# A la une :    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2020

 

7 mars 2008 : Projet de séquençage du génome du panda géant :


Des scientifiques de Chine, du Canada, des États-Unis et d'autres pays ont lancé, jeudi 6 mars, un projet de séquençage du génome du panda géant.

« Le but de ce projet est de terminer le séquençage en six mois », a dit le Dr Zhu Hongmei, scientifique de la Branche de Shenzhen de l'Institut génomique de Beijing (IGB).

Des données, qui seront obtenues de ce projet international sur le génome du panda géant, effectué conjointement par des scientifiques chinois, britanniques, américains, danois et canadiens, auront un grand impact sur de nombreux domaines scientifiques, depuis l'écologie et l'évolution jusqu'à la technologie de séquençage, selon des scientifiques de Shenzhen de l'IGB.

Les résultats de l'actuelle recherche aideront à connaître la génétique et les bases biologiques du panda géant, ce qui contribuera à protéger cette espèce d'animal et à contrôler les maladies qui pourraient les menacer.

« Il est à noter que c'est le premier projet de génome effectué dans le but de collecter des informations pour mieux protéger cette espèce animale menacée d'extinction », a dit Oliver Ryder du Centre du Zoo de San Diego pour la préservation et la recherche sur des espèces en voie de disparition.

« Le panda géant est un symbole de la préservation globale et mérite un tel effort », a-t-il ajouté.

« Ce projet aidera les scientifiques à connaître les bases génétiques et les raisons expliquant le régime particulier du panda géant ainsi que la caractéristique de son comportement. Ce projet contribuera aussi à connaître l'histoire de l'évolution de cette espèce animale », a expliqué Zhang Yaping, membre de l'Académie des Sciences de Chine et directeur de l'Institut de Zoologie de Kunming.

Le Dr Lin He, professeur de l'Université des Communications de Shanghai, a dit que le séquençage du génome obtenu de ce projet aidera à mieux comprendre la baisse du taux de reproduction des pandas qui vivent dans certaines conditions environnementales.

« C'est un grand projet et nous l'avons attendu avec impatience », a dit Fan Zhiyong, directeur chargé du Programme des espèces animales de World Wildlife Fund China.

Le panda géant, qui sera utilisé pour le projet, sera sélectionné parmi les pandas des Centres de reproduction de Chengdu et de Wolong.

Outre le séquençage du génome, les chercheurs mèneront une enquête sur des changements génétiques de pandas.

La taille du génome du panda géant est approximativement la même que le génome humain.

Le panda géant, décrit comme un fossile vivant, fait l'objet de nombreux projets de recherche. Il est considéré comme un symbole de Chine et est une des mascottes des Jeux olympiques de 2008 à Beijing.

 

(Le Quotidien du Peuple en ligne)