# A la une :    #Ouwehands    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2020

Réserves naturelles pour la protection des pandas sauvages > Réserve naturelle de Laojunshan

 

Monts Liangshan

Province du Sichuan > Comté de Pingshan

 

Réserve naturelle nationale de Laojunshan

 

La réserve naturelle nationale de Laojunshan (老君山自然保护区) a été créée en 2000 et protège un territoire de 35 km² (3 500 hectares) dans le comté de Pingshan, province du Sichuan. Au départ à statut provincial, elle a été approuvée comme réserve naturelle à statut national par le Conseil d'Etat en 2011. Elle abrite entre autres la torquéole de Boulton (Arborophila rufipectus), une espèce de perdrix endémique de cette région de la Chine, dont seuls subsisteraient de 1 000 à 2 500 individus matures.

Le comté de Pingshan est frontalier sur sa partie Ouest avec les deux comtés de Mabian et de Leibo, également dans les monts Liangshan, et qui étaient jusqu'à ce jour connus comme l'habitat le plus au Sud (Sud / Sud-Est) des pandas à l'état sauvage.

En septembre 2013, des chercheurs ont découvert des crottes qu'ils ont attribuées à des pandas dans la réserve naturelle de Laojunshan, qui jusqu'alors n'était pas habitée par le panda géant. Dès le mois d'octobre suivant, des caméras à déclenchement infrarouge ont été positionnées dans la réserve pour éventuellement pouvoir photographier des pandas. En novembre 2013, de nouvelles crottes ont été collectées par les autorités de la réserve et elles ont été attribuées à un panda géant après analyse par le département provincial des forêts.

C'est ainsi la première fois dans l'histoire récente que de tels signes de présence sont trouvés dans le comté de Pingshan. Une nouvelle équipe, des scientifiques en charge du quatrième recensement national des pandas géants sauvages et de leur habitat, a été envoyée en décembre 2013 sur place et ils ont découvert le 10 décembre 2013 de nouvelles traces d'activités : crottes, poils, empreintes. Le 11 décembre 2013, Chen Jianwu, un technicien de la réserve, découvre qu'un appareil photo à déclenchement infrarouge installé précédemment dans la réserve a photographié un panda sauvage le 12 novembre 2013 ce qui prouve la présence effective de l'espèce, une première. L'individu photographié était un sub-adulte d'environ 3 ans.

Le 8 février 2014, un nouveau panda géant sauvage est photographié dans la réserve.

Selon les données du quatrième recensement mené de 2011 à 2014, 91,47% du territoire de la réserve, soient 3 201,45 hectares, ont été qualifiés d'habitat pour le panda. Toujours selon les mêmes données, 3 pandas géants ont été dénombrés dans la réserve.

Le comté de Pingshan abrite 4 812 hectares d'habitat pour le panda auxquels s'ajoutent 3 990 hectares d'habitat potentiel, selon ce même recensement. Tous les pandas dénombrés dans ce comté sont dans le périmètre de la réserve.

 

 

Photographie d'un panda sauvage dans la réserve de Laojunshan, le 8 février 2014

   

Pour en savoir plus :

        > Une preuve supplémentaire de la présence de pandas géants dans le comté de Pingshan (7 juillet 2014)

        > 17 décembre 2013 : Une présence avérée du panda géant dans le comté de Pingshan, dans les Monts Liangshan