# A la une :    #PandaAlbinos    #Naissances2019    #YuanMeng       #Livres    #Réintroduction

 

21 février 2012 : La réserve naturelle de Liziping semble adaptée pour accueillir des réintroductions futures :


La réserve naturelle de Liziping, située dans les monts Xiaoxiangling, a été considérée en 2009 comme une réserve plutôt adaptée pour y réintroduire des pandas. En effet, parmi les 6 grands monts habités par le panda sauvage, le complexe formé par les monts Xiaoxiangling et Daxiangling a un effectif très faible de panda (61 pandas seulement selon le troisième recensement officiel mené entre 1999 et 2003). Ce même recensement avait montré que seuls 13 pandas vivaient dans la réserve de Liziping.

Cette réserve a donc plusieurs atouts pour devenir une candidate à des réintroductions :
 - la compétition entre individus y est plutôt faible car la densité de pandas y est faible (0,042 panda par km² contre 0,125 panda par km² à Wolong par exemple) ;
 - renforcer la population captive est important pour le maintien d'une population d'effectif suffisant dans les Monts Xiaoxiangling où seuls 32 pandas vivent. D'un point de vue génétique et pour éviter la consanguinité et l'extinction de cette population, il est primordial que les effectifs soient renforcés ;
 - cette réserve présente la particularité de se situer à la frontière entre les Monts Xiaoxiangling et les Monts Liangshan (eux aussi avec un faible effectif de pandas sauvages, environ 115) et elle remplit ainsi un rôle de corridor (couloir écologique) entre ces deux grands habitats du panda. C'est donc un lieu idéal pour les programmes de réintroduction du panda.

Récemment, le bureau des forêts du comté de Shimian (comté de situation de la réserve de Liziping) a lancé une étude dans le comté pour identifier les sites les plus appropriés pour la réintroduction de pandas, soit des pandas secourus puis relâchés, soit des pandas nés et élevés en captivité puis réintroduits dans le milieu naturel. Jusqu'à présent, les responsables du bureau des forêts ont terminé les relevés topographiques dans les secteurs de Gongyihai et Menghuocheng de la réserve naturelle de Liziping.

 

 

Le 29 avril 2009, Lu Xin, une jeune femelle panda secourue un mois plus tôt dans le comté de Luding (Monts Qionglai, province du Sichuan), avait été relâchée dans la réserve de Liziping après avoir été soignée à la base de Yaan Bifengxia. Equipée d'un collier radio-émetteur, les chercheurs la suivent depuis et en 2010, ils avaient conclu qu'elle était intégrée dans le groupe local de pandas. En 2011, elle a été recapturée, examinée et relâchée à nouveau après que son collier ait été changé.

Début 2012, la base d'Hetaoping a d'ailleurs annoncé que la réserve de Liziping semblait un lieu intéressant et approprié pour éventuellement y réintroduire Tao Tao, le jeune panda né en 2010 et qui vit avec sa mère dans un espace semi-naturel dans le cadre d'un programme d'apprentissage de la vie en milieu naturel à de jeunes pandas nés en captivité (lire l'article).

La réserve naturelle de Liziping, actuellement une réserve provinciale, est candidate pour passer sous statut de réserve nationale.

La réserve naturelle de Liziping est une réserve provinciale située dans le comté de Shimian (province du Sichuan). Elle a été établie en 2003 et protège aujourd'hui un territoire de 51 500 hectares compris entre 1500 et 4834 mètres d'altitude dans les Monts Xiaoxiangling, un des six grands Monts habités par les pandas sauvages. Elle se situe à 35 km de la ville de Shimian et s'étend sur 23 km du nord au sud et sur 17,8 km de l'est à l'ouest.

Les principales espèces de végétaux protégées par cette réserve sont : l'arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata), l'if de Chine (Taxus chinensis), Kingdonia uniflora (une plante herbacée de Chine), l'arbre caramel (Cercidiphyllum japonicum), Tetracentron sinense (un petit arbre au port ovoïde, originaire de Chine, de la Birmanie du nord et du Népal), Euptelea pleiospermum.

Les principales espèces animales protégées par cette réserve sont : le panda géant, le rhinopithèque de Roxellane, le cerf porte-musc, le takin, le cerf de Thorold ou cerf au museau blanc (Cervus albirostris), l'ours noir asiatique, le bharal ou mouton bleu, le hokki bleu (Crossoptilon auritum).

 

Auteur : Jérôme POUILLE

Remerciements : Lovecatbear

 

Résumé anglais - English abstract :

Liziping Nature Reserve seems to be a good place for future reintroductions

Recently, the Forestry Bureau of Shimian County launched surveys in the county to find a suitable site for a base for the reintroduction of rescued or captive-bred pandas. So far, officials of the Shimian Forestry Bureau have completed topographic surveys in the Gongyihai and Menghuocheng areas of the Liziping Nature Reserve.

Background information of the Liziping Nature Reserve :

Liziping Provincial Nature Reserve was established in 2003. There are 13-17 giant pandas in the reserve. Located in an area where the Xiaoxiangling Mountains border the Liangshan Mountains, Liziping is the southernmost panda corridor. On April 29, 2009, Lu Xin, a radio-collared young female panda who was rescued in Luding County, was released into the Liziping Nature Reserve after a month of treatment at the Bifengxia panda base of the CCRCGP. In 2010, researchers believed that Lu Xin had become integrated into the local panda group. In 2011, Lu Xin was recaptured and examined and released again with a radio collar. Liziping Provincial Nature Reserve is now applying to become a national nature reserve.

   

A lire : D'autres histoires de pandas sauvages aperçus ou secourus dans le comté de Baoxing :

        > 5 mai 2010 : Qu'est devenue Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue, soignée et relâchée il y a un an

        > 1er juin 2009 : Des nouvelles de Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue le 25 mars dernier et relâchée le 29 avril dans la réserve naturelle de Liziping

        > 29 avril 2009 : Le panda sauvage secouru le 25 mars dernier dans les Monts Qionglaishan et baptisé Lu Xin a été relâché dans les Monts Xiaoxiangling

        > 25 mars 2009 : Un panda sauvage malade secouru dans la province du Sichuan

 

Pour en savoir plus :

        > La réintroduction, le but ultime des programmes d'élevage en captivité

        > Répartition : Les pandas des Monts Xiaoxiangling, dans la province du Sichuan

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)