# A la une :    #YuanMeng       #Naissances2017    #Reintroduction    #Livre    #Ähtäri

Actualités > 2017

 

Un panda sauvage secouru dans la réserve naturelle de Wawushan (monts Daxiangling)

Publié le : 22 décembre 2017  |  Mis à jour le : 24 décembre 2017  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : Wawushan Scenic Area, Youth.cnSina.com.cn  |  Remerciements : Alicia Alvarez, Charlene Johnson

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Sichuan province > Changhecun (长河村)

 

Le 30 novembre dernier vers 16 heures, Li Wanfang (李万芳), un habitant du village de Changhecun (长河村), rattaché à la municipalité de Wawushanzhen (瓦屋山镇), dans le comté d'Hongya (province du Sichuan), a trouvé un panda sauvage dans les bois à proximité de sa maison. Ce sont les cris de son chien qui l'ont alerté alors que sa mère et sa sœur étaient sorties étendre le linge à l'extérieur.

Le village de Changhecun se trouve dans la réserve naturelle de Wawushan (瓦屋山自然保护区) (ou à proximité immédiate de sa frontière), qui protège une partie de l'habitat des derniers pandas sauvages qui vivent dans les monts Daxiangling.

Les villageois ont alors immédiatement informé les autorités locales. Yang Chun (杨春), de la réserve naturelle de Wawushan, s'est rendu sur place et a pu constater que le panda ne bougeait pas et qu'il semblait très faible. Après discussion également avec le personnel du bureau des forêts de Meishan, ils ont fait appel aux experts de la base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding).

Le panda était en contrebas d'un mur si bien qu'il a été anesthésié à 23h44 afin d'être remonté. A 00h10, il a été transféré dans la maison du villageois afin de conduire les premiers examens. Le panda présentait un problème aux deux pattes avant, d'anciennes fractures des 4ème et 5ème côtes sternales, une déshydratation sévère, un faible poids, un pouls faible et irrégulier, des bruits intestinaux faibles, des tiques sur le corps. Ses signes vitaux étaient extrêmement faibles si bien que les vétérinaires lui ont administré une perfusion avant de le transporter vers Chengdu pour effectuer un diagnostic plus poussé et lui administrer d'autres traitements. Les experts de Chengdu ont quitté la scène avec le panda vers 3h30 du matin le 1er décembre.

L'animal a pour l'instant été transféré dans un hôpital de la ville de Dujiangyan. Ils ont déterminé qu'il s'agissait d'une femelle d'environ 16 à 20 ans. Depuis, mon amie Charlene Johnson a pu confirmer que ce panda était toujours en vie, même s'il n'était pas encore hors de danger.

 

Le panda sauvage trouvé le 30 novembre 2017 par un habitant du village de Changhecun

 

Première évaluation de son état de santé sur place

 

L'animal, une femelle âgée et maigre, est transportée jusqu'à Chengdu

 

La réserve naturelle provinciale de Wawushan a été établie en 1993 et protège un territoire de 36 489 hectares dans le comté de Hongya (province du Sichuan), dans les monts Daxiangling. Elle occupe la partie Sud et Sud-Ouest du comté. A l'Ouest elle est limitrophe avec la réserve naturelle de Daxiangling, dans le comté de Yingjing.

Selon les données du 4ème recensement national des pandas géants sauvages et de leur habitat, qui s'est déroulé de 2011 à 2014, 31 217,93 hectares de la réserve sont considérés comme habitat du panda, soit 85,55% du territoire de la réserve ; auxquels s'ajoutent 4 860,52 hectares d'habitat potentiel soit 98,87% de la réserve considérés comme habitat ou habitat potentiel pour le panda. Toujours selon ce récent recensement, 8 pandas sauvages sont dénombrés dans la réserve de Wawushan, contre 4 une décennie auparavant (selon le troisième recensement officiel, mené de 1999 à 2003).

La zone centrale de la réserve fait 26 498 hectares, la zone tampon 5 826 hectares et la zone expérimentale 4 165 hectares.

La réserve de Wawushan compte au moins 425 espèces de vertébrés terrestres (dont 82 espèces de mammifères, 278 espèces d'oiseaux, 30 espèces d'amphibiens et 35 espèces de reptiles) et plus de 1 900 espèces de plantes. Citons notamment l'arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata), le tétracentron de Chine (Tetracentron sinense), l'arbre caramel (Cercidiphyllum japonicum), le takin (Budorcas taxicolor), la panthère longibande ou panthère nébuleuse (Neofelis nebulosa), la cigogne noire (Ciconia nigra), le lophophore de Lhuys (Lophophorus lhuysii), le macaque du Tibet (Macaca thibetana), le macaque ours ou macaque à face rouge (Macaca arctoides), le panda roux (Ailurus fulgens), le chat de Temminck ou chat doré d'Asie (Pardofelis temminckii), le cerf porte-musc des forêts (Moschus berezovskii) ou encore l'élaphode (un cervidé) (Elaphodus cephalophus).

Le comté d'Hongya, dans lequel se situe la réserve de Wawushan, abrite 13 pandas sauvages selon le 4ème recensement, contre 4 dénombrés lors du 3ème. 50 009 hectares sont considérés comme habitat ou habitat potentiel pour le panda, ce qui représente 26,35% du territoire du comté.

Toujours d'après le recensement le plus récent, les monts Daxiangling, une des six grandes chaînes montagneuses où vivent les derniers pandas sauvages, abritent 38 pandas sauvages. L'habitat des pandas dans ces monts se répartit dans 7 comtés (Yingjing, Yucheng, Hongya, Jinkouke, Shawan, Emeishan et Hanyuan) même si des pandas ont effectivement été dénombrés dans seulement 5 d'entre eux. En effet, les deux comtés de Yucheng et Hanyuan n'abriteraient actuellement pas de panda. 

Les 12 février 2009 et 28 avril 2014, des pandas sauvages avaient été photographiés par les appareils à déclenchement infrarouge installés dans la réserve.

C'est également dans cette réserve qu'un panda sauvage pris au piège dans des vignes avait été secouru le 9 février 2009 dans le village de Yanyuancun (燕远村) puis relâché dans son milieu naturel. C'est également dans ce même village qu'un panda sauvage avait été trouvé en difficulté le 13 mars 2005, piégé dans un fil barbelé. Il s'agissait d'une femelle adulte lactante, et les villageois aidés du personnel de la réserve avaient pu la libérer du piège et la relâcher dans le milieu naturel.

Enfin, le 28 août dernier, un panda sauvage a été aperçu dans un arbre dans le village de Leipingcun (雷坪村), rattaché à la commune de Wawushanzhen (瓦屋山镇)

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Sichuan province > Yanyuancun (燕远村)

 

A lire : 

        Un panda sauvage aperçu dans la réserve naturelle de Wawushan, dans les monts Daxiangling (1er septembre 2017)

        > Un panda sauvage photographié dans la réserve naturelle de Wawushan, dans les monts Daxiangling (26 mai 2014)

        > 10 février 2009 : Deux pandas sauvages pris au piège, sauvés et relâchés

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des Monts Daxiangling, dans la province du Sichuan

        > La réserve naturelle de Wawushan

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)