Pandastique année 2020 à toutes et à tous - Jérôme

# A la une :    #Livres    #22février-JournéeMondialePourSauverLesOurs    #MengXiang&MengYuan@Berlin

 

14 janvier 2007 : Un panda mis au régime en Thaïlande pour préparer un futur accouplement :

 

BANGKOK (AFP) - Il fait 150 kilos, sa partenaire "seulement" 115. Pour éviter qu'il ne l'écrase au cours des ébats amoureux, le panda a été mis au régime : moins de pain, plus de bambou.

"Nous estimons que Chuang Chuang ne devrait pas peser plus de 140 kilos. Sinon, Lin Hui aura trop de poids à supporter", a expliqué dimanche à l'AFP Kannika Nimtragol, une vétérinaire du zoo de Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande.

Le régime, supervisé par des experts chinois, n'est que le dernier en date des efforts désespérés du zoo pour aider Chuang Chuang à accomplir son devoir conjugal, les deux pandas ayant bel et bien été "mariés" en 2005.

On les a ainsi séparés à partir de décembre, avec l'espoir que le proverbe "loin des yeux, près du coeur" ferait, dans ce cas précis, la preuve de sa pertinence.

Mais rien n'y fait.

On a même songé à leur diffuser des vidéos pornos spécialement conçues pour les pandas et on envisage de leur installer un canon à neige pour recréer leur environnement naturel, celui des montagnes.

Car le temps est compté, Chuang Chuang, six ans, et Lin Hui, cinq ans, étant arrivés en Thaïlande en 2003 dans le cadre d'un prêt de la Chine sur une durée de dix ans.

Si le désir persiste à ne pas s'emparer des jeunes époux, le zoo aura recours à l'insémination artificielle, a averti Mme Kannika, sans préciser si Chuang Chuang pourra alors renoncer à son régime.