# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #BoutiqueKdo    #PairiDaiza

 

4 octobre 2010 : Un français parmi les 6 vainqueurs du concours "Pandassadeurs" :


En juillet dernier, la base de Chengdu et le WWF ont lancé conjointement un concours international, "Projet panda", pour sélectionner des passionnés du monde entier pour devenir pendant quelques semaines soigneurs de pandas à la base de Chengdu et ainsi faire connaître les menaces qui pèsent sur l'espèce.

"Nous espérons que grâce à ce projet de plus en plus de gens se joindront à notre mission de protection des pandas et comprendront l'importance de la préservation de l'habitat sauvage" des animaux, a expliqué Zhang Zhihe, directeur de la base de Chengdu, au moment du lancement de l'appel à candidature.

Quelques 60 000 candidats ont postulé dans le monde entier et après une pré-sélection par un jury d'experts, 60 candidats ont été soumis aux votes des internautes. A l"issue du vote, 12 candidats ont été retenus, dont Jeroen Jacobs, un ami webmaster d'un site consacré aux pandas (www.giantpandazoo.com), mais aussi David Algranti, un français.

Les 12 chanceux se sont ensuite tous rendus à la base de Chengdu où les chinois ont pu tester leur capacité à s'occuper des pandas. Et c'est à l'issue de ce stage que les 6 vainqueurs ont été désignés et parmi eux figure notre français, David Algranti. Devant les caméras de la chaîne d'Etat CCTV, le Parisien a terminé deuxième du concours, après avoir chanté en chinois un texte appris par coeur.

David Algranti, natif des Hauts-de-Seine et âgé de 34 ans, travaille dans une agence de marketing à Paris et ne cache pas son amour pour les animaux. "Etre si proche d'un tel animal, c'est très émouvant", a confié le français après avoir approché les pandas de la base de Chengdu. "C'est super mignon, il y a quelque chose de très anthropomorphique, cela reste toujours assis et cela se sert de ses mains, avec des postures presque humaines. J'en ai vu un allongé, appuyé sur son coude", décrit-il.

 


David Algranti, le 29 septembre 2010, à la base de Chengdu

 

Une japonaise figure également parmi les 6 vainqueurs et ce malgré la récente crise diplomatique entre les deux puissances asiatiques.

Les 6 vainqueurs vont rentrer pendant un mois dans la peau d'un soigneur et devront relater leur expérience dans un blog.

Au travers de cette opération de grande envergure, le centre espère mobiliser l'opinion publique sur cette espèce menacée.

 

Auteur : Jérôme POUILLE

 

Pour en savoir plus :

        > Le site internet du projet panda : www.pandahome.com

        > La base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant, en Chine