VISITE DU 25 SEPTEMBRE 2019

 

Le zoo de Calgary est situé dans le quartier de Bridgeland dans la ville de Calgary au Canada (province de l'Alberta). Une partie du zoo se situe sur l'île de St-George sur la rivière Bow. La première collection d'animaux est apparue dans un parc sur cette île en 1917. S'en est suivie de la création en 1929 de la Société zoologique de Calgary qui gère toujours le zoo aujourd'hui.

Le zoo abrite actuellement près de 1 000 animaux de 119 espèces différentes sur une surface d'un peu plus de 48 hectares.

C'est actuellement le seul zoo canadien à abriter des pandas géants, 4 au total : la femelle Er Shun, le mâle Da Mao et les jumeaux Jia Panpan et Jia Yueyue nés en 2015 au zoo de Toronto lorsque Er Shun et Da Mao vivaient là-bas.

Le 11 février 2012, le Premier ministre du Canada de l'époque, Stephen Harper, annonçait que deux pandas géants séjourneraient au Canada pour une période de dix ans répartie également entre les zoos de Toronto et de Calgary, pour un coût d'un million de dollars (US) par an. Cette annonce faisait suite à une demande expresse en décembre 2009 du Premier ministre canadien au Président chinois de l'époque Hu Jintao par laquelle il exprimait le souhait du peuple canadien de recevoir des pandas. En juin 2010, à l'occasion du sommet du G8 qui se tenait dans la ville de Huntsville (province canadienne d'Ontario), Stephen Harper rediscute avec Hu Jintao des pandas.

L'accord de prêt officiel avait été signé un mois auparavant, le 11 janvier 2012, entre Stephen Harper et l'association chinoise des parcs zoologiques (CAZG Chinese Association of Zoological Gardens).

 

Signature de l'accord de prêt entre le Canada et la Chine, au zoo de Chongqing, le 11 janvier 2012

 

La femelle Er Shun et le mâle Da Mao sont arrivés au zoo de Toronto le 25 mars 2013 où ils ont passé 5 ans avant de rejoindre le zoo de Calgary le 23 mars 2018. 

Durant son séjour à Toronto, Er Shun a donné naissance aux jumeaux Jia Panpan et Jia Yueyue, respectivement un mâle et une femelle, le 13 octobre 2015 exactement. Les jumeaux ont été transférés en même temps que les adultes à Calgary où toute la famille panda vit depuis.

Dorénavant âgés de presque 4 ans, Jia Panpan et Jia Yueyue devraient rejoindre la Chine, pour être intégrés au programme d'élevage en captivité, sous peu.

 

Jia Panpan (à gauche) et Jia Yueyue (à droite) dans leur enclos extérieur - © Jérôme POUILLE

 

Er Shun provient du zoo de Chongqing où elle est née le 10 août 2007, et le mâle Da Mao de la base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding) où il est né le 1er septembre 2008.

 

Le mâle Da Mao - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

14,4 millions de dollars canadiens, soit près de 9 millions d'euros, ont été investis pour construire le nouveau secteur « Panda passage » qui héberge les pandas, auxquels s'ajoutent 85 autres millions de dollars canadiens pour rénover l'ensemble du zoo. Ces dépenses sont à mettre en lien avec les inondations catastrophiques de 2013 qui avaient détruit plusieurs bâtiments dans le zoo et entraîné la fermeture d'une grande partie du zoo pendant plusieurs mois.

« Le Panda Passage est non seulement le secteur le plus unique que nous ayons jamais créé, mais nous avons également rénové chaque coin du zoo. Puisque nous nous attendons à une augmentation de 25% du nombre de visiteurs au cours de la première année du séjour de cinq ans des pandas, nous devions apporter les changements nécessaires à des zones spécifiques du parc pour créer une expérience incroyable pour nos visiteurs. » déclarait Clément Lanthier, le président et directeur général du zoo de Calgary, en mars 2018 un peu avant l'arrivée des pandas.

L'habitat des pandas consiste en deux espaces intérieurs de 253 et 178 m² et deux espaces extérieurs de 910 et 602 m². Les visiteurs entrent dans le Panda passage via une porte de style asiatique dont l'emplacement a été validé par un expert du Feng Shui pour créer un flux d'énergie positive. L'ensemble du Panda passage fait 9 350 m², incluant une boutique, l'espace pour les varans de Komodo et l'habitat des chameaux ; en plus des espaces dédiés aux pandas géants.

 

Porte d'accès vers le Panda passage - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Le jour de ma visite, un des deux espaces extérieurs, le plus petit et habituellement occupé par Er Shun, n'était pas accessible ni visible, et ce pour ne pas perturber la femelle qui était potentiellement pleine. Er Shun était d'ailleurs ce jour-là dans sa loge intérieure.

La configuration actuelle des enclos et compte tenu du nombre de pandas présents à Calgary, ils ne peuvent pas tous bénéficier d'un enclos extérieur. Ainsi, les jumeaux Jia Panpan et Jia Yueyue disposent d'un enclos intérieur avec accès vers l'enclos extérieur le plus grand. Da Mao dispose seulement d'un enclos intérieur, le premier lorsque les visiteurs respectent le sens de visite. Er Shun dispose d'un enclos extérieur et d'une loge intérieure, mais de témoignages de visiteurs réguliers elle ne sort que rarement à l'extérieur.

En effet, Er Shun est une femelle relativement sensible, au tempérament timide, et elle préfère souvent le calme de son espace intérieur.

Les jumeaux, qui fêtent cette année leurs 4 ans, vont partir en Chine comme annoncé par le zoo au printemps dernier. En effet, le contrat de prêt prévoit que les jeunes pandas nés à l'étranger repartent avant leur maturité sexuelle en Chine pour être intégrés au programme d'élevage en captivité. Le zoo a organisé la première semaine d'octobre une série d'événements en guise d'au-revoir aux deux pandas qui vont quitter le Canada dans les prochains jours.

Avec le transfert de Jia Panpan et Jia Yueyue vers la Chine, il est probable que l'accès aux enclos occupés jusque là par les jumeaux soit donné à Da Mao. Ainsi Da Mao et Er Shun bénéficieraient chacun d'un enclos extérieur et d'un espace intérieur, Er Shun récupérerait ainsi l'enclos intérieur occupé par Da Mao jusque là et alors laissé vacant si ce dernier est déplacé vers les enclos des jumeaux.

 

Le premier enclos intérieur, celui occupé par le mâle Da Mao le jour de ma visite - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Le second enclos intérieur, celui occupé par Jia Panpan et Jia Yueyue le jour de ma visite - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Le premier enclos extérieur, celui auquel ont accès Jia Panpan et Jia Yueyue - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Les bambous distribués à la famille pandas proviennent des montagnes chinoises et sont acheminés deux fois par semaine par fret aérien assuré par la compagnie chinoise Hainan Airlines. A Calgary, le bambou est conservé dans des chambres froides afin de lui assurer toute sa fraîcheur entre deux livraisons. Cependant, cette organisation logistique devient incertaine car la compagnie aérienne a annoncé suspendre ses vols entre novembre et mars, durant la période hivernale. Le zoo recherche activement une solution pour l'approvisionnement en bambous durant ce laps de temps.

Er Shun avait été inséminée le 2 avril dernier (2019) et le jour de ma visite, Er Shun était toujours en observation continue car elle exprimait tous les comportements typiques d'une gestation - ou d'une pseudo-gestation -. D'ailleurs, l'avant-veille de ma visite, sa soigneuse Cissy Kou avait pu pratiquer une échographie, qui n'avait cependant rien révélé. Malheureusement, le zoo a fait savoir le 8 octobre dernier (2019) qu'Er Shun n'était finalement pas pleine.

 

A l'occasion du transfert des pandas de Toronto vers Calgary, le Consulat de Chine à Calgary a offert au zoo
de Calgary une magnifique statue en bronze sculptée par Tom Tischler - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

 

Toutes les photos de ma visite :

 

Da Mao - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Jia Yueyue - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Jia Panpan - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Les soigneuses chinoises venues en renfort pour surveiller la potentielle gestation d'Er Shun donnent des pommes à Jia Yueyue (à gauche)
et Jia Panpan (à droite sur les photos, avec la soigneuse au manteau bleu clair) - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Jia Panpan et Jia Yueyue - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Historique des pandas à Calgary : 

Dans le passé, le zoo de Calgary avait déjà reçu des pandas. En 1988, la ville de Calgary a accueilli les 15ème Jeux olympiques d’hiver et son zoo avait loué pour 500 000 dollars canadiens deux pandas pour cette occasion, les femelles Xi Xi (âgée de presque 3 ans à son arrivée) et Xin Xing (alors âgée d'environ 6 ans), de février à septembre, provenant du zoo chinois de Chongqing. Le maire de l’époque Ralph Klein a joué un rôle majeur dans l’aboutissement de ce prêt et 1,35 millions de visiteurs se sont rendus au zoo durant cette période.

 

Xi Xi et Xin Xing s'apprêtent à quitter la Chine pour un long voyage vers Calgary, en février 1988 - © Calgary Herald

 

La marque de crème glacée Alpha avait même fabriqué une glace spéciale pour l'occasion au goût de vanille et de réglisse. Elle était vendue dans une brique à l'effigie des deux animaux et après avoir commencé la glace, une image de panda se révélait.

 

La fameuse box de crème glacée

 

Parmi les autres souvenirs édités pour cette visite exceptionnelle, le compositeur pour enfants et de chansons folk a édité une chanson nommée Panda magic du nom du projet d'accueil des deux pandas.

 

Même une chanson a spécialement été composée pour l'événement !

 

A noter que les deux pandas prévus initialement étaient la femelle Xi Xi, qui a fait partie du voyage, et le mâle Wei Lun mais ce dernier a développé peu avant son départ de Chongqing une infection à un œil et il a été remplacé par un autre panda, Xin Xing renommée pour l'occasion Qun Qun.

Xin Xing est toujours en vie et elle est actuellement la doyenne des pandas captifs. Elle vient de fêter en août dernier son 37ème anniversaire au zoo de Chongqing.

Le 10 février 1988, pour le premier jour d'exposition des deux pandas à Calgary, plus de 600 personnes faisaient la queue pour espérer apercevoir les deux plantigrades, dont le Premier ministre de l'époque Brian Mulroney.

 

En 1988, le zoo de Calgary annonce fièrement l'arrivée de deux pensionnaires attendus à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver dans la ville - © Calgary zoo

 

Quelques photos prises à Calgary en août 1988, où l'on voit les deux pandas Xi Xi et Xin Xing - Remerciements & © Jen Dawes

 

Quelques photos prises à Calgary en août 1988, où l'on voit les deux pandas Xi Xi et Xin Xing - © Calgary zoo

 

 

Vues panoramiques des enclos intérieurs :

 

 

Vue panoramique sur l'enclos intérieur occupé par Da Mao - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

 Vue panoramique sur l'enclos intérieur occupé par Jia Panpan et Jia Yueyue - 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

 

Un sympathique dessin où des pandas envahissent Calgary, par Dave Whamond à l'occasion de l'arrivée
de Er Shun, Da Mao, Jia Yueyue et Jia Panpan au zoo de la ville - © Swerve

 

Pour en savoir plus :

        > Les femelles Meng Meng, Tian Tian, Mei Xiang et Er Shun respectivement inséminées aux zoos de Berlin, Edimbourg, Washington et Calgary (9 avril 2019)

        > Les pandas du zoo de Calgary (Canada) s'épanouissent dans une épaisse couche de neige fraîche (4 octobre 2018)

        Premières photos des installations des pandas au zoo de Calgary (Canada) (3 mai 2018)

        Er Shun, Da Mao et les jumeaux Jia Panpan et Jia Yueyue ont quitté le zoo de Toronto et rejoint celui de Calgary (Canada) hier (24 mars 2018)

        Er Shun, Da Mao, Jia Panpan et Jia Yueyue vont rejoindre prochainement le zoo de Calgary (Canada) où ils seront visibles dès le 7 mai (7 mars 2018)

        Le zoo de Calgary (Canada) prépare les installations qui accueilleront en mars 2018 les pandas provenant de Toronto (1er mai 2017)

        > Er Shun donne naissance à des jumeaux au zoo de Toronto, au Canada (13 octobre 2015)

        > 25 mars 2013 : Er Shun et Da Mao ont atterri aujourd'hui à Toronto (Canada)

        > 16 mars 2013 : Er Shun et Da Mao arriveront à Toronto (Canada) le 25 mars prochain

        > 16 février 2012 : Les zoos de Toronto et de Calgary, au Canada, ont signé un accord pour accueillir des pandas à tour de rôle, dès 2013

        25 août 2010 : Trois zoos canadiens souhaitent héberger à tour de rôle un couple de pandas

        > 1er Septembre 2007 : 11 nouvelles naissances de pandas, dont la première en Europe depuis 25 ans

 

 

VISITES DES 3, 4 et 5 AOÛT 2019

 

A l'occasion des 2 ans de Yuan Meng le 4 août 2019, j'ai passé deux jours et demi au zooparc de Beauval dans la commune de Saint-Aignan-sur-Cher (France).

Ci-dessous les photos de mes visites et le lien vers l'article que j'ai spécialement rédigé pour le jour anniversaire. 

 

Le dimanche 4 août 2019, Yuan Meng a célébré son deuxième anniversaire - © Jérôme POUILLE

 

Visite du samedi 3 août 2019 :

Malgré les températures plutôt élevées de cette journée d'été, la femelle Huan Huan, son petit Yuan Meng et le mâle Yuan Zi ont passé de longs moments à l'extérieur. La porte vers leurs enclos intérieurs climatisés est restée ouverte si bien qu'ils avaient le choix entre l'intérieur et l'extérieur.

Huan Huan et Yuan Zi sont nés respectivement les 10 août et 6 septembre 2008 tous deux à la base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding). Ils sont arrivés à Beauval le 15 janvier 2012.

Yuan Meng est né le vendredi 4 août 2017 au soir. La portée était jumelle, mais l'autre petit était très faible si bien qu'il est décédé peu après sa naissance. Pour ses 4 mois, le 4 décembre 2017, celui surnommé jusqu'alors Mini Yuan Zi recevait le nom de Yuan Meng (圆梦) qui signifie « la réalisation d'un rêve, d'un souhait » lors d'une cérémonie en présence de La Première Dame Brigitte Macron. Il a fêté son premier « PandAnniversaire » le samedi 4 août 2018.

 

Huan Huan - 3 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Yuan Meng se nourrit maintenant majoritairement de bambous qu'il apprend à sélectionner derrière sa mère.
Malgré tout, comme il n'est pas encore séparé d'elle, Huan Huan l'allaite encore au moins une fois par jour.
En grandissant, Yuan Meng va gagner en dextérité pour la manipulation et la mastication des pousses de bambous.
Comme ses parents, il reçoit des compléments alimentaires sous forme de granulés dissimulés dans un objet d'enrichissement.
3 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Yuan Meng n'est en général pas loin de sa mère avec qui il passe beaucoup de temps.
La sociabilisation du jeune panda, et l'acquisition de comportements adaptés pour l'âge adulte,
passe en grande partie par ces temps avec sa mère dont beaucoup sont aussi des temps de jeu.
Sur ces photos, Yuan Meng est au premier plan et Huan Huan au second - 3 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Telle mère, tel fils ! Huan Huan et son fils Yuan Meng - 3 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Extrait d'une longue séquence de jeu entre Huan Huan et son fils Yuan Meng,
dans leur enclos intérieur - 3 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Yuan Zi, le père de Yuan Meng - 3 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

 

Visite du dimanche 4 août 2019 :

Ce jour là, Yuan Meng célébrait ses 2 ans, j'ai rédigé un article spécifique pour cet événement avec toutes mes photos du jour. Cliquez sur ce lien pour y accéder.

 

Joyeux second anniversaire Yuan Meng - 4 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

 

Visite du lundi 5 août 2019 :

Le lundi 5 août au matin, Yuan Meng et Huan Huan étaient particulièrement actifs. Les visiteurs ont eu la chance, même si la plupart n'ont pas forcément compris ce qu'il se passait, d'assister à une tétée. En effet, même s'il a atteint ses deux ans, Yuan Meng tète toujours sa mère, sans doute au moins une fois par jour. Cela devrait rester vrai jusqu'à la séparation avec sa mère. Ci-dessous toutes les photos de cette demi-journée.

 

Yuan Zi - 5 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Yuan Meng en plein repas matinal - 5 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Extraordinaire scène d'une tétée qui ce jour là a eu lieu à 9h45 à l'extérieur - 5 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Repas partagé entre Huan Huan (à gauche sur les photos) et son fils Yuan Meng - 5 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Yuan Meng (ici à gauche sur les photos) et Huan Huan - 5 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Yuan Meng - 5 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Grosse séquence de jeu entre Yuan Meng et sa mère - 5 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Yuan Meng (ici au premier plan) et sa mère Huan Huan - 5 août 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Pour en savoir plus :

        > Un gâteau glacé pour le second anniversaire de Yuan Meng au zooparc de Beauval (France) (6 août 2019)

        > Zooparc de Beauval : Yuan Meng fête ses 18 mois aujourd'hui (4 février 2019)

        > Il y a tout juste un an, il recevait son nom ; Yuan Meng célèbre ses 16 mois aujourd'hui au zooparc de Beauval (4 décembre 2018)

        Yuan Meng au zooparc de Beauval : toutes les photos du vendredi 3 août (10 août 2018)

        Yuan Meng au zooparc de Beauval : toutes les photos du jeudi 2 août (9 août 2018)

        Un pandastique 1er PandAnniversaire pour Yuan Meng au zooparc de Beauval (France) (8 août 2018)

        Le zooparc de Beauval prépare un premier #PandAnniversaire grandiose pour Yuan Meng (31 juillet 2018)

        Retour sur la première année de Yuan Meng, le jeune panda star du zooparc de Beauval (27 juillet 2018)

        Yuan Meng fête ses 11 mois aujourd'hui au zoo de Beauval (4 juillet 2018)

        Yuan Meng va fêter ses 10 mois : portfolio de la famille panda de Beauval (1er juin 2018)

        Zooparc de Beauval : Yuan Meng fête ses 9 mois aujourd'hui, il pèse dorénavant 22 kilogrammes ! (4 mai 2018)

        Yuan Meng : il fête ses 8 mois demain et découvre timidement son enclos extérieur au zooparc de Beauval (3 avril 2018)

        C'est le grand jour pour Yuan Meng au zooparc de Beauval ! (19 mars 2018)

        Zooparc de Beauval : Yuan Meng va fêter ses 7 mois et a atteint les 15 kilos ! (2 mars 2018)

        Zooparc de Beauval : Première sortie en public pour Yuan Meng (13 janvier 2018)

        Yuan Meng, qui vient de fêter ses 5 mois, sera visible du public dès le 13 janvier prochain au zooparc de Beauval (5 janvier 2018)

        Emmanuel Macron, Président de la République française, rend visite à Yuan Meng (19 décembre 2017)

        Portfolio de Yuan Zi, le mâle du zoo de Beauval et père de Yuan Meng (11 décembre 2017)

        Il se nomme désormais Yuan Meng, après une cérémonie officielle, et il continue de ravir les équipes du zoo de Beauval (10 décembre 2017)

        Zoo de Beauval : pour ses 4 mois, celui surnommé jusqu'alors Mini Yuan Zi reçoit le nom de Yuan Meng (4 décembre 2017)

        Mme Brigitte Macron, Première Dame, attendue à Beauval lundi pour dévoiler le nom définitif de Mini Yuan Zi (2 décembre 2017)

        Mini Yuan Zi recevra son nom définitif lors d'une cérémonie officielle lundi prochain au zoo de Beauval (27 novembre 2017)

        Mini Yuan Zi fête ses 3 mois aujourd'hui au zoo de Beauval, il a dépassé les 5 kilogrammes (4 novembre 2017)

        > Zooparc de Beauval : Mini Yuan Zi a 12 semaines aujourd'hui, voici les toutes dernières photos (27 octobre 2017)

        > Les photos les plus récentes de « Mini Yuan Zi », qui fête aujourd'hui sa 10ème semaine au zooparc de Beauval (13 octobre 2017)

        > Zoo de beauval : « Mini Yuan Zi », qui dépasse les 2 kilogrammes, a ouvert les yeux et fête demain sa 7ème semaine (21 septembre 2017) 

        > « Mini Yuan Zi » a fêté sa troisième semaine au zoo de Beauval et approche les 800 grammes (28 août 2017)

        > Zoo de Beauval : Chronique en photos de « Mini Yuan Zi » qui a atteint les 500 grammes (22 août 2017)

        > Zoo de Beauval : « Mini Yuan Zi » a dépassé les 200 grammes et arbore ses premières tâches noires (16 août 2017)

        > Zoo de Beauval : « Mini Yuan Zi » tète de mieux en mieux sa mère Huan Huan, qui fête ses 9 ans aujourd'hui (10 août 2017)

        > Surnommé « Mini Yuan Zi », le petit d'Huan Huan au zoo de Beauval se porte bien (7 août 2017)

        > Zoo de Beauval : Huan Huan a donné naissance à des jumeaux hier soir, le plus faible n'a pas survécu (5 août 2017)

        > Zoo de Beauval : Huan Huan attend en réalité des jumeaux, comme le montre la nouvelle échographie de ce jour ! (1er août 2017)

        > Deux soigneuses chinoises sont arrivées au zooparc de Beauval pour assister leurs collègues français pour la future naissance (31 juillet 2017)

        > Un bébé panda attendu au zooparc de Beauval comme le montre l'échographie pratiquée aujourd'hui sur Huan Huan (26 juillet 2017)

        > La femelle Huan Huan a été inséminée au zooparc de Beauval (France) (27 mars 2017)

        > Pas de bébé panda cette année au zooparc de Beauval (France) (7 juillet 2016)

        > Insémination artificielle à Beauval et accouplement naturel à Vienne, peut-être des bébés en 2016 pour ces deux zoos (29 mars 2016)

        > Beauval concrétise ses projets pour en offrir toujours plus aux visiteurs (24 mars 2014)

        > Un début de saison des amours à Beauval et lancement premier jour du bloc timbres sur les ours (21 mars 2014)

        > Emission d'un bloc timbres sur les ours avec un panda et animation philatélique à Beauval les 21 et 22 mars prochains (11 février 2014)

        > 24 novembre 2012 : Inauguration des installations des pandas à Beauval, sous le signe de l'amitié franco-chinoise

        > 6 mars 2012 : Entretien avec Ambiances et bambous, un des principaux fournisseurs en bambous pour le zoo de Beauval

        > 24 février 2012 : Carnet de visite de la présentation au public des pandas français le 18 février 2012 (raconté par Gosia et Olivier)

        > 25 janvier 2012 : Entretien avec le fournisseur de bambous pour les pandas français

        > 18 janvier 2012 : Huan Huan et Yuan Zi, les grands pandas français, présentés à la presse

        > 17 janvier 2012 : Une arrivée médiatique pour Huan Huan et Yuan Zi en France dimanche 15 janvier

        > 16 janvier 2012 : Cérémonie à Chengdu et un air de pandamania à Saint-Aignan la veille de l'arrivée de Huan Huan et Yuan Zi sur le sol français

        > 12 janvier 2012 : Des écoliers chinois adressent leurs vœux au zoo de Beauval et à ses futurs pandas

        > 11 janvier 2012 : FedEx offre ses services pour le transport des deux pandas vers la France

        > 10 janvier 2012 : Conférence de presse à la base de Chengdu sur le transfert des pandas vers la France

        > 9 janvier 2012 : Programme du dimanche 15 janvier prochain pour l'arrivée des pandas en France, au zoo de Beauval

        > 6 janvier 2012 : Nouvelles photos de Huan Huan et Yuan Zi, les futurs pandas français

        > 5 janvier 2012 : Les futurs grands pandas du zoo de Beauval (France) seront visibles du public à partir du 11 février

        > 16 décembre 2011 : Huan Huan et Yuan Zi arriveront en France le dimanche 15 janvier 2012

        > 13 décembre 2011 : Rodolphe Delord, directeur du zoo de Beauval, interviewé par Maxisciences

        > 8 décembre 2011 : Premières photos de Huan Huan et Yuan Zi, les deux pandas qui vont arriver en France

        > 5 décembre 2011 : Signature de l'accord pour recevoir en France la paire de pandas Huan Huan et Yuan Zi

        > 1er décembre 2011 : Présentation de Huan Huan et Yuan Zi, le couple de pandas qui va arriver au zoo de Beauval, en France

        > 30 novembre 2011 : Huan Huan et Yuan Zi arriveront au zoo de Beauval, en France, début 2012

        > 7 novembre 2011 : Le prêt d'un couple de grands pandas au zoo de Beauval retardé par la crise

        > 27 juillet 2011 : Le zoo de Beauval lève une partie du mystère sur l'arrivée prochaine d'un couple de grands pandas en France

        > 21 mai 2011 : Arrivée future de pandas géants à Beauval, en France ?

BASE DE DUJIANGYAN QINGCHENGSHAN

 

La base de Qingchengshan, dans la ville de Dujiangyan, est une antenne du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda). Elle est l'une des deux bases dont la construction a été décidée après le séisme du 12 mai 2008 et la destruction du centre historique de Wolong.

Cette base est parfois nommée « disease control center » (CDC) pour « centre de contrôle des maladies » car le rôle initial annoncé de cette base était un centre vétérinaire pour prendre soin des pandas âgés ou malades ou encore secourus dans le milieu naturel.

Elle se situe non loin du site touristique de la montagne Qingcheng. Elle est implantée dans une vallée si bien que les enclos et les cheminements épousent la topographie du site.

Elle est dorénavant ouverte aux visiteurs qui ont accès à quatre secteurs comprenant chacun un groupe d'enclos :

   - le secteur Pan Pan enclosure qui comprend 5 enclos. Ce secteur porte le nom du mâle Pan Pan décédé le 28 décembre dernier, puisque le célèbre panda a occupé pendant plusieurs années un enclos dans ce secteur. C'est le premier secteur auquel les visiteurs ont accès après leur entrée dans la base.

   - le secteur Lin Ze enclosure, un peu plus haut en montant, qui comprend 2 enclos pour les pandas géants et 3 enclos pour les pandas roux.

   - le secteur Die Quan enclosure qui comprend deux groupes de 4 enclos et 1 enclos seul, pour un total de 9 enclos. Il se situe tout en haut de la base.

   - le secteur Shuang Nan enclosure qui comprend 5 enclos, et qui se situe sur la partie droite de la base, on y accède en redescendant du secteur Die Quan enclosure.

J'ai eu l'occasion de visiter cette base de Qingchengshan le 17 janvier 2017, voici quelques photos et informations collectées lors de cette visite.

Pour en savoir davantage sur cet établissement et ses pandas, redécouvrez mon compte-rendu précédent : Ma visite du 27 mars 2015 à la base de Dujiangyan Qingchengshan

 

 

17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Vue sur le secteur Die Quan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Dai Li est né dans le milieu naturel et son année estimée de naissance est 1999. Il a été secouru le 8 mai 2001 dans le comté de Baoxing (province du Sichuan) à l'âge de presque deux ans. A sa capture, il a dû être amputé de sa patte arrière gauche après une blessure. Malheureusement, il n'a pas eu de descendance. Son handicap ne l'empêche pas de marcher, et même assez aisément comme j'ai pu constater le jour de ma visite. Il marquait même son territoire.

 

Vue sur l'enclos occupé par Dai Li - Secteur Pan Pan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Dai Li - Secteur Pan Pan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Ying Ying est née dans le milieu naturel et a été capturée dans la réserve naturelle de Wolong en mars 1992 alors âgée de moins d'un an (elle était née l'été précédent). Aujourd'hui âgée de plus de 25 ans, elle est toujours en forme et occupe dorénavant l'enclos laissé vide par le décès de Pan Pan. Dans sa vie de mère, elle a donné naissance à 15 petits :

   - la femelle You You née le 3 août 1998 (la portée était jumelle mais le second petit n'a survécu que 3 jours),

   - les jumeaux Liang Liang (un mâle qui vit au zoo de Chongqing) et Yang Yang (la femelle du zoo de Schonbrünn à Vienne, en Autriche) le 10 août 2000,

   - les jumelles Mei Qing (une femelle qui vit au safari parc de Chimelong à Guangzhou) et Lan Xiang (une femelle qui vit au zoo de Chongqing) le 12 juillet 2002,

   - les jumelles Ying Hua et Ying Mei le 17 août 2003,

   - les jumeaux Xian Zi (un mâle) et Xian Nu (la femelle du zoo d'Ueno à Tokyo rebaptisée Xin Xin) nés le 3 juillet 2005,

   - la femelle Meng Meng née le 13 août 2006,

   - la femelle Yun Yun née le 13 juillet 2008,

   - la femelle Shu Qin née le 26 août 2009,

   - à un petit qui n'a pas survécu en 2011,

   - le mâle Sen Sen le 29 août 2013.

Ying Ying est aussi grand-mère de plusieurs pandas dont Fu Long, Fu Hu, Fu Bao, Fu Feng et Fu Ban tous les cinq nés à Vienne.

 

Ying Ying - Secteur Pan Pan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Tai Shan est né le 9 juillet 2005 au zoo national de Washington, aux Etats-Unis. Tai Shan signifie « montagne paisible » en chinois et son nom avait été choisi par plus de 200 000 internautes. Plus d'une centaine de journalistes et équipes de télévision du monde entier s'étaient pressés le 29 novembre 2005 au zoo national de Washington pour la première présentation à la presse de Tai Shan, le bébé panda géant avait alors quatre mois et demi. Tai Shan a de nombreux fans aux Etats-Unis et en 2007, les autorités chinoises avaient donné leur accord pour qu'il séjourne deux ans de plus dans la capitale américaine. Tai Shan a finalement quitté son zoo natal le 5 février 2010 pour rejoindre la Chine. D'abord hébergé à la base de Bifengxia, il a rejoint celle de Dujiangyan en février 2014. Les parents de Tai Shan sont la femelle Mei Xiang et le mâle Tian Tian, toujours hébergés au zoo de Washington.

En 2016, il a passé quelques semaines à la base de Bifengxia au moment de la saison des amours. Il s'est accouplé naturellement avec la femelle Wen Yu le 15 avril 2016 mais celle-ci n'a malheureusement pas donné naissance. Le jour de ma visite (17 janvier 2017), il marquait fréquemment son territoire, ce qui est un bon signe en vue de la saison des amours qui se prépare et qui devrait battre son plein dans quelques semaines.

 

Tai Shan - Secteur Pan Pan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Trois postures de marquage différentes pour trois spots différents
Tai Shan - Secteur Pan Pan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Yue Yue, née le 20 novembre 1993 dans l'ex-centre de Wolong, occupait un des cinq enclos du secteur Pan Pan enclosure. C'est une femelle âgée mais elle semble en forme à en juger par ses mouvements et son appétit. Elle n'a eu que deux petits dans sa vie : le mâle Long Sheng né le 21 août 2000 et un petit qui n'a pas survécu en juin 2002. Yue Yue a passé plus de dix ans au zoo de Guilin (province chinoise du Guangxi) de décembre 2005 à octobre 2016, date à laquelle elle a rejoint la base de Qingchengshan. Yue Yue est la fille de la célèbre Jia Jia, doyenne des pandas captifs, morte le 16 octobre dernier au Ocean Park d'Hong Kong.

 

Yue Yue - Secteur Pan Pan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Enfin, le dernier enclos du secteur Pan Pan enclosure était occupé par les jumeaux Qing Qing (mâle) et Bing Bing (femelle) nés le 18 août 2015. Leur mère est Yao Man.

 

Un des deux jumeaux - Secteur Pan Pan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Wu Wen, née le 11 août 2013 à la base de Ya'an Bifengxia, occupait un des enclos du secteur Lin Ze enclosure. Sa mère est Gong Zhu.

Wu Wen est la femelle pressentie pour rejoindre le zoo d'Ouwehand, à Rhenen, aux Pays-Bas (avec le mâle Xing Ya, voir ci-dessous).

 

Wu Wen - Secteur Lin Ze enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Hai Zi est une femelle née dans le milieu naturel et dont l'année de naissance estimée est 1994. Elle a été capturée en avril 2001 dans le comté de Mianning (monts Xiaoxiangling, province du Sichuan). Elle a donné naissance à 6 petits depuis qu'elle est en captivité : le mâle Le Le le 8 août 2005 (le mâle qui vit actuellement au parc zoologique Ocean Park à Hong Kong) ; à des jumeaux le 7 août 2007 dont seul le mâle Xiang Ge a survécu ; au mâle Xiang Lin le 24 juillet 2009 ; et aux jumelles Xin Xin et Miao Miao (deux femelles) le 22 juin 2013.

Hai Zi occupait un des enclos du secteur Die Quan enclosure.

 

Hai Zi - Secteur Die Quan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Xing Ya occupait également un enclos du secteur Die Quan enclosure. Il est né le 5 août 2013 à la base de Bifengxia. Il a une sœur jumelle, nommée Xing An. Xing Ya et Xin An ont été tous deux adoptés à vie par Mercedes Benz (Xing signifiant « étoile ») et la combinaison Ya et An forme Ya'an, du nom de la ville où ils sont nés.

Xing Ya est le mâle pressenti, avec la femelle Wu Wen (voir ci-dessous) pour rejoindre le zoo d'Ouwehand, à Rhenen, aux Pays-Bas.

 

Xing Ya - Secteur Die Quan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Mei Sheng occupait lui aussi un enclos du secteur Die Quan enclosure. Mei Sheng est né le 19 août 2003 au zoo de San Diego, aux Etats-Unis. Mei Sheng signifie « né aux USA » mais aussi « merveilleuse vie ». Mei Sheng a quitté le zoo de San Diego le 5 novembre 2007 pour arriver au centre de Wolong trois jours plus tard. Il a ensuite été transféré à Bifengxia le 19 février 2008. Il vit à la base de Qingchengshan depuis mai 2015.

 

Mei Sheng - Secteur Die Quan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Mei Xin, née le 10 août 2006 à Wolong, et qui vivait depuis 2009 au zoo de Guilin, est retournée dans la base de Qingchengshan. Elle occupe un enclos dans le secteur Die Quan enclosure. C'est la sœur jumelle de Mei Xi et leur mère est Xi Xi.

 

Mei Xin - Secteur Die Quan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Bing Qing, né à la base d'Hetaoping le 12 août 2014, occupait un des enclos du secteur Shuang Nan enclosure. Sa mère est Fei Fei.

 

Bing Qing - Secteur Shuang Nan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Qiao Yuan occupait également un enclos dans le secteur Shuang Nan enclosure. Elle a été capturée dans le comté de Baoxing (province du Sichuan) le 28 décembre 1993 alors qu'elle n'était qu'un bébé, né l'été précédent. Elle a vécu pendant 10 ans, de sa capture jusqu'en septembre 2003 dans un enclos de la station de conservation de Fengtong de la réserve naturelle de Fengtongzhai. Pendant ces 10 ans, les hommes ont même tenté de la réintroduire dans le milieu naturel, mais sans succès. Elle n'a jamais eu de descendance en captivité et compte-tenu de son âge avancé, elle ne sera plus mère maintenant.

 

Qiao Yuan - Secteur Shuang Nan enclosure - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Enfin, le mâle Zi Jin a été secouru dans le milieu naturel le 1er décembre 2015, dans un ravin près du village de Qiaoqixiang (硗碛乡), dans le comté de Baoxing (province du Sichuan). D'après les premières constatations, il souffrait d'une infection pulmonaire mais aussi de blessures anciennes au nez et à la bouche, peut-être dues à un combat avec d'autres animaux. Il était maigre et pesait environ 65 kilos seulement. Dorénavant, sa situation s'est amélioré et son âge estimé est entre 15 et 20 ans. Il a passé toute sa vie dans la nature et il est très sensible en captivité.

 

Zi Jin - 17 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

 

VISITES DES 14 & 15 AVRIL 2019

 

Le 24 juin 2017, le zoo de Berlin, dans la capitale allemande, recevait deux pandas géants de Chine : la femelle Meng Meng et le mâle Jiao Qing, tous deux prêtés pour une durée de 15 années par la base de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding). « C'était mon souhait personnel de venir et d'accueillir nos nouveaux résidents » indiquait alors Michael Müller, le Maire de Berlin, lors de la cérémonie d'accueil organisée le même jour au centre cargo de Lufthansa à l'aéroport international de Berlin Schönefeld / Brandebourg. « Nous sommes ravis que Berlin ait obtenu une autre attraction fantastique avec ces ours. [...] En Chine, les pandas sont considérés comme un trésor national. Une Chine sans panda est tout simplement inimaginable, par conséquent l'élevage et la conservation de ces animaux est une priorité absolue pour nous » se réjouissait à son tour l'Ambassadeur chinois.

Le 5 juillet suivant, la Chancelière allemande Angela Merkel et son invité le Président chinois Xi Jinping souhaitaient la bienvenue aux deux pandas lors d'une cérémonie officielle au zoo de Berlin pour l'inauguration du « Panda garden » (« Jardin des pandas »), les nouvelles installations du zoo de Berlin dédiées aux ursidés chinois.

« Les efforts conjoints entre la Chine et l'Allemagne pour protéger les pandas géants sont extrêmement importants. J'espère vraiment que Meng Meng et Jiao Qing seront des ambassadeurs de leur espèce, et qu'ils feront la promotion des relations amicales entre nos deux pays » déclarait Xi Jinping. L'année 2017 marquait le 45ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques modernes entre la Chine et l'Allemagne.

Depuis la mort le 22 août 2012 de Bao Bao, alors doyen des pandas captifs, le zoo de Berlin n'hébergeait plus de pandas géants. La Chancelière allemande, Angela Merkel, avait décidé d'y remédier en entamant des discussions avec les autorités chinoises en vue d'héberger une nouvelle paire de cette espèce qui a longtemps figuré au palmarès des animaux plébiscités par les berlinois.

En octobre 2015, lors d'une visite officielle en Chine, Angela Merkel avait abordé le sujet des pandas à l'occasion de sa rencontre avec le Premier ministre chinois Li Keqiang. « C'est un bout de Chine très spécial qui devrait plaire à beaucoup de monde en Allemagne. » avait alors déclaré la dirigeante allemande. S'en sont suivies les premières discussions avec les autorités chinoises et notamment le déplacement à Beijing d'une délégation du zoo de Berlin le 26 avril 2016. Les derniers points ont été entérinés en octobre 2016 à l'occasion d'un nouveau déplacement à Beijing du directeur du zoo de Berlin. Cela a abouti à la signature du contrat final de prêt des deux animaux le 28 avril 2017. 

Les travaux pour construire les nouvelles installations ont duré d'octobre 2016 à juin 2017. C'est le cabinet d'architecture « Dan Pearlman Experience Architecture » qui a remporté l'appel à projet, le même cabinet qui a conçu les installations au complexe d'Everland à Yongin en Corée-du-Sud où deux pandas sont arrivés le 3 mars 2016Le complexe fait 5 480 m² au total. Chaque enclos intérieur fait 80 m² tandis que les enclos extérieurs font environ 1 000 m². Le toit du bâtiment est supporté pour 46 piliers en forme de bambous. 

La femelle Meng Meng (qui signifie « beaux rêves ») est née le 10 juillet 2013 et le mâle Jiao Qing (qui signifie « chéri ») le 15 juillet 2010, tous deux à la base Chengdu. Ils sont maintenant âgés respectivement de presque 6 et 9 ans. 

Bao Bao avait été offert par la Chine à l'Allemagne de l'Ouest en 1980. C'est le dirigeant chinois Hua Guofeng, successeur de Mao Zedong à la tête du Parti communiste chinois, qui avait offert le couple de pandas Bao Bao et Tian Tian au chancelier allemand Helmut Schmidt en guise de cadeau diplomatique lors d'une visite d'état en septembre 1979. Tian Tian, une femelle arrivée en même temps que Bao Bao le 5 novembre 1980, était décédée le 8 février 1984. Malgré de nombreuses tentatives d'accouplement entre les deux pandas, aucune n'avait abouti.

Le 14 avril 1995, une autre femelle, Yan Yan, est louée par le zoo de Berlin où elle meurt le 26 mars 2007 à l'âge de 22 ans sans non plus avoir laissé de descendance.

Le premier panda vivant à avoir foulé le sol allemand est le mâle Happy, un panda capturé vivant dans le milieu naturel en septembre 1938 par Tangier Smith et d'âge estimé 3 ans à sa capture. Happy a été envoyé dès décembre 1938 à Londres puis a été vendu à un marchand d'animaux allemand qui a fait effectuer à Happy une « tournée » en Europe de l'Est au premier semestre 1939. Happy a passé de quelques jours à quelques semaines selon les cas à Berlin, Hanovre, Munich, Leipzig, Cologne, Francfort, Nuremberg, Dresde, avant de s'arrêter en France, au zoo de Vincennes du 24 mai au 6 juin 1939, puis d’être vendu au zoo de Saint-Louis aux Etats-Unis, où il passa le reste de sa vie jusqu'au 10 mars 1946, date de sa mort. Happy avait quitté le territoire français le 6 juin 1939 en embarquant dans un navire au port de Cherbourg avant d'arriver 18 jours plus tard, soit le 24 juin 1939, aux États-Unis.

 

Le zoo de Berlin fête cette année son 175ème anniversaire et l'ours symbole de la ville de Berlin
figure à l'entrée du zoo avec pour décor quelques pensionnaires du zoo - 14 avril 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Visite du dimanche 14 avril 2019 :

J'ai visité le zoo de Berlin le dimanche 14 avril, voici mes photos de Meng Meng et Jiao Qing. Pour rappel, Meng Meng a été inséminée le 6 avril dernier avec de la semence du mâle Jiao Qing, faute de savoir si les tentatives d'accouplement naturel qui ont précédé avaient fonctionné.

La femelle Meng Meng présente une signification toute particulière pour moi. En effet, c'est le premier bébé de l'année 2013 à la base de Chengdu et elle est née lorsque j'étais à Chengdu dans le cadre du projet Chengdu Pambassador. J'ai eu la chance de la voir lorsqu'elle n'était âgée que de deux jours seulement, c'est également elle qui apparaît bébé dans le reportage tourné par Christophe Barreyre pour l'émission télé 30 millions d'amis sur mes activités comme Pambassadeur en Chine et diffusée pour la première fois le 28 septembre 2013.

Meng Meng présentait beaucoup de comportements stéréotypés mais force est de constater, en tout cas sur la base de cette première journée d'observation, qu'ils ont bien diminués.

 

La femelle Meng Meng récemment inséminée dont l'avenir dira si elle est effectivement pleine.
Croisons les doigts pour qu'elle ait son premier petit cette année.
Intercalées, quelques vues de son enclos, grand, hétérogène, bien arboré, avec de nombreux enrichissements paysagers,
offrant ainsi plusieurs possibilités d'exploration et d'expression de situations comportementales diversifiées.
14 avril 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Jiao Qing dont la spécialité du jour était un cache-cache avec son mets préféré : un amas de bambous.
Ou comment offrir la représentation la plus symbolique d'un panda géant.
Tout comme celui de Meng Meng, l'enclos occupé par Jiao Qing est richement végétalisé, arboré, et enrichi, multipliant
ainsi les possibilités d'exploration, d'investigation et d'utilisation - 14 avril 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Le zoo de Berlin héberge la sous-espèce de takin du Sichuan (Budorcas taxicolor tibetana), rare en espace zoologique,
et qui partage l'habitat naturel du panda géant en Chine - 14 avril 2019 - © Jérôme POUILLE

 

 

Visite du lundi 15 avril 2019 :

Je suis retourné au zoo de Berlin le lundi 15 avril, le ciel était bleu et ensoleillé et les visiteurs bien plus nombreux que la veille. Voici une sélection de mes photos.

 

Le porche d'entrée au bâtiment hébergeant les deux pandas, comprenant les enclos intérieurs, des points de vue
sur les enclos extérieurs, et le reste des installations non visibles du public - 15 avril 2019 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Meng Meng - 15 avril 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Jiao Qing - 15 avril 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Vues panoramiques des enclos :

 

Vues depuis deux points accessibles aux visiteurs sur l'enclos occupé par Jiao Qing - 14 avril 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Vue panoramique sur l'enclos occupé par Meng Meng - 15 avril 2019 - © Jérôme POUILLE

 

Pour en savoir plus :

        > Les femelles Meng Meng, Tian Tian, Mei Xiang et Er Shun respectivement inséminées aux zoos de Berlin, Edimbourg, Washington et Calgary (9 avril 2019)

        > Le mâle Jiao Qing a fêté son 7ème anniversaire au zoo de Berlin (17 juillet 2017)

        > Meng Meng a fêté son 4ème anniversaire au zoo de Berlin (11 juillet 2017)

        > La Chancelière allemande Angela Merkel et le Président chinois Xi Jinping ont inauguré les installations des pandas au zoo de Berlin (6 juillet 2017)

        > Un accueil diplomatique pour Meng Meng et Jiao Qing pour leur arrivée à Berlin (Allemagne) samedi dernier (26 juin 2017)

        > La femelle Meng Meng et le mâle Jiao Qing arriveront à Berlin (Allemagne) le 24 juin prochain (15 juin 2017)

        > Le zoo de Berlin (Allemagne) a signé le contrat lui permettant d'accueillir un couple de pandas en juin prochain (29 avril 2017)

        > Les installations des pandas sortent de terre, le zoo de Berlin espère un transfert de deux pandas dès cet été (14 mars 2017)

        > Le zoo de Berlin poursuit les négociations avec la Chine en vue d'obtenir deux pandas en 2017 (20 mai 2016)

        > La Chancelière allemande Angela Merkel entame des discussions pour recevoir un couple de pandas au zoo de Berlin (10 novembre 2015)

        > 5 octobre 2013 : Quatorze bébés pandas ont survécu cette année à la base de Chengdu

        > 30 juillet 2013 : Eryatou et Xi Xi ont donné naissance le 10 juillet dernier

        > 29 août 2012 : Bao Bao, doyen des pandas et dernier cadeau diplomatique chinois, est mort au zoo de Berlin le 22 août dernier

        > 16 juillet 2010 : Jiao Zi donne naissance à un petit, le premier de l'année à la base de Chengdu

        > 26 mars 2007 : Décès de Yan Yan au zoo de Berlin à l'âge de 22 ans

        > 5 novembre 2005 : La star du zoo de Berlin, le panda Bao Bao, fête ses 25 ans de présence au zoo

 

BASE DE YA'AN BIFENGXIA

 

La base de Bifengxia, dans la ville de Ya'an, est une antenne du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda). Elle est devenue la principale base d'élevage de ce centre après le séisme de mai 2008 et la destruction du centre historique de Wolong.

La base de Bifengxia tient son nom de la vallée où elle est implantée et d'un village du même nom, placé sous la juridiction de la ville de Ya'an, située à environ 8 kilomètres de Bifengxia et à environ 150 kilomètres de Chengdu. Les touristes peuvent rejoindre la ville de Ya'an en 2h de bus à partir de Chengdu puis prendre un mini-bus privé entre Ya'an et Bifengxia.

J'ai eu l'occasion de revenir à Bifengxia le 15 janvier 2017, voici quelques photos et informations collectées lors de cette visite.

Pour en savoir davantage sur cet établissement et ses pandas, redécouvrez mes comptes-rendus précédents :

        > Les centres de recherche et d'élevage du panda géant, en Chine : la base de Ya'an Bifengxia

        > Mes visites des 23 et 24 mars 2015 à la base de Ya'an Bifengxia

        > Mes visites des 29 et 30 juin 2013 à la base de Ya'an Bifengxia

        > Ma visite du 17 mai 2013 à la base de Ya'an Bifengxia

 


L'entrée de la base de Bifengxia, au fond de la vallée du même nom, dans un décor de canyon
Elle a de nouveau été restaurée et modifiée depuis ma dernière visite de 2015
15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Hui Hui, né dans l'ex-centre de Wolong le 11 août 2005, occupait un enclos du secteur Baixiongping. Ce mâle a passé plus de 4 ans, de mars 2008 à septembre 2012, au Chimelong safari park de Guangzhou. La mère de Hui Hui est Xi Mei et son père Zhuang Zhuang (un mâle issu du milieu naturel). A ce jour, Hui Hui n'a pas été encore père.

 

Hui Hui - Baixiongping, Villa 1 - 15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Su Shan est née le 20 août 2011 à la base de Ya'an Bifengxia. C'est la sœur jumelle de la femelle Zhang Xiang relâchée dans le milieu naturel, dans la réserve naturelle de Liziping, le 6 novembre 2013. Leur mère est Zhang Ka et leur père Bai Yang, tous deux issus du milieu naturel. Le 26 août 2016, Su Shan est devenue mère pour la première fois à l'âge de 5 ans.

 

Su Shan - Baixiongping - 15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Lin Ping occupait un des enclos du secteur Baixiongping. Lin Ping est née le 27 mai 2009 au zoo de Chiangmai, dans la ville du même nom en Thaïlande. Ses parents, la femelle Lin Hui et le mâle Chuang Chuang, étaient arrivés à Chiangmai le 12 octobre 2003 à bord d'un vol spécial dénommé « Love panda, love Chiangmai » ; arrivée qui avait fait suite à l'accord de prêt signé le 28 août 2003 entre l'Association chinoise de conservation de la vie sauvage (China Wildlife Conservation Association CWCA) et le zoo de Chiangmai. Dans les 3 mois qui ont suivi l'arrivée de Chuang Chuang et Lin Hui, le zoo de Chiangmai annonçait que 400 000 visiteurs étaient venus voir les deux pandas.

Lin Ping devait retourner en Chine avant ses quatre ans, soit avant le 27 mai 2013. Cependant, après une visite du Ministre chinois des Affaires étrangères en Thaïlande le 1er mai 2013, la Première Ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra avait demandé une extension du séjour du jeune panda à Chiangmai. Le ministre chinois Wang Yi avait alors donné son accord de principe.

Elle a finalement quitté son zoo natal pour rejoindre la Chine le samedi 28 septembre 2013, à l'âge de quatre ans et demi.

En mars 2015, elle s'est accouplée avec les mâles Wu Gang et Bai Yang et a donné naissance à des jumeaux (deux femelles) le 27 juillet 2015 à Bifengxia.

 

Lin Ping - Baixiongping - 15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Ying Hua, une femelle née le 17 août 2003 à l'ex-centre de Wolong, occupait elle aussi un des enclos du secteur Baixiongping. Elle a été transférée au zoo de Beijing le 7 avril 2005 dans le cadre d'un échange de pandas entre les deux institutions. Même si elle appartient donc au zoo de Beijing, elle a été transférée à la base de Ya'an Bifengxia le 21 février 2013, avec une autre femelle de Beijing, Jini, pour participer à la saison des amours. Ying Hua est restée à Bifengxia depuis, contrairement à Jini qui est repartie à Beijing.

Ying Hua a donné naissance à des jumelles au zoo de Beijing le 2 juillet 2010 mais seule Da Bai Tu a survécu, l'autre petite ayant été écrasée par sa mère. En 2012, Ying Hua était déjà venue à Bifengxia pour participer à la saison des amours et elle avait donné naissance à un petit mâle le 5 septembre. Le petit avait été pris en charge par l'homme mais est malheureusement mort le 27 février de l'année suivante tandis que Ying Hua était retournée à Beijing en octobre 2012. En 2013, Ying Hua est revenue à Bifengxia pour la saison des amours et elle a donné naissance à une femelle le 8 août 2013, toujours en vie et qui a été élevée par l'homme. Elle a reçu le nom de Fu Lu et a rejoint Beijing en octobre 2014. Enfin, le 20 juin 2015, Ying Hua a donné naissance à une petite femelle qui vit toujours à Bifengxia.

 

Ying Hua - Baixiongping - 15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Le premier enclos du secteur Baixiongping était occupé par Bai Yang, un mâle capturé dans le comté de Baoxing (province du Sichuan) le 12 mars 2005. C'était alors un jeune panda, né l'été précédent. De juin 2008 à mars 2010, ce panda a vécu au parc zoologique de Chimelong à Guangzhou (province chinoise du Guangdong). Bai Yang a plusieurs descendants dont la femelle Zhang Xiang, relâchée dans la réserve naturelle de Liziping le 6 novembre 2013, et sa sœur jumelle Su Shan présentée ci-précédemment. Mais également la femelle Hua Jiao relâchée elle aussi dans la réserve de Liziping le 19 novembre 2015.

Ce dimanche 15 janvier 2017, il marquait régulièrement son territoire, un signe que la saison des amours approche.

 

Bai Yang - Baixiongping, Villa 1 - 15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Enfin, la femelle Jun Zhu occupait l'enclos entre Bai Yang et Hui Hui. Elle est née le 6 septembre 2003 dans l'ex-centre de Wolong. C'est la sœur jumelle de la femelle Ge Ge. Leur mère est Gong Zhu. Elle a donné naissance à son premier petit, une femelle nommée Yang Hua, le 25 août 2010. Fait rare, elle avait mis bas debout, et non assise comme la plupart de ses congénères. Elle a à nouveau donné naissance en 2015, le 6 septembre précisément, à une femelle nommée Ke Ke.

Jun Zhu avait fait parler d'elle en février 2016 car elle avait profité de la chute d'un arbre sur l'enceinte de son enclos pour s'échapper.

 

Jun Zhu - Baixiongping, Villa 1 - 15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

La femelle Mei Xi, née le 10 août 2006 dans l'ex-centre de Wolong, occupait un enclos du secteur Old Leopard Moutain, nommé aussi Overseas pandas, ou encore plus récemment Baozishan. Elle occupait cet enclos avec les deux petits auxquels elle a donné naissance le 31 juillet dernier, un mâle et une femelle.

 

Mei Xi et ses jumeaux - Baozishan - 15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Le mâle Lan Zi, né à la base de Chengdu le 21 octobre 2004, occupait un des enclos du secteur Old Leopard Moutain. Ce panda mâle appartient au zoo chinois de Lanzhou (province du Gansu) car même s'il est né à Chengdu, sa mère Shu Lan appartient au zoo de Lanzhou. Cependant, ce zoo ne possédant pas d'autre femelle panda que Shu Lan, il est contraint d'envoyer son mâle dans une institution chinoise pour qu'il participe à la saison des amours. En avril 2016, Lan Zi avait été envoyé à la base de Chengdu sans doute pour prendre part à la saison des amours (la base de Chengdu n'a pas indiqué si ce mâle s'était accouplé). Il semblerait que cette année le zoo de Lanzhou ait fait le choix d'un partenariat avec le Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda).

 

Lan Zi - Baozishan - 15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Peu de jeunes étaient dans les enclos du secteur Kindergarten. J'en ai compté 4, sans doute des jeunes nés l'été 2015.

 

Kindergarten - 15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Vue sur le secteur Baozishan (Old leopard mountain) - 15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE

 

Deux vues sur le secteur Baixiongping - 15 janvier 2017 - © Jérôme POUILLE