# A la une :    #PandaAlbinos    #Naissances2019    #YuanMeng       #Livres    #Réintroduction

Actualités > 2015

 

Deux pandas sauvages récemment secourus dans les comtés de Wenchuan et Qingchuan, dans la province du Sichuan

Publié le : 25 avril 2015  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : CCRCGP, CRBGPB, Xinhua, Sohu, Newssc, Préfecture d'Aba

 

Le premier a été observé le lundi 16 mars 2015 vers 22 heures par un habitant du village de Gengda à l'intérieur de la réserve naturelle de Wolong. Des experts de la base de Gengda Shenshuping du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant (China Conservation and Research Centre for the Giant Panda) se sont immédiatement rendus sur place. Le lendemain matin vers 7 heures, ils ont pu à nouveau observer le même panda qui était léthargique et qui semblait malade. L'animal a été anesthésié puis capturé le 17 mars à 8h20 du matin et envoyé à la base de Gengda Shenshuping.

Il s'agit d'une femelle âgée d'une dizaine d'années et pesant 65 kilogrammes. Son pouls était faible et présentait des signes d'arythmie et sa température corporelle était anormalement basse. Ces fèces étaient chargés de mucus mais les examens urinaires et l'échographie n'ont rien montré d'anormal. Les tests à la maladie de Carré et au parvovirus se sont révélés négatifs. Les vétérinaires lui ont administré des antibiotiques et des vitamines et l'examen s'est terminé vers 11 heures. L'animal a été placé en quarantaine et si son état s'améliore rapidement, il sera relâché dans la réserve.

 


Anesthésie puis capture du panda sauvage errant à proximité de Gengda - 17 mars 2015

 


Examen médical pour évaluer la situation du panda sauvage - 17 mars 2015

 


Le panda sauvage se remet de l'anesthésie - 17 mars 2015

 


Deux jours après sa capture, son état semble stable, il se nourrit de quelques jeunes pousses de bambou - 19 mars 2015

 

Le second a été trouvé le 11 avril 2015 par des gardes de la réserve naturelle de Dongyanggou (comté de Qingchuan, province du Sichuan). L'animal ne semblait pas effrayé, avait peu de réactions et apparaissait en mauvaise santé. Wang Jinsong, témoin de la scène, a informé ses collègues de la réserve naturelle nationale voisine, celle de Tangjiahe. Alerté à son tour, le département des forêts de la province du Sichuan a mandaté la base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding) le 13 avril pour secourir l'animal. Il a été endormi à 19h30 et les examens in situ ont montré que le panda avait une respiration et un rythme cardiaque normaux mais qu'il présentait du sang dans ses excréments. Le convoi est arrivé à 4h30 du matin le 14 avril à l'antenne de Dujiangyan (Panda valley) de la base de Chengdu.

 


Le panda sauvage observé et photographié le 11 avril par des gardes de la réserve naturelle de Dongyanggou

 

Le 14 avril, il a été à nouveau anesthésié pour un examen médical complet. Les vétérinaires ont diagnostiqué une déshydratation sévère, une malnutrition, une anémie et une infection parasitaire importante (ascarides et tiques). Ils ont également relevé une blessure ancienne à la patte antérieure droite. Le test à la parvovirose (maladie virale due au parvovirus canin) s'est révélé être positif et les tests sanguins ont montré une infection bactérienne grave et une faible teneur en protéines dans le sang.

Il a perdu connaissance le 14 avril à 15h50 durant l'examen médical approfondi mais a repris connaissance 55 minutes plus tard. A 17 heures, il a vomis à trois reprises et a recraché 53 ascarides (un mématode - un ver rond). Son état immédiat s'est alors amélioré. Il a été placé sous perfusion.

Son état de santé est toujours jugé préoccupant même si les vétérinaires semblent indiquer qu'il serait hors de danger de mort.

 


Pendant l'examen vétérinaire, le panda secouru a évacué de nombreux vers, des ascarides (Ascaris schroederi) - 14 avril 2015

 


48 heures plus tard, le panda se nourrit de quelques pousses de bambous qui lui sont offertes

 

La réserve naturelle provinciale de Dongyanggou (东阳沟自然保护区) se situe dans le comté de Qingchuan et protège un territoire de 30 760 hectares dans les Monts Minshan. Elle a été établie en 2001 et élevée au rang de réserve provinciale en 2003. Elle fait 45 km de long et 13 km de large environ. Selon les données du 3ème recensement national des pandas géants et de leur habitat, mené entre 1999 et 2003, seulement 10,87% de la réserve est habitée par le panda géant - soit 3 344 hectares - auxquels il faut ajouter 4 332 hectares d'habitat potentiel pour un total de 24,95% de la réserve qualifié comme habité ou potentiellement habité par le panda géant. Toujours selon le même recensement, cette réserve abrite 4 pandas sauvages.

La réserve naturelle provinciale de Dongyanggou est adjacente au nord avec la réserve naturelle nationale de Baishuijiang et à l'ouest avec celle de Tangjiahe.

390 espèces de vertébrés ont été recensées dans la réserve, appartenant à 240 genres et 97 familles différentes. En plus du panda géant, la réserve abrite notamment le rhinopithèque de Roxellane (Rhinopithecus roxellanae), le takin (Budorcas taxicolor), le cerf porte-musc des forêts (Moschus berezovskii),  la panthère longibande ou panthère nébuleuse (Neofelis nebulosa), le macaque du Tibet (Macaca thibetana), l'ours noir d'Asie (Ursus thibetanus), le panda roux (Ailurus fulgens), l'aigle royal (Aquila chrysaetos).

Côté plantes supérieures, 1024 espèces ont été recensées appartenant à 459 genres et 113 familles différentes. Notamment l'if de Chine (Taxus chinensis), l'arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata), l'arbre caramel (Cercidiphyllum japonicum), l'espèce d'arbre à latex Eucommia ulmoides, le ginkgo (Ginkgo biloba),le magnolia Magnolia sinensis.

 

A lire : Les articles précédents consacrés à la réserve naturelle de Wolong :

        > 9 avril 2013 : Un panda sauvage a été secouru à proximité de la réserve naturelle de Wolong

        > 10 décembre 2012 : Deux premiers chiffres relatifs au 4ème recensement national des grands pandas sauvages

        > 15 août 2011 : Capture photographique d'un grand panda sauvage dans le secteur de Sanjiang de la réserve naturelle de Wolong

        > 6 juillet 2011 : La réserve naturelle de Wolong frappée par des pluies diluviennes qui entravent les travaux de reconstruction post-séisme et qui ont entraînées la mort d'un panda sauvage

        > 12 mai 2009 : Un an après le séisme, un premier bilan pour les pandas sauvages et leur habitat

        > 26 octobre 2008 : Un panda sauvage de Wolong secouru, le premier depuis le séisme du 12 mai dernier

 

A lire : D'autres observations de pandas sauvages dans le comté de Qingchuan :

        > Ping Ping, le jeune panda sauvage secouru dans la réserve naturelle de Tangjiahe, n'a pas survécu à ses blessures (5 décembre 2014)

        > Un jeune panda sauvage gravement blessé a été secouru dans la réserve naturelle de Tangjiahe (20 novembre 2014)

        > Observation d'un jeune panda et de sa mère dans la réserve naturelle de Tangjiahe (17 avril 2014)

        > Des pandas photographiés dans la réserve naturelle de Tangjiahe, dans les Monts Minshan (25 mars 2014)

        > 14 janvier 2013 : Des pandas photographiés dans les réserves naturelles de Tangjiahe et de Foping

        > 24 mars 2010 : Une mère panda et son jeune aperçus dans la réserve naturelle de Tangjiahe

        > 3 mai 2009 : Des nouvelles d'un panda sauvage secouru en octobre 2008 dans la réserve naturelle de Tangjiahe

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des Monts Minshan et Qionglai, dans la province du Sichuan

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)