# A la une :    #Ouwehands    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2020

Actualités > 2020

 

Les jumeaux Jia Panpan et Jia Yueyue, qui devaient initialement quitter leur zoo canadien de Calgary fin 2019, ont rejoint la Chine hier

Publié le : 13 janvier 2020  |  Modifié le : 15 janvier 2020   |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Source : iPanda

 

La première semaine d'octobre 2019, le zoo de Calgary, dans la ville canadienne du même nom, avait organisé une série d'événements en guise d'au-revoir aux deux pandas Jia Panpan et Jia Yueyue qui devaient initialement quitter le Canada dans les jours qui suivaient. Cependant, pour des questions de logistique et d'organisation, le zoo annonçait finalement quelques jours plus tard que le transfert serait repoussé de quelques mois.

Les jumeaux pandas ont finalement quitté le Canada vendredi 10 janvier dernier et sont arrivés le dimanche 12 janvier matin à la base de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding), décalage horaire oblige. Ils passeront un mois en quarantaine.

 

Arrivée de Jia Panpan et Jia Yueyue à l'aéroport international de Chengdu Shuangliu, le 12 janvier 2020 au matin - © iPanda

 

Jia Panpan et Jia Yueyue, respectivement un mâle et une femelle, sont nés le 13 octobre 2015 au zoo de Toronto. Les jumeaux ont été transférés en même temps que les adultes (leur mère Er Shun et leur père Da Mao) à Calgary où toute la famille panda vivait depuis.

La femelle Er Shun et le mâle Da Mao sont arrivés au zoo de Toronto le 25 mars 2013 où ils ont passé 5 ans avant de rejoindre le zoo de Calgary le 23 mars 2018.

Er Shun provenait du zoo de Chongqing où elle est née le 10 août 2007, et le mâle Da Mao de la base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding) où il est né le 1er septembre 2008.

Pour l'instant, il n'a pas été précisé si Jia Panpan et Jia Yueyue resteraient à Chengdu ou si l'un d'entre eux serait transféré à Chongqing ; les parents des jumeaux provenant de deux institutions différentes, il est probable que l'un des jumeaux soit envoyé à plus ou moins terme à Chongqing.

 

Jia Panpan (à gauche) et Jia Yueyue (à droite) dans leur enclos extérieur
du zoo de Calgary, le 25 septembre 2019 - © Jérôme POUILLE

 

A lire : Les actualités précédentes consacrées aux pandas du zoo de Toronto qui ont rejoint Calgary :

        > Les femelles Meng Meng, Tian Tian, Mei Xiang et Er Shun respectivement inséminées aux zoos de Berlin, Edimbourg, Washington et Calgary (9 avril 2019)

        > Les pandas du zoo de Calgary (Canada) s'épanouissent dans une épaisse couche de neige fraîche (4 octobre 2018)

        Premières photos des installations des pandas au zoo de Calgary (Canada) (3 mai 2018)

        Er Shun, Da Mao et les jumeaux Jia Panpan et Jia Yueyue ont quitté le zoo de Toronto et rejoint celui de Calgary (Canada) hier (24 mars 2018)

        Er Shun, Da Mao, Jia Panpan et Jia Yueyue vont rejoindre prochainement le zoo de Calgary (Canada) où ils seront visibles dès le 7 mai (7 mars 2018)

        Le zoo de Calgary (Canada) prépare les installations qui accueilleront en mars 2018 les pandas provenant de Toronto (1er mai 2017)

        > Er Shun donne naissance à des jumeaux au zoo de Toronto, au Canada (13 octobre 2015)

        > 25 mars 2013 : Er Shun et Da Mao ont atterri aujourd'hui à Toronto (Canada)

        > 16 mars 2013 : Er Shun et Da Mao arriveront à Toronto (Canada) le 25 mars prochain

        > 16 février 2012 : Les zoos de Toronto et de Calgary, au Canada, ont signé un accord pour accueillir des pandas à tour de rôle, dès 2013

        25 août 2010 : Trois zoos canadiens souhaitent héberger à tour de rôle un couple de pandas

        > 1er Septembre 2007 : 11 nouvelles naissances de pandas, dont la première en Europe depuis 25 ans

 

Pour en savoir plus :

        > Ma visite au zoo de Calgary, au Canada, du 25 septembre 2019

        > Où voir des pandas géants hors de Chine ? : la liste actualisée des zoos qui hébergent des pandas hors de Chine

        > L'élevage en captivité, une méthode de conservation