# A la une :    #MiniYuanZi       #Conférence    #Reintroduction    #PandaBook    #Indonésie

Monts Xiaoxiangling

Province du Sichuan > Comté de Shimian

 

Réserve naturelle provinciale de Liziping

 

La réserve naturelle de Liziping (栗子坪自然保护区) est une réserve provinciale située dans le comté de Shimian (province du Sichuan). Elle a été établie en 2003 et protège aujourd'hui un territoire de 51 500 hectares compris entre 1500 et 4834 mètres d'altitude dans les Monts Xiaoxiangling, un des six grands Monts habités par les pandas sauvages. Elle se situe à 35 km de la ville de Shimian et s'étend sur 23 km du nord au sud et sur 17,8 km de l'est à l'ouest.

Les principales espèces de végétaux protégées par cette réserve sont : l'arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata), l'if de Chine (Taxus chinensis), Kingdonia uniflora (une plante herbacée de Chine), l'arbre caramel (Cercidiphyllum japonicum), Tetracentron sinense (un petit arbre au port ovoïde, originaire de Chine, de la Birmanie du nord et du Népal), Euptelea pleiospermum.

Les principales espèces animales protégées par cette réserve sont : le panda géant, le rhinopithèque de Roxellane (Rhinopithecus roxellanae), le cerf porte-musc des forêts (Moschus berezovskii), le takin (Budorcas taxicolor), le cerf de Thorold ou cerf au museau blanc (Cervus albirostris), l'ours noir asiatique (Ursus thibetanus), le grand bharal ou mouton bleu (Pseudois nayaur), le hokki bleu (Crossoptilon auritum).

Parmi les 6 grands Monts habités par les pandas sauvages, le complexe formé par les Monts Xiaoxiangling et Daxiangling a un effectif très faible de panda (61 pandas seulement selon le troisième recensement officiel dont les résultats ont été publiés en 2006 ; et 68 selon le quatrième recensement). Le troisième recensement avait montré que seuls 13 pandas vivaient dans la réserve de Liziping, de plus la compétition entre individus y est plutôt faible car la densité de pandas y est faible (0,042 panda par km² contre 0,125 panda par km² à Wolong par exemple).

Ajouté à cela, cette réserve présente la particularité de se situer à la frontière entre les Monts Xiaoxiangling et les Monts Liangshan (eux aussi avec un faible effectif de pandas sauvages,124 selon le quatrième recensement) et elle remplit ainsi un rôle de corridor (couloir écologique) entre ces deux grands habitats du panda.

La faible compétition entre individus et la nécessité de renforcer la population sauvage en place dans ce territoire sont deux atouts qui font de la réserve naturelle de Liziping un lieu idéal pour les programmes de réintroduction dans le milieu naturel de pandas nés en captivité. En effet, d'un point de vue génétique et pour éviter la consanguinité et l'extinction de cette population, il est primordial que les effectifs soient renforcés.

C'est ainsi que cette réserve a été choisie en 2009 pour la réintroduction de Lu Xin, une femelle panda née dans le milieu naturel, mais secourue puis soignée avant d'être déplacée vers Liziping. Lu Xin a été secourue le 25 mars 2009 à l'âge d'environ 5 ans dans le comté de Luding, province du Sichuan. Elle souffrait de désordres digestifs et avait été envoyée à la base de Ya'an Bifengxia pour y être soignée. Après un mois de traitement, elle avait complètement récupérée et avait été relâchée le mercredi 29 avril 2009 au matin dans la réserve naturelle de Liziping.

Depuis qu'elle a été relâchée, Lu Xin fait l'objet d'un suivi scientifique grâce à un collier radio-émetteur fixé à son cou. Ce suivi est le fruit d'une coopération entre plusieurs institutions : le Poste de conservation et d'investigation des ressources naturelles du Sichuan (Sichuan Wildlife Resource Investigation and Conservation Station), l'Institut de Zoologie de l'Académie des Sciences de Chine (Institute of Zoology of the Chinese Academy of Sciences), le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda), l'Ecole des Sciences de la Vie de l'Université Normale de l'Ouest de la Chine (School of Life Science of China West Normal University), la réserve naturelle de Liziping et la réserve naturelle de Longxi-Hongkou.

Depuis, les appareils photos et caméras à déclenchement infrarouge installés dans la réserve l'ont photographié à plusieurs reprises, et notamment les 10 octobre 2013 et 25 mars 2014 où elle apparaît avec un jeune, ce qui signifie qu'elle est devenue mère.

 

 
Lu Xin a été relâchée le 29 avril 2009 dans la réserve naturelle de Liziping,
dans les Monts Xiaoxiangling (province du Sichuan)

 


Lu Xin, suivie d'un jeune, tous deux photographiés le 25 mars 2014 à 9h26 dans la réserve de Liziping

 

Début 2012, la base d'Hetaoping a annoncé que la réserve de Liziping semblait un lieu intéressant et approprié pour accueillir des réintroductions futures.

Ainsi, c'est dans cette réserve qu'a été réintroduit Tao Tao, à l'âge de 26 mois, le 11 octobre 2012. Tao Tao vivait avec sa mère Cao Cao depuis sa naissance dans un environnement semi-naturel à la base d'Hetaoping du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant.

 


Réintroduction de Tao Tao, le 11 octobre 2012, à Liziping

 

La femelle Zhang Xiang, qui a suivi un programme de formation similaire à celui de Tao Tao, a également été réintroduite à Liziping, c'était le 6 novembre 2013. En 2014, ce fut le tour de la femelle Xue Xue, relâchée le 14 octobre 2014. Malheureusement cette dernière a été retrouvée morte un peu plus d'un mois après, le 23 novembre 2014. En 2015, le 19 novembre, c'est au tour de Hua Jiao de rejoindre le milieu naturel.

 

Pour en savoir plus :

        > Zhang Meng, relâchée en octobre dernier dans le milieu naturel, a été récemment aperçue dans le comté de Mianning (30 juin 2017)

        > Zhang Xiang, relâchée dans le milieu naturel en 2013, a été récemment localisée dans le comté de Mianning (31 mars 2017)

        > Hua Jiao, relâchée l'an dernier dans la réserve naturelle de Liziping, se porte bien (2 mars 2016)

        > Des traces de Zhang Xiang, relâchée en 2013, ont été retrouvées dans la montagne Dahong (11 février 2016)

        > Hua Jiao a été relâchée hier dans la réserve naturelle de Liziping et devient ainsi le 5ème panda né en captivité à être réintroduit dans le milieu naturel (20 novembre 2015)

        > Lu Xin, secourue puis relâchée dans la réserve naturelle de Liziping en 2009, est devenue mère dans le milieu naturel (31 août 2015)

        > Xue Xue, née en captivité, a été réintroduite ce matin dans la réserve naturelle de Liziping (14 octobre 2014)

        > Zhang Xiang, réintroduite dans le milieu naturel en novembre dernier, se porte bien (24 avril 2014)

        > 6 novembre 2013 : Réintroduction de Zhang Xiang ce matin dans la réserve de Liziping

        > 31 octobre 2013 : Tao Tao, réintroduit l'an dernier, aperçu et examiné in situ

        > 15 octobre 2013 : Une année de milieu naturel pour Tao Tao, réintroduit l'an dernier 

        > 15 juin 2013 : Des nouvelles de Tao Tao, réintroduit en octobre dernier dans la réserve naturelle de Liziping

        > 12 mars 2013 : Un panda sauvage photographié dans la réserve naturelle de Liziping

        > 7 février 2013 : Tao Tao, réintroduit en octobre dernier dans le milieu naturel, s'est bien adapté 

        > 11 octobre 2012 : Tao Tao a été réintroduit ce matin dans le milieu naturel, dans la réserve de Liziping

        > 21 février 2012 : La réserve naturelle de Liziping semble adaptée pour accueillir des réintroductions futures

        > 5 mai 2010 : Qu'est devenue Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue, soignée et relâchée il y a un an

        > 1er juin 2009 : Des nouvelles de Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue le 25 mars dernier et relâchée le 29 avril dans la réserve naturelle de Liziping

        > 29 avril 2009 : Le panda sauvage secouru le 25 mars dernier dans les Monts Qionglaishan et baptisé Lu Xin a été relâché dans les Monts Xiaoxiangling

        > 25 mars 2009 : Un panda sauvage malade secouru dans la province du Sichuan