# A la une :    #24oct:JournéePANDAS    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2020

 

12 novembre 2009 : Bilan des naissances de l'année 2009 :


Mercredi 11 novembre 2009 s'est tenue en Chine la réunion annuelle du Comité chinois chargé d'évaluer les techniques d'élevage du panda géant (Chinese Committee of Breeding Techniques for Giant Pandas), qui fêtait à l'occasion son 20ème anniversaire. En effet, ce comité avait été créé en 1989 et a pour buts de lister tous les pandas captifs, de partager l'information et de discuter des problèmes de l'accouplement et de l'insémination artificielle.

A l'occasion de cette réunion, présidée par Zhang Zhihe, les scientifiques ont dressé un bilan des naissances de l'année 2009. Cette année, ce sont 25 bébés pandas qui sont nés en 20 portées. A noter la faible part de portées jumelles (25% des portées) par rapport aux années précédentes. Parmi ces 25 nouveaux-nés, 16 le sont à la base de Yaan Bifengxia, 4 à la base de Chengdu, 3 au centre de recherches et de reproduction des animaux rares sauvages de la province du Shaanxi et enfin 2 hors de Chine (1 au zoo de San Diego aux Etats-Unis et 1 au zoo de Chiangmai en Thaïlande).

Un chiffre marquant de l'année 2009 est le taux de survie des bébés qui est pour la première fois égal à 100%. Tous les bébés nés cette année ont survécu à ce jour.

Les participants au congrès ont également examiné la situation des pandas captifs. A la date du 11 novembre, 294 sont hébergés en captivité dans le monde entier.

Lors de l'Atelier sur le plan de gestion de la population captive de pandas géants (Captive Management Planning Workshop), en décembre 1996, les spécialistes avaient défini le but à long terme du maintien en captivité de pandas géants : Développer en Chine une population captive auto-entretenue de pandas géants qui aidera à soutenir sur le long terme une population viable dans le milieu sauvage. Il est communément admis qu'une population captive de 300 pandas permettrait d'obtenir une population auto-entretenue démographiquement et génétiquement diversifiée, sans nécessité de prélèvement supplémentaire dans le milieu naturel. Or cet effectif de 300 pandas captifs sera sans doute atteint l'année prochaine. Le docteur Zhang Zhihe est également revenu sur l'importance de la priorité démographique ("quantité" des naissances) par rapport à la priorité génétique ("qualité" des naissances). Le nombre de pandas captifs ne doit pas être la seule priorité. La gestion génétique doit aussi être prise en compte ; en effet certains individus sont plus "importants" / "riches" génétiquement que d'autres, particulièrement ceux qui sont peu ou pas représentés actuellement (= animaux nés dans le milieu naturel et qui ne se sont pas encore reproduits). Au départ, un programme d'élevage se concentre souvent principalement sur l'expansion démographique mais lorsque la population captive commence à atteindre un effectif important, l'accent doit être mis sur la gestion génétique. La population captive de pandas en est à un point où à la fois la croissance démographique et la gestion génétique sont nécessaires. La gestion génétique doit faire la balance entre les individus qui ont du mal à s'accoupler (et donc ceux faiblement représentés dans la population captive = avec un coefficient de parenté moyen faible) mais "riches" génétiquement et les individus (paires) avec des probabilités d'accouplement importantes (pour l'expansion démographique).

Voici un tableau synthétique des naissances de ces 12 dernières années en Chine et hors de Chine ainsi le pourcentage des naissances jumelles et des taux de survie à six mois :

 

 

Auteur : Jérôme POUILLE

 

A lire :

        > 1er avril 2008 : Début de la saison des amours 2008

        > 5 Novembre 2007 : Bilan des naissances 2007

        > 1er Janvier 2007 : Erratum : 34 naissances en captivité en 2006 dont 30 survivants

 

Pour en savoir plus :

        > Galerie photos spéciale "bébés de l'année 2009"

        > Tableau des naissances de l'année 2009

        > Tableau des naissances de l'année 2008

        > L'élevage en captivité, une méthode de conservation

        > La reproduction des pandas et la croissance du jeune

        > La réintroduction, le but ultime des programmes d'élevage en captivité

        > Les pandas à l'étranger, pays par pays, zoos par zoos