# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #BoutiqueKdo    #PairiDaiza

 

30 avril 2008 : Mort de Ling Ling, l'unique panda japonais :


La construction de la plus grande base mondiale d'élevage de pandas géants a commencé au sein du principal habitat du panda dans la province du Sichuan (sud-ouest). Située dans le bourg de Gengda de la Réserve naturelle du Panda géant de Wolong, la base d'un kilomètre carré (100 hectares) sera capable d'abriter 200 pandas.

Ling Ling, l'unique panda appartenant au Japon, est mort dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30 avril d'un arrêt cardiaque dans le zoo principal de Tokyo (zoo de Tokyo / Ueno) à 22 ans et 7 mois, ce qui équivaut à environ 70 ans pour un humain, a annoncé un responsable de l'établissement.

"Il est mort paisiblement. Je pense qu'il a eu une vie bien remplie", a déclaré Motoyasu Ida, un responsable du zoo de Ueno, dans le centre de la capitale.

Ce panda était l'attraction la plus populaire du zoo depuis plus de 15 ans. Sur les images de la télévision japonaise, on pouvait voir de nombreux visiteurs laissant des messages de condoléances, certains essuyant même quelques larmes.

Dans la cage vide de Ling Ling, son portrait était recouvert de bouquets de fleurs et de ses pousses de bambou préférées.

Ling Ling est mort un jour après avoir été retiré de la vue du public par le zoo en raison de l'aggravation de son état de santé.

Ces dernières années, il avait voyagé trois fois au Mexique pour des accouplements qui se sont révélés infructueux.

Ling Ling, né au zoo de Pékin en septembre 1985, avait été offert au zoo de Ueno en 1992 en échange d'un panda né au Japon, pour célébrer le 20e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux voisins. Mais le zoo de Tokyo n'avait pas réussi à obtenir de bébés entre Ling Ling et d'autres pandas et il vivait seul à Tokyo depuis 2005.

Ling Ling était le seul panda appartenant au Japon. Huit autres spécimens, "loués" par la Chine, se trouvent actuellement dans d'autres zoos du Japon.

Depuis la mort de Ling Ling, le zoo Ueno se retrouve donc sans panda pour la première fois depuis 1972, année de l'arrivée d'un premier couple de pandas de Chine, après la signature d'un accord de paix bilatéral.

Le zoo est actuellement en contact avec le ministère nippon des Affaires étrangères pour obtenir un autre panda de la Chine. D'après le journal "Tokyo Shimbun", le Premier ministre Yasuo Fukda pourrait demander au Président chinois Hu Jintao d'envisager la possibilité de prêter un couple de pandas au Japon.

Hu Jintao fera une visite officielle au Japon du 6 au 10 mai.

 

 
L'enclos de Ling Ling, le 30 avril 2008, avec des portraits recouverts de fleurs

 


Ling Ling, en janvier 2008

 


Ling Ling, en février 2008

 

 

 

 

(AP / AFP / Jérôme POUILLE)

 

A lire : 25 Septembre 2005 : Shuan Shuan, la femelle panda du zoo de Mexico prêtée à Tokyo, va retourner au Mexique