# A la une :    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2020

Actualités > 2020

 

Des pandas sauvages photographiés dans le corridor de Tudiling qui relie deux habitats dans les monts Minshan

Publié le : 20 août 2020  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Source : Giant panda national park

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Sichuan province > Maoxiangping (茅香坪)

 

La population de pandas sauvages des monts Minshan est fragmentée en deux grands groupes de populations, le groupe de population A sur les deux-tiers nord des monts Minshan (comtés de Wudu, Diebu, Zhouqu, Wenxian, Zoigê, Jiuzhaigou, Songan, Pingwu, Qingchuan, Maoxian en partie et Beichuan en partie) et le groupe de population B sur le tiers sud (comtés de Anxian, Beichuan en partie, Maoxian en partie, Mianzhu, Shifang, Pengzhou, Dujiangyan et Wenchuan en partie).

Le groupe B ne compte que 35 pandas selon le 4ème recensement et est donc fortement menacé notamment par une perte à terme de diversité génétique s'il reste isolé. Le secteur qui sépare ces deux grands groupes est connu sous le nom de Tudiling (土地岭), qui culmine à 2 200 mètres d'altitude, et qui correspond aussi la ligne de partage des eaux des rivières Peijiang et Minjiang.

Depuis les années 1950, la déforestation, les activités humaines et la construction d'une route entre Beichuan et Maoxing ont isolé le secteur de Tudiling du reste des monts Minshan. Le WWF a décidé de travailler notamment avec le bureau des forêts du comté de Maoxian et le département des forêts de la province du Sichuan pour essayer de restaurer des habitats qui permettraient la reconnexion de la grande population B avec celle au nord (A). En 2005, le WWF a officiellement lancé le projet de restauration du corridor de Tudiling et a identifié un secteur de 302 km² sur lequel pourrait se porter les efforts de restauration. En 2009, des travaux de construction d'un tunnel ont commencé pour remplacer une portion de 11 km de la route provinciale 302, ce qui a permis de libérer 8 000 ha pour un projet de restauration d'habitat.

Ce corridor de Tudiling, d'une surface de 4 597,47 hectares dans le comté de Maoxian, a été récemment équipé de pièges photographiques de dernière génération capables d'envoyer en temps réel à un centre de contrôle les vidéos et photos qu'ils capturent.

Bonne surprise cet été, des pandas sauvages ont été photographiés par ces appareils les 6 et 8 août derniers.

L'animal photographié le 6 août l'a été à 18h43 par l'appareil N°37 implanté dans le secteur de Maoxiangping (茅香坪). Celui photographié le 8 août l'a été à 3h20 du matin par l'appareil N°22, situé à environ 1 km du premier.

 

Le panda sauvage photographié le 6 août 2020 à 18h43 dans le secteur de Maoxiangping (茅香坪)
du corridor de Tudiling. La température affichée est de 17°C - © Giant panda national park

 

Le panda sauvage photographié le 8 août 2020 à 3h20 dans le corridor de Tudiling.
La température affichée est de 14°C - © Giant panda national park

 

Le corridor de Tudiling est relié au sud à la réserve naturelle de Jiudingshan, à l'est à la réserve naturelle de Qianfoshan et au nord à la réserve naturelle de Baodinggou.

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des monts Minshan, dans la province du Sichuan

        > Les corridors : relier des habitats isolés

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)