# A la une :    #24oct:JournéePANDAS    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2020

Monts Minshan

Province du Sichuan > Comtés de Maoxian, Beichuan et Anxian

 

Réserve naturelle provinciale de Qianfoshan

 

La réserve naturelle de Qianfoshan (千佛山级自然保护区) a été établie en 1993 sous statut provincial et se situe dans la province du Sichuan. Elle protège un territoire de 11 083 hectares dans les monts Minshan, une des six grandes chaînes montagneuses habitées par les derniers pandas sauvages. En décembre 2014, elle a été élevée au rang de réserve nationale. Elle se situe aujourd'hui à cheval sur les deux comtés de Beichuan et Anxian, et ce après un redécoupage avec les réserves voisines. En effet, historiquement, la réserve naturelle de Qianfoshan protégeait un territoire de 17 740 hectares, à cheval sur les comtés de Beichuan, Anxian et Maoxian ; mais dans le cadre de l'extension de la réserve voisine de Baoddingou, la partie de la réserve naturelle de Qianfoshan qui était située dans le comté de Maoxian a été intégrée à la réserve de Baoddingou.

Sur sa partie sud, elle est frontalière avec le comté de Mianzhu. Au sud-ouest, la réserve de Qianfoshan est adjacente à celle de Jiudingshan et à l'ouest adjacente avec celle de Baodinggou. La réserve de Qianfoshan se situe dans la partie nord de l'aire de distribution de la sous-population B des monts Minshan, et elle est proche de l'aire de distribution de la sous-population A dont l'extension de la réserve de Baoddingou vise justement à rapprocher ces deux grandes sous-populations fragmentées.

Selon les données du dernier recensement, le quatrième mené de 2011 à 2014, la réserve de Qianfoshan abrite 12 pandas sauvages ; 3 dans la partie de la réserve implantée dans le comté de Beichuan et 9 dans la partie de la réserve située dans le comté d'Anxian. 

La réserve de Qianfoshan abrite 14 espèces d'amphibiens, 30 espèces de reptiles, 160 espèces d'oiseaux et 79 espèces de mammifères. Parmi les espèces animales qu'elle abrite, citons certes le panda géant mais également le rhinopithèque de Roxellane (Rhinopithecus roxellanae), le takin (Budorcas taxicolor), le léopard (Panthera pardus), le cerf porte-musc des forêts (Moschus berezovskii), lophophore de Lhuys (Lophophorus lhuysii), le macaque du Tibet (Macaca thibetana), l'aigle royal (Aquila chrysaetos), le panda roux (Ailurus fulgens), l'ours noir d'Asie (Ursus thibetanus).

Enfin, la réserve abrite de très nombreuses espèces végétales, pour certaines endémiques et rares. Citons notamment le ginkgo (Ginkgo biloba), l'if de Chine (Taxus chinensis), l'arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata), Kingdonia uniflora (une plante herbacée de Chine), le cyprès de Cheng (Cupressus chengiana), l'épicéa de Sargent (Picea brachytyla), l'arbre caramel (Cercidiphyllum japonicum), le tétracentron de Chine (Tetracentron sinense), les espèces de magnolias Magnolia officinalis et Magnolia sinensis, et l'espèce de pavot Meconopsis punicea.

Le 5 février 2008, un mâle nommé plus tard Zi An, a été trouvé par des villageois du village de Tianchicun (天池村) (comté de Anxian) dans cette réserve. Il était recroquevillé dans une grotte près d'une route et sa fourrure était sale et ébouriffée. Le panda n'a pas fuit lorsque les villageois se sont approchés. Ces derniers ont alors creusé la neige autour de son corps et l'ont couvert avec des couettes. A 23h, des vétérinaires du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant sont arrivés sur place, suite à la demande du Département des forêts de la province du Sichuan. Zi An a été anesthésié puis placé dans une cage pour être transféré au centre de Wolong. Les examens ont montré qu'il s'agissait d'un mâle et qu'il avait de vieilles blessures sur son dos et sur sa patte arrière droite. Il souffrait aussi d'ascaris et de cataracte à l'œil droit et ses dents étaient très usées. Il a dû être amputé d'une partie de sa patte arrière droite mais il s'est bien adapté depuis. Après avoir récupéré, les vétérinaires ont jugé qu'il ne pouvait pas retourner dans le milieu naturel. Il a rejoint le Fuzhou panda world le 24 juin 2008, peu après le séisme du 12 mai 2008, et faisait partie des quatre pandas du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant recasés à Fuzhou après la destruction du centre historique de Wolong.

Quelques jours après, le 22 mars 2008, c'était une femelle qui était trouvée par des villageois vers 7h du matin sur une route à proximité du village de Shuixiucun (水秀村) dans le comté de Beichuan. Une équipe d'une douzaine de sauveteurs avait passé 4 heures à la capturer. Elle avait une blessure à la patte gauche et elle avait été transférée dans l'après-midi au centre de Wolong pour traitement. Il est probable que cette femelle venait soit de la réserve naturelle de Xiaozhaizigou soit de celle de Qianfoshan. Suite à sa blessure, Shui Xiu, nommée ainsi en raison du lieu où elle a été découverte, avait dû être amputée d'un morceau de sa patte avant gauche mais malgré ce handicap elle s'est toujours révélée être une mère très attentionnée et habile. En effet, elle a donné naissance à plusieurs reprises depuis qu'elle est en captivité.

En juin 2016, 20 appareils photos et caméras à déclenchement infrarouge ont été positionnés dans la réserve. Le 3 août 2016, une vidéo qui dure au total une trentaine de secondes montre deux pandas sauvages ensemble, une mère et son jeune.

Plusieurs pandas sauvages ont été photographiés et/ou filmés les 13 décembre 2019, 27 décembre 2019, 9 janvier 2020 et 8 février 2020 par des pièges photographiques installés à 2-3 kilomètres de distance les uns des autres à une altitude variant entre 2 500 et 2 800 mètres.

 

Le jeune panda et sa mère filmés le 3 août 2016 en début d'après-midi dans la réserve naturelle de Qianfoshan

 

Pour en savoir plus : 

        > Plusieurs grands pandas sauvages filmés ces derniers mois dans la réserve naturelle de Qianfoshan (11 avril 2020)

        > Deux pandas sauvages photographiés ensemble dans la réserve naturelle de Qianfoshan (9 septembre 2016)