La température annuelle moyenne dans la réserve est de 15°C, mais elle peut excéder les 25°C dans les secteurs de faible altitude durant la saison chaude. Les extrêmes de température varient d'environ -7,4°C à 37,5°C. A haute altitude, 140 jours dans l'année sont sans gel, contre 338 jours à basse altitude. Les précipitations annuelles moyennes sont de 800 mm et la saison des pluies dure de juillet à septembre.

Les caractéristiques climatiques dans la réserve permettent de retrouver des formations végétales étagées verticalement comme suit : forêts mixtes de feuillus à feuilles persistantes et de feuillus à feuilles caduques en dessous de 1 000 mètres, forêts de feuillus à feuilles caduques entre 1 000 et 1 700 mètres, forêts mixtes de feuillus et de conifères entre 1 700 et 2 900 mètres, forêts de conifères entre 2 900 et 3 500 mètres, prairies arbustives alpines au-dessus de 3 500 mètres.

Les conditions qu'offre la réserve sont propices à une riche biodiversité. On dénombre au moins 485 espèces de vertébrés dont 275 espèces d'oiseaux (appartenant à 16 ordres, 43 familles et 130 genres), 37 espèces de reptiles (appartenant à 7 ordres, 11 familles et 23 genres), 28 espèces d'amphibiens (appartenant à 2 ordres, 8 familles et 14 genres), 68 espèces de poissons (appartenant à 4 ordres, 8 familles et 47 genres) et 77 espèces de mammifères (appartenant à 7 ordres, 28 familles et 59 genres). Mais également au moins 195 espèces d'araignées, 2 138 espèces d'insectes et 2 165 espèces de plantes supérieures (dont 8 espèces nouvelles pour la science et 102 inconnues jusqu'alors dans le Gansu). 18 espèces de bambous poussent dans la réserve et 5 d'entre-elles sont préférentiellement consommées par le panda dont Fargesia spathaceaYushania chungiiFargesia aurita et Bashania fangiana.

Parmi les espèces végétales de la réserve, citons l'arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata), la variété mairei de l'if de Chine (Taxus chinensis), l'Emmenopterys henryi (un arbre rare cousin du caféier) et Cephalotaxus oliveri (un petit arbuste à feuillage persistant).

Parmi les espèces animales de la réserve, citons le martin-pêcheur, le faisan doré, le mulot coréen (Apodemus peninsulae), l'élaphode (un cervidé) (Elaphodus cephalophus), le bambusicole de Chine (un gallinacé) (Bambusicola thoracicus), le panda géant, le rhinopithèque de Roxellane, le cerf porte-musc des forêts (Moschus berezovskii), le rat des bambous, le tragopan de Temminck (Tragopan temminckii), le hokki bleu (Crossoptilon auritum), le takin, la martre à gorge jaune (Martes flavigula), le roitelet, le cassenoix (Nucifraga sp.), le lophophore de Lhuys (Lophophorus lhuysii), le grand bharal ou mouton bleu (Pseudois nayaur), la perdrix choukar (Alectoris chukar), la salamandre géante chinoise (Andrias davidianus) et la panthère longibande ou panthère nébuleuse (Neofelis nebulosa).

Selon le troisième recensement des pandas géants qui a eu lieu entre 1999 et 2003 et dont les résultats ont été publiés en 2006, la réserve abritait 102 pandas sauvages, soit 87,18% des pandas sauvages vivant dans la province du Gansu et 14,41% des pandas sauvages vivant dans les Monts Minshan. Plus de la moitié du territoire de la réserve, soit 54,51%, était considéré comme habité par le panda ; ce chiffre se porte à 86,23% si l'habitat potentiel est inclut.

Selon les données du dernier recensement, le quatrième mené de 2011 à 2014, la réserve de Baishuijiang abrite dorénavant 110 pandas, soit 8 de plus qu'il y a dix ans. La province du Gansu en abrite quant à elle 132, soit 15 de plus. La réserve de Baishuijiang abrite donc 83,33 % des pandas sauvages vivant dans la province du Gansu et 13,80 % des 797 pandas sauvages vivant dans les Monts Minshan.

L'habitat du panda dans la réserve s'établit sur un secteur d'environ 100 kilomètres de l'est vers l'ouest et de 20 kilomètres du nord au sud. Les pandas occupent généralement les altitudes supérieures à 2 000 mètres, voire un peu plus bas dans la partie la plus à l'est.

La réserve est largement habitée par l'homme (au moins 150 villages administratifs et 11 villes).

 

Des pandas sauvages photographiés respectivement les 21 avril 2013, 1er mai 2013 et 13 avril 2014
par des appareils à déclenchement infrarouge installés dans la réserve - © Baishuijiang NR

 

Pour en savoir plus :

        > Des pandas sauvages photographiés cette année dans la réserve naturelle de Baishuijiang (17 avril 2017)

        > Nouveaux clichés des habitants de la réserve naturelle de Baishuijiang (5 décembre 2016)

        > Un panda sauvage photographié dans le périmètre de la station de conservation de Liujiaping dans la réserve naturelle de Baishuijiang (24 août 2016)

        > Un panda sauvage photographié dans le périmètre de la station de conservation de Rangshuihe dans la réserve naturelle de Baishuijiang (10 août 2016)

        > De nouvelles photos des habitants de la réserve naturelle de Baishuijiang (14 juillet 2016)

        > De nouvelles photos de pandas sauvages et d'autres animaux dévoilées par la réserve naturelle de Baishuijiang (12 avril 2016)

        > Des pandas sauvages et d'autres animaux photographiés dans les secteurs de Liujiaping et Hongtuhe de la réserve naturelle de Baishuijiang (11 avril 2016)

        > Des pandas sauvages photographiés dans le secteur de Danbaohe de la réserve naturelle de Baishuijiang (9 décembre 2015)

        > Nouvelles photos de pandas sauvages dans la réserve naturelle de Baishuijiang (28 août 2015)

        > La réserve naturelle de Baishuijiang publie d'autres photos de pandas sauvages (4 août 2015)

        > Nouveaux clichés de pandas géants dévoilés par la réserve naturelle de Baishuijiang (24 avril 2015)

        > Des pandas géants à nouveau photographiés dans la réserve naturelle de Baishuijiang (21 janvier 2015)

        > Takins, cerf porte-musc, rhinopithèque de Roxellane et panda géant photographiés dans la réserve naturelle de Baishuijiang (9 juillet 2014)

        > La réserve naturelle de Baishuijiang photographie fréquemment des pandas sauvages (2 juin 2014)

        > Un village à l'intérieur de la réserve naturelle de Baishuijiang visité par un panda sauvage (14 mars 2014)