# A la une :    #PandaAlbinos    #Naissances2019    #YuanMeng       #Livres    #Réintroduction

 

27 juin 2003 : Des villageois quittent la réserve de Wolong :


Le gouvernement chinois a alloué 117 million de yuans (environ 12,25 millions d'euros) pour aider 559 familles à migrer en dehors de la Réserve Naturelle de Wolong, sanctuaire du panda, au sud-ouest de la province chinoise du Sichuan. Et ceci dans le but de créer un meilleur environnement pour cet animal en danger.

Presque 2.400 villageois vivant dans les secteurs seront reclassés entre cette année et l'année prochaine, quittant la terre pour accroître les zones à bambous pour les pandas, a dit Zhang Hemin, directeur du bureau administratif de la réserve.

Avec l'augmentation de la population de la réserve, les habitants locaux avaient demandé plus de ressources naturelles provenant de la réserve, ce qui avait déjà affecté les habitudes des pandas géants, et quelques villageois ont même tué les animaux rares et ont secrètement coupé des arbres dans l'habitat des pandas, explique Zhang.

"L'émigration est utile à la protection des pandas et améliorera considérablement le système écologique de la réserve dans l'ensemble afin de faire de cette réserve un véritable paradis vert aussi bien qu'une maison des pandas géants" a-t-il dit.

Zhang a indiqué que les villageois seraient reclassés dans un secteur résidentiel spécial de la réserve et qu'ils seraient encouragés à participer au développement touristique, par exemple en créant des restaurants, et que chacun d'eux obtiendraient une subvention du gouvernement chaque mois.

Environ 124 hectares de terre des villageois seraient replantés de bambous, la nourriture préférée des pandas, a-t-il dit.

Car la plus grande zone protectrice de la Chine pour le panda géant, la réserve naturelle de Wolong, pas loin de Chengdu, capital de la province du Sichuan, abrite environ 100 pandas géants sauvages et plus de 60 pandas élevés artificiellement.