# A la une :    #Ouwehands    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2020

 

23 mars 2010 : La saison de la reproduction a débuté à la base de Yaan Bifengxia avec deux faits marquants :


En 2009, ce sont 16 bébés pandas qui sont nés à la base de Yaan Bifengxia et ils ont tous survécu. Ce centre espère cette année renouveler l'exploit.

Dans le milieu naturel, la saison des accouplements s'étale de mars à mai. En captivité, il en est de même en général, avec quelques exceptions dans certains zoos où les femelles entrent en chaleur parfois bien plus tôt.

A la base de Yaan Bifengxia, la saison des amours a débuté avec deux évènements marquants.

Le 12 mars dernier, les vétérinaires de la base ont collecté du sperme chez un panda mâle âgé de 9 ans, nommé Yang Yang. Cette nouvelle est importante car Yang Yang est un mâle issu du milieu naturel, capturé en juin 2002 dans la réserve naturelle de Baishuijiang (province du Gansu), et c'est la première fois qu'une telle collecte a lieu chez ce mâle qui jusque là ne s'était jamais accouplé. Les vétérinaires ont indiqué que la semence était de bonne qualité et qu'ils avaient bon espoir que Yang Yang contribue enfin à la diversité génétique des pandas du centre en devenant père cette année.

 


Le mâle Yang Yang est anesthésié puis son sperme est récolté par électro-éjaculation.

 


Le mâle Yang Yang dans sa cage. On discerne aisément que ce panda est plus maigre que les autres mâles du même âge.

 

Une naissance éventuelle serait en effet bénéfique pour la diversité génétique de la population captive. Yang Yang étant un panda issu du milieu naturel, son éventuelle descendance permettrait de conserver les gènes issus de ce panda. L'introduction de matériels génétiques à partir de pandas sauvages et l'amélioration des échanges de matériel génétiques entre les différentes institutions qui hébergent des pandas sont nécessaires pour que les pandas captifs soient représentatifs des populations sauvages. Cette représentativité est indispensable pour envisager dans le futur la réintroduction de pandas captifs dans le milieu naturel.

D'ailleurs, lors de la dernière réunion annuelle du Comité chinois chargé d'évaluer les techniques d'élevage du panda géant (Chinese Committee of Breeding Techniques for Giant Pandas) qui s'est tenue en novembre 2009, le docteur Zhang Zhihe avait insisté sur l'importance de la priorité génétique ("qualité" des naissances) par rapport à la priorité démographique ("quantité" des naissances). Le nombre de pandas captifs ne doit pas être la seule priorité. La gestion génétique doit aussi être prise en compte ; en effet certains individus sont plus "importants" / "riches" génétiquement que d'autres, particulièrement ceux qui sont peu ou pas représentés actuellement (= animaux nés dans le milieu naturel et qui ne se sont pas encore reproduits). Au départ, un programme d'élevage se concentre souvent principalement sur l'expansion démographique mais lorsque la population captive commence à atteindre un effectif important, ce qui est le cas dorénavant pour la population captive de pandas géants en Chine, l'accent doit être mis sur la gestion génétique. La population captive de pandas en est à un point où à la fois la croissance démographique et la gestion génétique sont nécessaires. La gestion génétique doit faire la balance entre les individus qui ont du mal à s'accoupler (et donc ceux faiblement représentés dans la population captive = avec un coefficient de parenté moyen faible) mais "riches" génétiquement et les individus (paires) avec des probabilités d'accouplement importantes (pour l'expansion démographique).

Yang Yang avait été secouru en juin 2002 dans la réserve naturelle de Baishuijiang (province du Gansu). Il était alors âgé d'environ 8 mois et ne pesait que 40 kg lorsqu'il a été transféré à la base de Yaan Bifengxia en novembre 2003. Il n'était pas en bonne santé et sa croissance était insuffisante. Il pèse aujourd'hui 81 kg et est en meilleure forme. Il a même exprimé cette année, depuis début mars, des comportements typiques de la saison des amours : marquage odorant et bêlements.

Un autre évènement rapporté par la base de Yaan Bifengxia : l'accouplement naturel entre la femelle Fei Fei, 14 ans, et le mâle Lu Lu, 11 ans, le 14 mars. Lu Lu est un panda issu du milieu naturel, capturé en octobre 1999 dans le comté de Lushan (province du Sichuan). Fei Fei a déjà donné naissance à 5 petits, en 2000, 2005, 2006 et 2008.

 

Auteur : Jérôme POUILLE

 

A lire :

        > 11 janvier 2010 : La saison des amours a débuté aux zoos de Memphis et Washington

        > 3 janvier 2010 : Une explication au faible nombre de naissances à la base de Chengdu en 2009

        > 12 novembre 2009 : Bilan des naissances de l'année 2009

        > 18 février 2009 : Début de la saison des amours à la base de Yaan Bifengxia

        > 1er avril 2008 : Début de la saison des amours 2008

 

Pour en savoir plus :

        > La base de Yaan Bifengxia du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant, en Chine

        > Galerie photos spéciale "bébés de l'année 2009"

        > Tableau des naissances de l'année 2009

        > Tableau des naissances de l'année 2008

        > L'élevage en captivité, une méthode de conservation

        > La reproduction des pandas et la croissance du jeune

        > La réintroduction, le but ultime des programmes d'élevage en captivité

        > Les pandas à l'étranger, pays par pays, zoos par zoos