# A la une :    #YuanMeng       #Naissances2018    #Reintroduction    #Livre    #PairiDaiza

Actualités > 2018

 

Un jeune panda retrouvé mort en périphérie de la réserve naturelle d'Heishuihe

Publié le : 6 juillet 2018  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : The paper, The paper, Scol.com.cn

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Sichuan province > Yunhuacun (云华村)

 

Ce printemps, nous nous étions réjouis de l'observation de deux pandas sauvages en périphérie de la réserve naturelle d'Heishuihe, dans le comté de Dayi (province du Sichuan), respectivement le 15 mars dernier dans le village de Yunhuacun (云华村) et le 28 mai dernier dans le village de Xiaohezi (小河子). Ces deux villages se situent à moins de deux kilomètres l'un de l'autre.

Aujourd'hui, c'est une triste nouvelle qui m'amène à vous reparler de cette réserve naturelle et de ces deux observations. En effet, un jeune panda a été retrouvé mort dans le lit de la rivière Xiaohezi(gou) (小河子沟) le 3 juillet dernier vers 13h30, sans doute noyé et emporté par les crues de ces derniers jours. L'examen post mortem a révélé qu'il s'agissait d'une jeune femelle de 14,25 kilogrammes, née l'an dernier et sans doute âgée de 8 à 9 mois. La nécropsie a révélé deux hémorragies cérébrales sous-cutanées, une hémorragie mandibulaire, la présence de bulles d'air dans les poumons, la présence de lait dans l'estomac et de feuilles de bambous digérées dans l'intestin, et une petite hémorragie dans la rate. Les autres organes étaient normaux.

La région avait été touchée par de fortes pluies le 2 juillet, suivies de crues importantes qui ont d'ailleurs tué 4 personnes, et Zhang Xueliang (张学良), garde de la réserve naturelle d'Heishuihe, qui a récupéré la dépouille de l'animal, a émis l'hypothèse d'une noyade après que le jeune panda ait été emporté accidentellement par les flots de la rivière en crue. Il a ensuite été déposé sur banc d'alluvions lorsque l'épisode de crue s'est calmé.

Impossible de ne pas penser au jeune panda observé le 15 mars dernier dans ce même village de Yunhuacun (云华村). Les rapports ne font pas de lien avec cette observation et ne précisent pas s'il pourrait s'agir ou non du même panda. Quoiqu'il en soit, c'est une triste nouvelle car la perte d'un jeune individu est souvent significative pour des petites populations. Rappelons que selon les données du quatrième recensement national des pandas et de leur habitat mené de 2011 à 2014, seuls 23 pandas sauvages âgés de plus d'un an et demi habitent la réserve naturelle d'Heishuihe.

 

La dépouille du jeune panda retrouvé mort en bordure de la réserve naturelle
d'Heishuihe après les fortes pluies et crues du 2 juillet 2018

 

La réserve naturelle d'Heishuihe est une réserve provinciale créée en 1993 et elle se situe sur la bordure ouest du bassin du Sichuan (plaine de Chengdu) dans le comté de Dayi (province du Sichuan) dans les monts Qionglai, un des six grands monts habités par les pandas sauvages. Selon les données du quatrième recensement national des pandas et de leur habitat mené de 2011 à 2014, elle protège un territoire de 31 790 hectares et 82,03 % de sa superficie est habitée par 23 pandas géants (contre 21 dénombrés lors du troisième recensement entre 1999 et 2003).

Le comté de Dayi, dont 29% constitue un habitat du panda (soit 37 151 hectares), abrite quant à lui 26 pandas sauvages, toujours selon le recensement le plus récent.

Malgré son établissement en 1993, les contours de la réserve d'Heishuihe ont fait l'objet de disputes entre les deux comtés voisins de Dayi et Lushan et ce n'est qu'en 2002 que l'administration de la réserve fut réellement mise en place. Actuellement, d'après les informations issues du quatrième recensement à l'échelle de la province du Sichuan, il semble arbitré que la réserve est entièrement dans le comté de Dayi, pour une surface de 31 790 hectares.

Cette réserve protège de nombreuses espèces en sus du panda géant. Citons le lophophore de Lhuys (Lophophorus lhuysii), la grue à cou noir (Grus nigricollis), le grimpereau du Sichuan (Certhia tianquanensis), l'ours noir asiatique (Ursus thibetanus), le rhinopithèque de Roxellane (Rhinopithecus roxellanae), le cerf porte-musc des forêts (Moschus berezovskii), la panthère des neiges (Panthera uncia), le panda roux (Ailurus fulgens) ou encore l'ithagine ensanglantée (Ithaginis cruentus).

Plusieurs pandas sauvages ont été aperçus dans le passé dans ou à proximité de la réserve naturelle d'Heishuihe. Le 2 septembre 2011, un panda sauvage était observé pendant près de 20 minutes un peu après 19 heures, à une altitude de 2 130 mètres, sur une route près d'une station de ski sur la montagne Xiling. L'été 2012, deux des appareils photos à déclenchement infrarouge installés dans la réserve avaient permis de photographier deux pandas différents : un premier panda avait été photographié trois jours consécutifs, du 31 juillet au 2 août 2012, un autre appareil photo situé à environ 2 kilomètres du premier avait capturé un autre panda les 1er et 13 août 2012. Le 25 février 2014, un panda sauvage était observé sur des rochers dans une rivière au sein de la réserve. Le 6 octobre 2014, le personnel de la réserve naturelle d'Heishuihe découvrait un bébé panda au sol lors d'une patrouille. Le petit était seul mais les chercheurs du bureau des forêts du comté de Dayi pensaient que la mère du bébé avait dû le laisser seul le temps de se nourrir. Pour en avoir le cœur net, ils avaient pris la décision d'installer un système de surveillance par caméra infrarouge. Plusieurs images et vidéos prises entre le 6 et le 8 octobre ont été collectées et montraient la mère panda et son petit. Le petit était âgé d'une quarantaine de jours et semblait en parfaite santé. Le 20 mars 2017, un panda sauvage a été filmé par le système de vidéo-surveillance des installations hydroélectriques de Dafei, rattachées à la ville de Xilingzhen (西岭镇). Le 15 mars 2018, un jeune panda est observé perché dans un arbre près d'une des forêts exploitées dans le village de Yunhuacun (云华村). Enfin, le 28 mai 2018, un panda sauvage est aperçu dans des plantations de bambous exploitées dans le village de Xiaohezi (小河子), à une altitude de 1 450 mètres, à seulement 2 kilomètres du villagde de Yunhuacun (云华村) où avait eu lieu l'observation précédente.

 

A lire : D'autres observations de pandas sauvages dans le comté de Dayi :

        Après celui de mars dernier, un nouveau panda sauvage observé en périphérie de la réserve naturelle d'Heishuihe (14 juin 2018)

        Un panda sauvage observé dans un village du comté de Dayi en périphérie de la réserve naturelle d'Heishuihe (16 mars 2018)

        Un panda sauvage filmé près d'un lac de barrage en périphérie de la réserve naturelle d'Heishuihe (30 mars 2017)

        > Des nouvelles du bébé panda récemment observé dans la réserve naturelle de Heishuihe (28 octobre 2014)

        > Un bébé panda découvert dans la réserve naturelle de Heishuihe (10 octobre 2014)

        > Images exceptionnelles d'un panda sauvage traversant une rivière dans la réserve naturelle de Heishuihe (10 mars 2014)

        > 14 septembre 2011 : Un grand panda aperçu près d'une station de ski dans le comté de Dayi (Sichuan)

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des Monts Qionglai, dans la province du Sichuan

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > La réserve naturelle d'Heishuihe

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)