# A la une :    #PandaAlbinos    #Naissances2019    #YuanMeng       #Livres    #Réintroduction

 

5 mai 2010 : Qu'est devenue Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue, soignée et relâchée il y a un an :


Le 25 mars 2009, une femelle panda âgée d'environ 5 ans avait été secourue dans le comté de Luding, province du Sichuan. Elle souffrait de désordres digestifs et avait été envoyée à la base de Yaan Bifengxia pour y être soignée. Elle a été baptisée Lu Xin. Après un mois de traitement, elle avait complètement récupérée et avait été relâchée le mercredi 29 avril 2009 au matin dans la réserve naturelle de Liziping dans le comté de Shimian (province du Sichuan).

Cette femelle vivait dans les Monts Qionglai lorsqu'elle a été secourue mais a été relâchée dans les Monts Xiaoxiangling. Son retour au milieu naturel obéissait au programme de réintroduction et le choix des Monts Xiaoxiangling était justifié par un renforcement des effectifs dans cette zone géographique où les pandas ne sont qu'une trentaine selon le dernier recensement.

La réserve de Liziping est un corridor clé qui relie les différentes sous-populations des Monts Xiaoxiangling.

Depuis qu'elle a été relachée, Lu Xin fait l'objet d'un suivi scientifique grâce à un collier GPS fixé à son cou. Ce suivi est le fruit d'une coopération entre plusieurs institutions : le Poste de conservation et d'investigation des ressources naturelles du Sichuan (Sichuan Wildlife Resource Investigation and Conservation Station), l'Institut de Zoologie de l'Académie des Sciences de Chine (Institute of Zoology of the Chinese Academy of Sciences), le Centre de Wolong de recherches et de protection du panda géant (Wolong Giant Panda Protection and Research Center), l'Ecole des Sciences de la Vie de l'Université Normale de l'Ouest de la Chine (School of Life Science of China West Normal University), la réserve naturelle de Liziping et la réserve naturelle de Longxi-Hongkou.

Le 29 avril 2010 marque donc le premier anniversaire du retour au milieu naturel de ce panda ainsi que du suivi scientifique.

 


Lu Xin a été relâchée le 29 avril 2009 dans la réserve naturelle de Liziping, dans les Monts Xiaoxiangling (province du Sichuan).

 

Cette femelle s'est bien habituée dans son nouvel environnement. D'après les chercheurs qui la suivent quotidiennement via le collier GPS, elle est encore un peu jeune pour être mère. L'équipe scientifique se compose de 4 membres. Deux d'entre eux suivent spécifiquement les mouvements de Lu Xin et les deux autres sont chargés de parcourir le secteur à la recherche de traces de pandas sauvages et autres espèces. Ils ont d'ailleurs trouvé des signes de deux autres pandas à proximité. Depuis début janvier, l'équipe a également installé des caméras infrarouges afin d'étudier les mouvements de Lu Xin et d'autres espèces. Fin décembre, les scientifiques devront recapturer Lu Xin pour lui changer son collier.

La réserve naturelle de Liziping est une réserve provinciale située dans le comté de Shimian (province du Sichuan). Elle a été établie en 2003 et protège aujourd'hui un territoire de 51 500 hectares compris entre 1500 et 4834 mètres d'altitude dans les Monts Xiaoxiangling, un des six grands Monts habités par les pandas sauvages. Elle se situe à 35 km de la ville de Shimian et s'étend sur 23 km du nord au sud et sur 17,8 km de l'est à l'ouest.

Les principales espèces de végétaux protégées par cette réserve sont : l'arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata), l'if de Chine (Taxus chinensis), Kingdonia uniflora (une plante herbacée de Chine), l'arbre caramel (Cercidiphyllum japonicum), Tetracentron sinense (un petit arbre au port ovoïde, originaire de Chine, de la Birmanie du nord et du Népal), Euptelea pleiospermum.

Les principales espèces animales protégées par cette réserve sont : le panda géant, le rhinopithèque de Roxellane, le cerf porte-musc, le takin, le cerf de Thorold ou cerf au museau blanc (Cervus albirostris), l'ours noir asiatique, le bharal ou mouton bleu, le hokki bleu (Crossoptilon auritum).

Parmi les 6 grands monts habités par le panda sauvage, le complexe formé par les monts Xiaoxiangling et Daxiangling a un effectif très faible de panda (61 pandas seulement selon le troisième recensement officiel). Ce même recensement avait montré que seuls 13 pandas vivaient dans la réserve de Liziping.

Cette réserve présente la particularité de se situer à la frontière entre les Monts Xiaoxiangling et les Monts Liangshan (eux aussi avec un faible effectif de pandas sauvages, environ 115) et elle remplit ainsi un rôle de corridor (couloir écologique) entre ces deux grands habitats du panda. C'est un lieu idéal pour les programmes de réintroduction du panda.

 

Auteur : Jérôme POUILLE

Source : lovecatbear (Pandas Unlimited)

 

A lire :

        > 1er juin 2009 : Des nouvelles de Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue le 25 mars dernier et relâchée le 29 avril dans la réserve naturelle de Liziping

        > 29 avril 2009 : Le panda sauvage secouru le 25 mars dernier dans les Monts Qionglaishan et baptisé Lu Xin a été relâché dans les Monts Xiaoxiangling

        > 25 mars 2009 : Un panda sauvage malade secouru dans la province du Sichuan

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des Monts Xiaoxiangling, dans la province du Sichuan

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)

        > La réintroduction, le but ultime des programmes d'élevage en captivité