# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #Livres    #Réintroduction

Actualités > 2016

 

La femelle Hua Ni et le mâle Yuan Xin vont arriver en Corée du Sud ce jeudi

Publié le : 1er mars 2016  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : XinhuaYonhapEverland blog, Samsung village, WithEverland  |  Suite de : Le parc d'attractions Samsung Everland Resort en Corée du Sud va recevoir deux pandas, probablement au printemps prochain (13 novembre 2015)

 

Deux pandas géants vont être transférés en Corée du Sud ce jeudi, le 3 mars. Ce transfert fait suite à la visite d'Etat de juillet 2014 en Corée du Sud du Président chinois Xi Jinping. Il avait alors évoqué le prêt de deux pandas à la Corée avec son homologue sud-coréenne Park Geun-hye.

C'est le parc zoologique Zootopia, dans le complexe du grand parc d'attractions Samsung Everland Resort, qui hébergera les deux pandas.

Le groupe qui possède le parc, Samsung C&T Corp, a signé un accord le 30 octobre 2015 avec l'Association chinoise pour la conservation de la vie sauvage (China Wildlife Conservation Association - CWCA). C'est cet organisme qui gère les prêts de pandas issus du Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant (China Conservation and Research Centre for the Giant Panda - CCRCGP). 

Selon l'accord, qui a coïncidé avec une entrevue entre la Présidente sud-coréenne Park Geun-hye et le Premier ministre chinois Li Keqiang, les deux pandas séjourneront en Corée du Sud pour une durée de 15 ans.

 


Les mascottes spécialement dessinées par Everland pour l'événement de ce transfert - © Everland

 

Les deux pandas sont la femelle Hua Ni et le mâle Yuan Xin. Hua Ni (华妮) est née le 13 juillet 2013 à la base de Ya'an Bifengxia, sa mère est Xi Nier et son père Lu Lu. Yuan Xin (园欣) est né le 28 juillet 2012, également à Bifengxia, sa mère est Long Xin et son père Yuan Yuan. Ils sont encore jeunes et donc non sexuellement matures. Il faudra patienter quelques années pour espérer les voir se reproduire en Corée.

Ils voyageront de Chengdu vers Séoul via un vol spécialement affrété par la compagnie coréenne Korean Air.

Un enclos de 3 300 m² a été spécialement construit dans l'enceinte d'Everland pour héberger les deux pandas.

En 2007, ce parc avait déjà reçu des rhinopithèques de Roxellane de Chine en contrepartie d'un projet de recherches conjoint avec l'Association chinoise pour la conservation de la vie sauvage.

Samsung Everland Resort est un complexe de loisirs situé dans la ville de Yongin, au sud de Séoul, en Corée du Sud. Il comporte des parcs à thème, un zoo (dénommé Zootopia), un parc aquatique (Caribbean Bay) et des hôtels. 

Déjà en 1994 la Chine avait prêté deux pandas au zoo sud-coréen de la ville de Yongin, dans la province du Gyeonggi, pour commémorer l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays en 1992. Les femelles Chuan Xing et Li Li étaient arrivées le 20 septembre 1994 avant d'être rapatriées en Chine respectivement les 9 janvier et 8 février 1999 faute de moyens financiers de la Corée du Sud pour assumer la location des deux animaux en pleine crise financière asiatique.

 


Les deux pandas exposés à Yongin de 1994 à 1999 - © Everland

 

La Corée du Sud deviendra ainsi le 15ème pays (Taiwan compris) hors de Chine à présenter actuellement des pandas géants. Everland deviendra le 20ème zoo. Avec le transfert de Hua Ni et Yuan Xin, ce seront ainsi 54 pandas qui seront exposés hors de Chine.

 

A lire :

        > Le parc d'attractions Samsung Everland Resort en Corée du Sud va recevoir deux pandas, probablement au printemps prochain (13 novembre 2015)

        > La Corée du Sud pourrait obtenir des pandas géants prochainement (4 juillet 2014)

        > 12 août 2013 : Xin Nier a donné naissance à un petit à la base de Bifengxia le 13 juillet

        > 17 septembre 2012 : Long Xin, Ye Ye, Ying Hua et Cheng Ji ont donné naissance ces dernières semaines

 

Pour en savoir plus :

        > Où voir des pandas géants hors de Chine ? : la liste actualisée des zoos qui hébergent des pandas hors de Chine

        > L'élevage en captivité, une méthode de conservation