# A la une :    #Ouwehands    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2020

 

3 avril 2005 : La protection du panda géant devient numérique au Sichuan :


La réserve naturelle de Wolong du panda géant dans le sud-ouest de la province du Sichuan, a été entièrement recouverte par un réseau de télécommunication régional basé sur la technologie mobile Intel centriole, a déclaré Wu Haishan, directeur en relation publique du bureau de commerce d'Intel à Chengdu.

Wu a déclaré que le réseau de télécommunication régional, couvre l'immeuble du bureau administratif de la réserve naturelle du panda géant de Wolong, un musée du panda géant, et le Centre de conservation et de recherche de Chine pour les pandas géants (CCRCPG), un habitat en plein air pour les espèces en danger.

Avec le réseau à bande large (broadband), les chercheurs sont capables de traiter en temps réel des données sur les pandas, incluant des signaux photos et vidéos, à n'importe quel moment et à n'importe quel endroit de la réserve naturelle, ou observer les bébés pandas de manière quotidienne sans avoir à sortir des bureaux, ceci d'après Wu.

Avant que ce réseau de télécommunication régional ne soit lancé à Wolong, la communication entre le CCRCPG et le monde extérieur était limitée à des moyens d'accès conventionnels. Les chercheurs devaient rentrer à leurs bureaux pour traiter les informations ou conduire sur plusieurs kilomètres pour transmettre les disquettes aux chercheurs de l'extérieur.

«La technologie numérique a changé le type de communication entre Wolong et le reste du monde et aidera à promouvoir l'information concernant la protection du panda géant,» a déclaré Zhang Weimin, directeur de la réserve naturel du panda géant de Wolong.

«Cela pourra non seulement aider le nombre des pandas géants à augmenter, mais nous aidera aussi à gérer de manière plus efficace l'environnement de vie des pandas géants,» a-t-il déclaré.

Brian M. Krzanich, vice président du groupe de fabrication et de technologie et directeur général de l'assemblée d'évaluation pour la société Intel, a déclaré qu'il était fier que les progrès technologiques d'Intel puissent être utiles à la protection des pandas géants.

«J'ai parlé au téléphone avec ma fille aux Etats-Unis et lui ai promis de l'amener au Sichuan pour voir les pandas géants à Wolong la prochaine fois,» a déclaré Mr. Krzanich.

Le panda géant est l'une des espèces les plus rares et les plus menacées au monde, avec un nombre estimé d'environ 1 000 pandas vivant dans les régions montagneuses du Sichuan dans le sud-ouest de la Chine, et les provinces du Shaanxi et du Gansu.

Les pandas sont parmi les espèces animales les plus menacées au monde. Les statistiques de l'administration forestière d'Etat publiées en juin dernier montre que le nombre de pandas vivant dans la nature en Chine a augmenté de plus de 40% en partant de 1 110 dans les années 1980 jusqu'à 1590 aujourd'hui, tandis qu'un total de 161 vivent dans des programmes d'élevage en captivité dispersés dans le monde entier.

Malgré cette augmentation, l'existence de l'animal est menacée par des problèmes incluant la perte de l'habitat naturel et un faible taux de reproduction. La Chine a 33 réserves naturelles avec une zone d'une surface totale de 1,6 millions d'hectares.

Wolong, fondée en 1963, est la plus grande. Elle a une surface de 200 000 hectares et possède 76 pandas géants. Avec 20 pandas géants loués, dont 13 loués à l'étranger, il n'y a maintenant que 30 pandas géants vivant en captivité au centre Wolong. Les 26 restants ont été déplacés à la base de la gorge de Bifeng à Ya'an, également dans la province du Sichuan, pour faire de la place à la construction de nouveaux habitats.