# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #BoutiqueKdo    #PairiDaiza

 

1er juin 2009 : Des nouvelles de Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue le 25 mars dernier et relâchée le 29 avril dans la réserve naturelle de Liziping :


"Selon notre suivi quotidien, Lu Xin vit encore dans la zone où elle a été relâchée le 29 avril dernier. Elle est en bonne santé et vit tranquillement. Il y a beaucoup de nourriture et pas beaucoup d'autres espèces animales dans cette zone, et ces conditions lui sont favorables", a déclaré Li Xiong, un membre de l'équipe de recherches qui étudie la réintroduction de Lu Xin.

Il faudra un mois ou plus à Lu Xin pour s'adapter complètement à son nouvel environnement, et puis elle va progressivement étendre son territoire.

Actuellement, l'équipe de suivi de Lu Xin est composée de 6 personnes. Cette équipe travaille de 8h à 18h chaque jour, localisant Lu Xin par GPS toutes les heures pour connaître les lieux de ses activités et les routes qu'elle utilise pour ses déplacements.

Chaque jour, tous les membres de l'équipe, sauf un qui séjourne au siège, se rendent dans la montagne. "Nous nous divisons en 2 groupes, deux membres qui pistent Lu Xin et trois autres qui patrouillent dans les montagnes pour trouver s'il existe d'autres espèces ou d'autres pandas dans cet habitat", a déclaré Wang Wei. Comme Lu Xin a besoin de se reproduire, elle doit avoir des contacts avec d'autres pandas sauvages.

Dans un lieu appelé "Lao 260 Gou", les chercheurs ont trouvé des empreintes de panda qui appartenaient peut-être à une femelle et son ourson, et deux tas de crottes fraîches de panda. Grâce à une analyse ADN, ils vont déterminer si ces déjections appartiennent à deux individus. Quels que soient les résultats, il existe sûrement d'autres pandas sauvages dans cette zone.

Ainsi, grâce au collier-émetteur qui équipe Lu Xin, les chercheurs la localisent 11 fois par jour. Ce travail est le plus important qu'ils ont jamais mené. Ils pourront dans le futur localiser et analyser les crottes laissées par cette femelle, déterminer les lieux choisis comme tanière mais aussi identifier les espèces de bambous dont elle se nourrit et plus globalement mieux comprendre son mode de vie.

La première phase de la réintroduction durera jusqu'à la fin du mois de décembre 2010. Ensuite, les chercheurs vont la re-capturer pour lui changer son collier-émetteur et ainsi poursuivre le suivi sur le long terme.

 


Les chercheurs localisent Lu Xin grâce à des signaux GPS ou radio

 


Des échantillons de poils (à gauche) et de fèces (à droite) ont été collectés

 

Auteur : Jérôme POUILLE avec l'aide de lovecatbear (Pandas Unlimited)

 

A lire :

        > 29 avril 2009 : Le panda sauvage secouru le 25 mars dernier dans les Monts Qionglaishan et baptisé Lu Xin a été relâché dans les Monts Xiaoxiangling

        > 25 mars 2009 : Un panda sauvage malade secouru dans la province du Sichuan

 

Pour en savoir plus :

        > La réintroduction, le but ultime des programmes d'élevage en captivité

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)