# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #BoutiqueKdo    #PairiDaiza

 

20 décembre 2010 : Arrivée d'un couple de pandas à Macao :


Un couple de pandas est arrivé le samedi 18 décembre au Seac Pai Van Park sur l'île de Coloane, une des deux îles principales de Macau. Ce transfert avait été promis par la République populaire de Chine le 20 décembre 2009, date du 10ème anniversaire de la rétrocession de Macao par le Portugal à la Chine.

Macao (ou Macau), officiellement Région administrative spéciale de Macao de la République populaire de Chine, est une Région administrative spéciale (RAS) de la République populaire de Chine depuis le 20 décembre 1999. Auparavant, Macao a été colonisé et administré par le Portugal durant plus de 400 ans et est considéré comme le dernier comptoir ainsi que la dernière colonie européenne en Chine et en Asie.

Les deux pandas sont le mâle Shu Xiang, né le 4 août 2008 et pesant aujourd'hui 75 kg, et la femelle Qi Miao, née le 26 juillet 2008 et pesant aujourd'hui 65 kg, tous deux nés et hébergés jusque là à la base de Chengdu. A l'occasion de ce transfert, ces pandas ont été renommés respectivement Hoi Hoi et Sam Sam (en dialecte cantonais local) ou encore Kai Kai et Xin Xin (les synonymes en mandarin), la combinaison Hoi Sam ou Kai Xin signifiant "Heureux".

Les pandas ont quitté la base de Chengdu vers 10h et l'avion Air China spécialement affrété pour le transfert des deux pandas a atterri à l'aéroport international de Macao à 15h30. Des représentants du gouvernement ainsi qu'un groupe d'une centaine d'étudiants locaux ont accueilli le couple de pandas à l'aéroport.

  


Cérémonie d'accueil à l'aéroport international de Macao


Déchargement de Xin Xin à l'aéroport international de Macao

 

Hoi Hoi et Sam Sam ont été placés dans le pavillon spécialement construit pour leur arrivée. Ils vont y rester en quarantaine durant au moins 30 jours avant que le public puisse y accéder. La date exacte du début de leur exposition au public n'est pas encore connue a précisé Florinda Da Rosa Silva Chan, la secrétaire à l'Administration et à la Justice de Macao. Elle a également ajouté que les frais d'entrée seraient faibles (un peu moins de 5 euros) de façon à ce que tout le monde puisse voir les pandas et que l'exposition de ces derniers contribuera à la préservation de l'espèce. Lors de la cérémonie d'arrivée, elle a déclaré qu' "un grand nombre de citoyens et de touristes enthousiastes allaient venir les voir".

 


Arrivée du couple de pandas au pavillon du Seac Pai Van Park

 

Le personnel de la base de Chengdu a formé le personnel de Macao pour prendre soin des pandas a expliqué Yin Hong, la vice-ministre de l'Administration chinoise d'Etat des Forêts. "Nous espérons que Kai Kai et Xin Xin grandiront bien à Macao et qu'ils apporteront de la joie à la population, particulièrement aux enfants et aux plus jeunes". Une équipe de soigneurs et de vétérinaires de la base de Chengdu vont également rester environ 6 mois à Macao pour assister le personnel local.

Yin Hong a ensuite rencontré Fernando Chui Sai, le chef de l'exécutif de Macao, dans sa résidence officielle. Chui a remercié le gouvernement de la métropole d'avoir concrétisé l'arrivée des deux pandas en "seulement un an" et a promis que Macao apporterait les plus grands soins aux animaux.

Le 17 décembre, le gouvernement de Macao avait annoncé qu'un fonds allait être créé pour satisfaire les besoins des deux pandas. Ce fonds sera alimenté par les revenus des tickets d'entrée, des souvenirs mais aussi des donations du gouvernement de Macao et d'autres institutions de Macao et du continent chinois.

Le pavillon où sont hébergés Hoi Hoi et Sam Sam a été spécialement construit avant leur arrivée. D'un coût d'environ 8,5 millions d'euros et d'une surface de 3000 m², il comprend deux enclos intérieurs et deux enclos extérieurs.

 


Le pavillon spécialement construit pour accueillir le couple de pandas

 

Auteur : Jérôme POUILLE

 

A lire : 1er juin 2010 : Un couple de pandas a été sélectionné pour être envoyé à Macao

 

Pour en savoir plus : La base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant, en Chine