# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #BoutiqueKdo    #PairiDaiza

Actualités > 2018

 

Un panda sauvage observé le printemps dernier dans un arbre de la réserve naturelle de Tangjiahe

Publié le : 11 novembre 2018  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : People.com.cn, Chinanews

 

Le 26 mars dernier, le garde Ma Wenhu (马文虎) accompagnait un groupe d'ornithologues de Beijing dans la réserve naturelle de Tangjiahe. A la recherche des oiseaux qui habitent la réserve, Ma Wenhu et les ornithologues ont eu la surprise d'apercevoir un panda adulte perché dans un arbre dans le secteur de Motianling de la réserve.

 

Le panda sauvage observé le 26 mars 2018 dans le secteur de Motianling de la réserve naturelle de Tangjiahe

 

Ce n'est pas la première fois que cette réserve dévoile des photos de ses habitants. Le 28 octobre 2008, une femelle nommée plus tard Ying Ping a été secourue dans le village de Yinping (阴平村 Yinpingcun), à 1 km environ de la ville de Qingxi (青溪镇 Qingxizhen), dans la réserve de Tangjiahe. Le 7 janvier 2010, une mère panda et son jeune ont été aperçus par le professeur Hu Jie dans le secteur de Motianling, toujours à Tangjiahe. Le 12 décembre 2012, un panda a été photographié en train de marquer un arbre, dans le secteur de Motianling. Un autre appareil a capturé un panda marchant de nuit dans une épaisse couche de neige le 30 décembre 2013. Le 18 mars 2014, une équipe est tombée cette fois sur un panda sauvage dans le secteur de Shibangou (石板沟) de la réserve, à une altitude de 1 944 mètres ; l'animal était un adulte et il apparaissait en bonne santé, vigoureux et avec un beau pelage. Moins d'un mois plus tard, le 10 avril 2014, quatre personnels de la réserve, Wang Xiaojun (王晓军), Du Bo (杜波), Liu Xiaolong (刘小龙) et Jia Wencai (贾文财) ont une nouvelle fois observé des pandas sauvages dans cette réserve, une mère et son jeune perché dans un arbre. Le 17 novembre 2014, des patrouilleurs de la réserve ont découvert un jeune panda gémissant et réfugié dans un abri sous un rocher non loin de la station de protection de Baixiongping à une altitude de 1 860 mètres. Il souffrait d'une plaie importante à l'abdomen et avait été immédiatement secouru pour être opéré. Le jeune panda, nommé Ping Ping, n'a pas survécu à ses blessures et est mort le 25 novembre suivant. Le 2 février 2016, un panda sauvage a été photographié de nuit par l'un des appareils photos à déclenchement infrarouge installés dans la réserve. En novembre 2016, l'administration de la réserve a publié plusieurs photos capturées par les appareils à déclenchement infrarouge, les clichés dataient des 17 septembre 2015, 22 janvier 2016, 3 et 16 février 2016, et 5 et 10 novembre 2016. Le 12 avril 2017 vers 11h30, le personnel de la réserve a observé une scène inédite mais normale à cette période de l'année : une scène de la saison des amours. Les experts ont observé un panda sauvage perché dans un arbre et émettant des cris typiques de la saison des amours comme pour appeler un partenaire, dans le secteur de Motianling à une altitude d'environ 1 530 mètres. Le 26 avril 2017, un panda sauvage a été photographié à une altitude de 2 000 mètres dans le secteur de la vallée Shibangou (石板沟). Un appareil installé à une altitude d'environ 2 900 mètres dans le secteur de Changping (昌坪) a filmé pendant 10 secondes un panda adulte le 12 décembre 2017. Les 14 janvier et 3 février 2018, une mère et son jeune ont été photographiés par un appareil installé dans la vallée de Zhichanggou (纸厂沟), à une altitude d'environ 2 000 mètres. Enfin, un autre appareil localisé dans la même vallée, à environ 300 mètres de distance de l'autre, a également révélé des photos de pandas géants prises les 24 mars, 2 et 24 avril 2018.

La réserve naturelle de Tangjiahe, créée en 1978, a été élevée au rang de réserve nationale en 1986, et elle couvre aujourd'hui 40 000 hectares dans l'extrémité nord-ouest du comté de Qingchuan, province du Sichuan.

Selon les données du 4ème recensement national des pandas géants sauvages et de leur habitat, qui s'est déroulé de 2011 à 2014, 32 952,19 hectares de la réserve sont considérés comme habitat du panda, soit 82,38% du territoire de la réserve ; auxquels s'ajoutent 2 285,03 hectares d'habitat potentiel soit 88,09% de la réserve considérés comme habitat ou habitat potentiel pour le panda. Toujours selon ce récent recensement, 39 pandas sauvages sont dénombrés dans la réserve de Tangjiahe, contre 38 une décennie auparavant (selon le troisième recensement officiel, mené de 1999 à 2003).

Notons qu'en 2006, des estimations spécifiques à cette réserve avaient indiqué la présence d'environ 60 pandas, 1 000 rhinopithèques de Roxellane et 1 200 takins. En 2012, une autre étude spécifique avait permis de dénombrer 42 individus dans cette réserve : 22 mâles, 19 femelles et 1 de sexe non déterminé. Ce dénombrement a été effectué sur la base de fèces et de poils dont les coordonnées GPS ont été relevées avant que ces indices soient collectés pour une analyse génétique.

 

A lire :

        Plusieurs pandas sauvages photographiés dans la réserve naturelle de Tangjiahe dont une mère avec son jeune (27 septembre 2018)

        Un panda sauvage photographié dans le secteur de Shibangou dans la réserve naturelle de Tangjiahe (6 novembre 2017)

        > Un panda sauvage observé dans la réserve naturelle de Tangjiahe pendant la saison des amours (15 avril 2017)

        > Plusieurs pandas sauvages photographiés par les appareils installés dans la réserve naturelle de Tangjiahe (29 novembre 2016)

        > Un panda sauvage photographié de nuit dans la réserve naturelle de Tangjiahe (26 juillet 2016)

        > Ping Ping, le jeune panda sauvage secouru dans la réserve naturelle de Tangjiahe, n'a pas survécu à ses blessures (5 décembre 2014)

        > Un jeune panda sauvage gravement blessé a été secouru dans la réserve naturelle de Tangjiahe (20 novembre 2014)

        > Observation d'un jeune panda et de sa mère dans la réserve naturelle de Tangjiahe (17 avril 2014)

        > Des pandas photographiés dans la réserve naturelle de Tangjiahe, dans les Monts Minshan (25 mars 2014)

        > 14 janvier 2013 : Des pandas photographiés dans les réserves naturelles de Tangjiahe et de Foping

        > 24 mars 2010 : Une mère panda et son jeune aperçus dans la réserve naturelle de Tangjiahe

        > 3 mai 2009 : Des nouvelles d'un panda sauvage secouru en octobre 2008 dans la réserve naturelle de Tangjiahe

        > 26 Juin 2006 : Les pandas géants se multiplient régulièrement

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des monts Minshan, dans la province du Sichuan

        > La réserve naturelle de Tangjiahe

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)