# A la une :    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2020

Actualités > 2021

 

Un panda sauvage aperçu de nuit sur une route du corridor de Huangtuliang, en bordure de la réserve naturelle de Wujiao (comté de Jiuzhaigou)

Publié le : 4 mars 2021  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : Wujiao NR, Sohu

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Sichuan province > Punancun (蒲南村)

 

Au soir du mardi 2 mars dernier vers 21h30, un automobiliste a aperçu un panda sauvage sur la route provinciale N°205 à proximité du village de Punancun (蒲南村), rattaché à la commune de Wujiaozhen (勿角镇) dans le comté de Jiuzhaigou (province du Sichuan), alors qu'il faisait nuit noire et qu'il neigeait. Ce village se situe à moins de 5 kilomètres de la frontière de la réserve naturelle de Wujiao.

Cette scène montre ô combien les voies routières peuvent présenter un danger potentiel pour les animaux sauvages, d'une part car elles fragmentent leur habitat et d'autre part parce qu'elles peuvent entraîner une collision mortelle pour l'animal et potentiellement l'automobiliste.

 

Le panda sauvage a traversé la route devant l'automobiliste qui s'est naturellement arrêté
pour filmer l'animal qui a rejoint son milieu naturel - © RN de Wujiao

 

La route provinciale 205, qui relie les comtés de Pingwu et de Jiuzhaigou, traverse le corridor d'Huangtuliang et la réserve naturelle de Wujiao.

L'aire d'Huangtuliang remplit un rôle majeur en servant de corridor pour connecter différents groupes de pandas qui habitent la partie nord des monts Minshan. Ce corridor, d'une superficie de 1 762,74 hectares selon les données du quatrième recensement mené de 2011 à 2014, se situe à la frontière des deux comtés de Pingwu et Jiuzhaigou et permet de connecter les pandas sauvages de trois réserves naturelles : les réserves naturelles de Wanglang et de Wujiao dans la province du Sichuan à l'ouest et celle de Baishuijiang dans la province du Gansu à l'est. C'est un corridor important pour les pandas qui habitent les comtés de Pingwu et de Jiuzhaigou dans le Sichuan et celui de Wenxian dans le Gansu.

Le corridor d'Huangtuliang permet de connecter deux sous-populations de pandas sauvages, celle dite de Moyaoling qui compte 118 individus et celle dite de Jiuzhai-Baime qui en compte 167. Ce corridor, qui fait l'objet d'une restauration de sa végétation, est activement suivi notamment par le WWF qui a financé l'installation d'appareils photos à déclenchement infrarouge. D'ailleurs, mi-2011, bien avant l'inauguration du tunnel, un panda sauvage avait été photographié de nuit à environ 200 mètres de la route de montagne aujourd'hui remplacée par le tunnel.

En effet, la portion de route qui se situe dans la réserve naturelle de Wujiao a été remplacée par un tunnel d'une longueur de 4 895 mètres inauguré en 2017 et qui relie les comtés de Pingwu et Jiuzhaigou (il débute dans le village de Jiuzhaimen 舊寨門 dans le comté de Pingwu pour se terminer au niveau de la ferme forestière de Wujiao dans le comté de Jiuzhaigou) en remplacement d'une ancienne route de montagne qui se situe dans l'habitat du panda à une altitude de 3 000 mètres.

Le 11 mars 2018, un autre panda sauvage avait été aperçu, de jour cette fois, sur cette même route 205 à proximité du tunnel d'Huangtuliang (黄土梁隧道) à environ 10 kilomètres au sud de l'observation de ce 2 mars 2021.

La réserve naturelle de Wujiao (勿角自然保护区) est une réserve provinciale établie en 1993. Elle protège un territoire de 37 014 hectares dans le comté de Jiuzhaigou (province du Sichuan), au sein des monts Minshan. La zone centrale de la réserve (le cœur de l'habitat) fait 23 920 hectares, la zone tampon 5 040 hectares et la zone expérimentale 8 054 hectares. La réserve a fait l'objet d'une extension en février 2014, sa taille était auparavant de 36 280 hectares (zone centrale : 23 920 hectares, zone tampon : 4 990 hectares, zone expérimentale : 7 370 hectares).

La réserve s'étend sur une dizaine de kilomètres du nord au sud et sur 37 kilomètres d'ouest en est. Au nord, elle est limitrophe avec la réserve naturelle de Baihe, à l'ouest avec celle de Jiuzhaigou, au sud avec celle de Wanglang et à l'est avec celle de Baishuijiang.

Selon les données du 4ème recensement national des pandas géants sauvages et de leur habitat, qui s'est déroulé de 2011 à 2014, 30 637,09 hectares de la réserve sont considérés comme habitat du panda, soit 84,45% du territoire de la réserve (sur la base d'une surface totale de la réserve égale à 36 280 hectares, l'extension ayant été approuvée après le recensement). Toujours selon ce récent recensement, 22 pandas sauvages sont dénombrés dans la réserve de Wujiao, contre 18 une décennie auparavant (selon le troisième recensement officiel, mené de 1999 à 2003). Outre le panda géant, la réserve protège de nombreuses autres espèces végétales et animales.

Le comté de Jiuzhaigou, toujours selon le quatrième recensement, abrite 31 pandas sauvages (contre 44 pandas dénombrés lors du recensement précédent, soit une chute de 29,55% des effectifs en l'espace de 10 ans). 17,99% du comté est considéré comme habitat du panda (soit 94 178 hectares) auxquels s'ajoutent 62 440 hectares (soit environ 11,92% de la surface du comté) d'habitat potentiel. La taille de l'habitat du panda dans ce comté a diminué de 11,38% par rapport à celle du troisième recensement, mené une décennie plus tôt. Par contre, l'habitat potentiel a augmenté de 38,68% entre les deux derniers recensements.

Toujours selon le recensement le plus récent, le comté de Jiuzhaigou abrite 3,66% de l'habitat total du panda en Chine. Quatre réserves naturelles protègent une partie de l'habitat des pandas du comté de Jiuzhaigou. La réserve naturelle nationale de Jiuzhaigou abrite 3 pandas sauvages selon les données du 4ème recensement, la réserve naturelle provinciale de Baihe en abrite qu'un seul, la réserve naturelle provinciale de Wujiao en abrite 22 et enfin la réserve naturelle provinciale de Gongganglin (à cheval sur les comtés de Jiuzhaigou et de Ruoergai) abrite 2 pandas sauvages (les 2 étant dénombrés dans le comté de Jiuzhaigou).

Ainsi dans le comté de Jiuzhaigou, 28 des 31 pandas sauvages se trouvent protégés par le système de réserves naturelles.

 

A lire : 

        > Un même panda sauvage photographié et filmé à plusieurs reprises dans la réserve naturelle de Wujiao (comté de Jiuzhaigou) (30 janvier 2021)

        > Plusieurs espèces animales photographiées dans la réserve naturelle de Wujiao (comté de Jiuzhaigou) (24 mai 2020)

        > Un panda sauvage marquant le tronc d'un arbre a été filmé dans la réserve naturelle de Wujiao (comté de Jiuzhaigou) (23 octobre 2019)

        > Un panda sauvage filmé de nuit en plein festin dans la réserve naturelle de Wujiao (comté de Jiuzhaigou) (5 juin 2019)

        > Plusieurs pandas sauvages photographiés dans la réserve naturelle de Wujiao (comté de Jiuzhaigou) (20 mars 2019)

        > Un panda géant photographié le 12 février dans la réserve naturelle de Wujiao (comté de Jiuzhaigou) (20 février 2019)

        > Quelques mois après le séisme dans le comté de Jiuzhaigou, un panda sauvage photographié dans la réserve naturelle de Wujiao (29 novembre 2018)

        > Un panda sauvage observé par des automobilistes près du corridor d'Huangtuliang, un habitat clef dans les monts Minshan (20 mars 2018)

        > Un panda sauvage photographié dans la réserve naturelle de Wujiao, dans le comté de Jiuzhaigou (27 mai 2015)

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des monts Minshan, dans la province du Sichuan

        La réserve naturelle de Wujiao

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)