# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #BoutiqueKdo    #PairiDaiza

Actualités > 2014

 

Hua Rong, Hua Mei, Hua Yan et Ye Ye, inclus au programme de réintroduction, ont quitté Hetaoping pour rejoindre un nouveau site à Tiantaishan

Publié le : 4 novembre 2014  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Source : CCRCGP

 

Hua Mei et Ye Ye avaient respectivement donné naissance les 18 juillet 2013 et 14 août 2013 à la base d'Hetaoping du Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant (China Conservation and Research Centre for the Giant Panda - CCRCGP).

Hua Rong, le fils d'Hua Mei, et Hua Yan, la fille de Ye Ye, vivent depuis leur naissance avec leur mère respective dans un enclos semi-naturel de la base d'Hetaoping. Cette base, implantée à proximité de l'ancien centre de Wolong détruit par le séisme de mai 2008, est une annexe dédiée à la formation de jeunes pandas à des conditions de vie proches de celles du milieu naturel dans l'espoir et l'optique de les réintroduire dans la nature après leur second anniversaire.

Les deux jeunes pandas et leurs mères ont été transférés le vendredi 24 octobre dernier de la base d'Hetaoping vers une nouvelle base implantée à Tiantaishan (ou montagne Tiantai) où seront également placés des pandas inclus au programme de réintroduction. Avec leur transfert à Tiantaishan, Hua Rong, Hua Mei, Hua Yan et Ye Ye passent à la seconde étape du programme de formation. Chaque duo mère/enfant vit dorénavant à une altitude de 2500 mètres dans un enclos semi-naturel d'un kilomètre carré (100 hectares). Rappelons que le plus grand enclos semi-naturel à Hetaoping ne faisait que 24 hectares.

Les quatre pandas ont été transportés par camion d'Hetaoping vers la frontière Nord-Ouest de la réserve naturelle nationale de Wolong où se trouve le site de Tiantaishan. Les camions sont montés jusqu'à une altitude de 2300 mètres et les cages ont été portées par des hommes sur les derniers 200 mètres.

 


Transport des pandas vers la nouvelle base de Tiantaishan - © CCRCGP

 

Les deux jeunes pandas équipés d'un collier GPS ont rapidement disparus dans la végétation dense et naturelle de l'enclos tandis que leurs mères ont inspecté le périmètre des enclos. Hua Rong, un mâle, pesait 31 kilos, et Hua Yan, une femelle, 34 kilos. Agés tous deux d'un peu plus d'un an, ils vont devoir apprendre maintenant à sélectionner eux-mêmes leurs bambous dont ils se nourrissent progressivement. Ce sont leurs mères qui vont leur apprendre cette tâche capitale.

 

Hua Rong est introduite dans un enclos semi-naturel qui constitue la seconde étape
de son programme d'apprentissage à la vie dans le milieu naturel - © CCRCGP

 

Puis c'est au tour de Hua Yan - © CCRCGP

 

Les quatre pandas font l'objet d'un suivi scientifique minutieux par trois experts du Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant. Ce n'est qu'une fois les différentes étapes du programme de formation franchies avec succès qu'ils pourront être réintroduits dans le milieu naturel.

Consécutivement à la destruction de l'ancien centre de Wolong lors du séisme du 12 mai 2008, il avait été décidé de construire des nouvelles installations sur des nouveaux sites géographiques plutôt que de réhabiliter le centre détruit d'Hetaoping. Dans l'attente de ces nouveaux centres, Hetaoping avait été aménagé pour mener à bien le programme de réintroduction.

Parmi les nouveaux sites retenus après le séisme figurait un site à Huangcaoping pour l'entraînement de pandas captifs en vue d'une réintroduction future. Cependant, plus récemment, et notamment après l'ouverture du centre vétérinaire de Shiqiao (municipalité de Dujiangyan) et la construction du centre principal de Shenshuping (municipalité de Gengda), celui d'Huangcaoping n'était plus évoqué. Or, il s'avère que Huangcaoping et Tiantaishan sont deux secteurs géographiques très proches et il est fort probable qu'il s'agisse en réalité du même site désigné de deux façons différentes ; Huangcaoping étant un lieu précis à l'intérieur des montagnes désignées Tiantai.

Le site d'entraînement de Tiantaishan sera à terme le plus grand site pour former des pandas à vivre dans des conditions proches de celles qu'ils trouveraient dans la nature et comportera 3 enclos capables d'accueillir 3 mères pandas et leurs jeunes.

 

 

Carte de la réserve naturelle de Wolong, avec la localisation des bureaux d'administration de la réserve,
et des deux bases d'Hetaoping et de Tiantaishan dédiées à la mise en œuvre du programme de réintroduction - © Jérôme POUILLE

 

A noter que le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant avait inauguré le 23 août dernier dans le comté de Huaying une autre base également dédiée à son programme de réintroduction, mais cette fois-ci en dehors de l'aire de répartition des pandas sauvages.

Ainsi, au total, le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant dispose aujourd'hui de 5 antennes : la base de Ya'an Bifengxia, la base d'Hetaoping, le centre vétérinaire de Shiqiao à Dujiangyan, la base de Tiantaishan, la base de Huaying et une sixième en cours de construction à Shenshuping . Trois des cinq sites actuellement ouverts sont dédiés au programme de réintroduction. 

A ce jour, quatre pandas nés en captivité ont déjà fait l'objet d'une réintroduction dans le milieu naturel. Le premier, le mâle Xiang Xiang, relâché le 28 avril 2006 dans la réserve naturelle de Wolong était mort en février 2007 faute d'avoir pu concurrencer les pandas sauvages pour la nourriture et son territoire. Le second, le mâle Tao Tao, né en captivité le 3 août 2010 a été réintroduit dans la réserve naturelle de Liziping le 11 octobre 2012. Zhang Xiang, une femelle née le 20 août 2011 a également été réintroduite à Liziping le 6 novembre 2013. Très récemment, le 14 octobre dernier, c'est Xue Xue, née le 15 août 2012, qui a été relâchée à Liziping. Tao Tao, Zhang Xiang et Xue Xue ont tous trois bénéficié d'un programme de formation où ils étaient élevés par leurs mères respectives dans des enclos de plus en plus grands et naturels au sein de la base d'Hetaoping. Ils sont encore en vie et bénéficient d'un programme scientifique de suivi.

 

A lire :

        > Le centre chinois de recherches et de conservation du panda géant inaugure une nouvelle base à Huaying pour son programme de réintroduction (25 août 2014)

        > 14 octobre 2013 : Quelques autres naissances cet été au centre chinois de recherches et de conservation du panda géant : Ye Ye a donné naissance à Hetaoping le 14 août 2013

        > 13 août 2013 : Hua Mei a donné naissance à la base de réintroduction d'Hetaoping le 18 juillet dernier

 

Pour en savoir plus :

        > La réintroduction, le but ultime des programmes d'élevage en captivité : Toutes les informations sur les différents programmes de réintroduction passés et actuels

        > Les centres de recherches et d'élevage en Chine