# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #BoutiqueKdo    #PairiDaiza

 

28 novembre 2011 : Tian Tian et Yang Guang vont arriver le dimanche 4 décembre au zoo d'Edimbourg (Ecosse) :


L'annonce officielle a été faite ce jour : Tian Tian et Yang Guang vont arriver dimanche 4 décembre prochain au zoo d'Edimbourg, en Ecosse. Après deux semaines de quarantaine dans leurs nouveaux enclos, ils seront visibles du public à partir du 16 décembre. Les billets pour voir les pandas devront être pré-réservés, mais sans coût supplémentaire par rapport au billet d'entrée général au zoo.

La paire de pandas provient de la base de Yaan Bifengxia, une antenne du Centre chinois de recherches et de conservation sur le panda géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda - CCRCGP), où ils avaient été placés en quarantaine dès septembre dernier en prévision de leur transfert au Royaume-Uni (lire l'article).

Ils arriveront de Chine par avion grâce à FedEx Express qui offre ses services logistiques pour ce transport exceptionnel. Les deux pandas vont voyager à bord d'un Boeing 777 cargo, un avion de fret qui sera spécialement aménagé pour le convoi de pandas sous le nom de "FedEx Panda Express".

Le prêt du couple de grands pandas à l'Ecosse avait été scellé le 10 janvier dernier, date à laquelle a été signé un accord entre les officiels de la Société royale écossaise de zoologie et ceux de l'Association chinoise de conservation de la vie sauvage, dans la maison de Lancastre, à Londres (lire l'article). Ce prêt résulte de 5 années de négociations politiques et diplomatiques de haut niveau.

La femelle Tian Tian, connue également sous le nom de Tien Tien, ce qui signifie "Sweetie" en anglais, est née le 24 août 2003 au zoo de Beijing. Le mâle Yang Guang, qui signifie "Sunlight" en anglais, est né le 14 août 2003 à l'ex centre de Wolong, détruit par le séisme de mai 2008.

 


La femelle Tian Tian, à la base de Yaan Bifengxia

 


Le mâle Yang Guang, à la base de Yaan Bifengxia

 

Les deux pandas, âgés de plus de 8 ans, sont matures et capables de se reproduire. Tian Tian a d'ailleurs déjà donné naissance, à des jumeaux, le 7 août 2009, à la base de Yaan Bifengxia (lire l'article).

Le zoo d'Edimbourg a investi 350 000 euros pour construire un habitat pour les deux animaux (enclos extérieurs et espaces intérieurs), habitat qui inclut également une forêt de bambous, un bassin d'eau, des structures pour jouer, un espace pour les soins et examens médicaux et un espace dédié en cas de naissance.

 


Maquette de l'installation des pandas au zoo d'Edimbourg

 

 

Quelques photos des enclos. Une vitre permettra au public d'observer les animaux.
Les enclos disposent d'un bassin d'eau, de structures pour grimper et d'un abri (grotte).

 

Ils sont loués par la Chine au zoo d'Edimbourg pour une durée initiale de 10 ans. Le tarif de location annuel pour la paire de pandas est similaire à ce qui se pratique pour les autres zoos étrangers qui hébergent des pandas, à savoir environ 1 000 000 de dollars par an.

La gestion de l'alimentation en bambous d'une paire de pandas est toujours un défi pour un zoo. Le zoo d'Edimbourg a contractualisé pour cela avec un horticulteur allemand (Reiner Winkendick) qui fournira 85% des besoins des deux animaux ; les bambous seront issus d'une plantation de bambous dans la banlieue d'Amsterdam. Les 15% restants pousseront dans et autour du zoo lui-même de façon à ce que le public puisse découvrir le processus de culture de cette plante. Après les trois premières années, la culture sur place sera progressivement augmentée.

Ce sont environ 18 000 kilos de bambous qui seront nécessaires chaque année pour nourrir Tian Tian et Yang Guang soit environ 20 tiges de 3 mètres chaque jour. Au cours de l'année, les pandas auront accès à au moins 25 espèces différentes de bambous, offrir cette variété permet de refléter ce qui se passe dans le milieu naturel.

Simon Jones, le responsable des jardins explique : “Notre stratégie pour le bambou est le résultat de plus de 3 ans de recherches, de planification et de négociations avec les fournisseurs au Royaume-Uni et en Europe". "Notre point de départ était d'assurer un approvisionnement à long terme en bambous frais à un coût maitrisé. Comme le bambou est l'aliment fondamental du régime du panda, nous avons souhaité garantir la cohérence de l'offre et s'assurer de la meilleure qualité possible tout en offrant une variété d'espèces nécessaire à leurs besoins hautement spécialisés". "Notre fournisseur allemand fait pousser des bambous exclusivement en Europe et possède une expérience confirmée dans la fourniture à grande échelle d'aliments spécialisés pour animaux, dont les pandas qui vivent actuellement à Berlin et Vienne". "Mais nous voulions aussi disposer de ressources en bambous proches du zoo, c'est pourquoi nous avons cinq sites de culture répartis dans le zoo. A tout moment, nos ressources locales peuvent fournir jusqu'à 3 semaines de bambous, assez pour couvrir toute situation d'urgence".

Afin de sécuriser encore mieux la disponibilité en continu de bambous, la société zoologique royale d'Ecosse (RZSS, Royal Zoological Society of Scotland) a établi un réseau avec des producteurs privés britanniques pour faire face à une éventuelle interruption d'approvisionnement en bambous (problèmes logistiques ou imprévus).

L'approvisionnement en bambous coûtera environ 80 000 euros par an au zoo. Le bambou, qui poussera sans utilisation de pesticide, sera importé depuis les pépinières allemandes tous les 15 jours et sera conservé dans un lieu de stockage réfrigéré pour qu'il garde toute sa fraîcheur.

Les pandas seront nourris avec cinq espèces de bambous différentes chaque jour, incluant les feuilles et les tiges, et leur menu variera en fonction des saisons, afin d'imiter la situation dans le milieu naturel. Par exemple, au printemps, ils recevront des nouvelles pousses juteuses de bambous qui viennent juste de pousser.

Des caméras vont être installées dans les enclos des deux pandas si bien que les internautes pourront suivre sur le web les moindres faits et gestes des animaux. Hugh Roberts, le directeur général du zoo explique : “Nos caméras seront un moyen facilement accessible pour les personnes à travers le monde pour regarder, en gros plan, l'une des créatures les plus attachantes du monde".

Son Excellence Monsieur Liu Xiaoming, ambassadeur de Chine au Royaume-Uni a commenté cette arrivée prochaine : "L'arrivée de Yang Guang et Tian Tian au Royaume-Uni fait partie d'un programme de recherches conjoint pour déterminer comment les pandas élevés par l'homme peuvent survivre dans la nature. A la base, le projet représente les liens scientifiques grandissants entre la Chine et la Grande-Bretagne. [...] Mais c'est bien plus que de la conservation. Il s'agit aussi de science, de culture, d'éducation et surtout d'amitié et de partenariat. Au travers de ces thèmes, nous espérons que ces pandas rapprocheront la Chine et la Grande-Bretagne. Connaître les pandas, c'est aussi mieux comprendre leur pays d'origine, la Chine. Cela ouvre la voix au peuple de Grande-Bretagne pour 'explorer les traditions chinoises, le peuple chinois, sa société et son économie. Plus important encore, c'est une excellente fenêtre pour l'engagement chinois au développement pacifique, au désir de coopération et à la quête d'harmonie avec le monde".

 


Le logo du "projet panda" de la Société royale de zoologie d'Ecosse (RZSS pour Royal Zoological Society of Scotland)
marque la volonté de coopération entre la Chine et le Royaume-Uni

 

Cela fait 17 ans que des pandas n'ont plus résidé au Royaume-Uni. Le dernier était la femelle Ming Ming qui avait été envoyée au zoo de Londres en octobre 1991 dans le cadre d'un programme d'élevage et d'une tentative d'accouplement avec le mâle Bao Bao prêté par Berlin. Mais ces tentatives ayant échoué, Ming Ming était repartie en Chine en octobre 1994, laissant le Royaume-Uni sans panda géant. Ming Ming est décédée le 7 mai dernier en Chine (lire l'article) alors qu'elle était devenue la doyenne des pandas captifs.

 

Auteur : Jérôme POUILLE

Source : Site du zoo, communiqués de presse

 

A lire :

        > 21 septembre 2011 : Derniers préparatifs avant l'arrivée d'une paire de pandas au zoo d'Edimbourg (Ecosse) prévue pour mi-novembre

        > 11 janvier 2011 : Un couple de pandas va être loué au zoo d'Edimbourg, ce qui marquera le retour au Royaume-Uni de l'espèce après 17 ans d'absence

        > 7 août 2009 : Tian Tian donne naissance à des jumeaux à la base de Yaan Bifengxia, en Chine

 

Pour en savoir plus :

        > Où voir des pandas hors de Chine : la liste actualisée des zoos qui hébergent des pandas hors de Chine

        > L'élevage en captivité, une méthode de conservation

        > Le site internet dédié à l'arrivée des pandas et mis en ligne par le zoo d'Edimbourg : www.rzsspanda.org.uk

        > Le site internet du zoo d'Edimbourg : www.edinburghzoo.org.uk