# A la une :    #PandaAlbinos    #Naissances2019    #YuanMeng       #Livres    #Réintroduction


15 août 2011 : Capture photographique d'un grand panda sauvage dans le secteur de Sanjiang de la réserve naturelle de Wolong :


Le 9 août dernier, Shi Xiaogang, un chercheur de la station de protection de Sanjiang (Sanjiang Protection Station), au cœur de la réserve naturelle de Wolong (comté de Wenchuan, province du Sichuan, Monts Qionglai), a indiqué qu'un panda géant sauvage avait été photographié par un appareil photo à déclenchement infra-rouge alors qu'il marquait son territoire contre un gros arbre (marquage odorant, griffures sur l'écorce, frottement).

Les photos ont été prises le 10 mai 2011, dans le secteur du lac de Dujuan (Dujuan Haizi, "Haizi" signifiant lac en dialecte local) dans la partie sud-est de la réserve (municipalité de Sanjiang), au plein
cœur de la saison de la reproduction qui a généralement lieu en avril/mai.


Le grand panda sauvage photographié le 10 mai dans le secteur de Sanjiang de la réserve de Wolong


Déjà l'an dernier, un grand panda avait été photographié dans ce secteur mais à en juger par les photos et d'autres indices, l'animal photographié cette année n'est pas le même que celui de 2010. Cela signifie que dans une aire d'environ 15 km² autour du lac Dujuan vivent deux pandas sauvages dont les territoires respectifs se chevauchent partiellement. Le personnel de la réserve n'a pu déterminer le sexe des animaux sur la base des photos.

Les chercheurs ont également trouvé 162 marques odorantes dans le secteur depuis qu'ils ont débuté en mars dernier une étude sur les marquages odorants des pandas sur les arbres.

Afin de protéger au maximum les pandas sauvages, les limites de la zone tampon de la réserve ont été redessinées et le secteur allant de Jixinbao à Dujuan Haizi a été fermé aux touristes.





La réserve naturelle nationale de Wolong se situe dans le comté de Wenchuan (province du Sichuan) dans les Monts Qionglai. Elle a été établie en 1963 en ne couvrant que 20 000 hectares puis elle fut étendue en 1975 et protège encore aujourd'hui un territoire de 200 000 hectares. Elle est administrée à la fois par l'Administration d'Etat des Forêts (SFA - State Forestry Administration) et le département des forêts du Sichuan (Sichuan Forestry Department).

C'est l'une des premières réserves créées spécialement pour protéger le grand panda.

Elle se situe sur la bordure ouest du bassin du Sichuan et sur le versant sud-est des Monts Qionglai. Elle s'étend sur 62 km de long du nord au sud et sur 52 km de large de l'ouest à l'est et est divisée en deux parties par la rivière Pitiao qui la traverse du sud-ouest au nord-est. Les hauts sommets (la plupart d'entre eux dépassent les 4 000 mètres) et les vallées profondes sont dans la partie au nord-ouest de la rivière.





La partie nord-ouest de la réserve, du sommet de Balang à celui de Siguniang et la partie nord adjacente au comté de Li sont des montagnes à une altitude d'environ 5 000 mètres. Il y a 101 sommets au-dessus de 5 000 mètres et le sommet culminant est celui de Siguniang à 6 250 mètres d'altitude (second plus haut sommet de la province du Sichuan).

Les secteurs au sud-est de la rive de la rivière Pitiao sont moins escarpés, généralement à une altitude inférieure à 4 000 mètres. La majorité de la partie sud-est de la réserve est en dessous de 2 000 mètres d'altitude. Le point le plus bas se situe à l'extrémité est de la réserve, à Mujiangping, avec une altitude de 1 150 mètres.

Au sein de la réserve, le climat varie avec l'altitude, les zones climatiques verticales se répartissent comme cela des altitudes les plus faibles vers les plus élevées :
   - zone subtropicale en dessous de 2 000 m,
   - zone tempérée entre 2 000 et 2 600 m,
   - zone tempérée froide entre 2 600 et 3 600 m,
   - zone polaire entre 3 600 et 4 400 m,
   - zone alpine entre 4 400 et 5 000 m,
   - zone alpine avec neiges éternelles au dessus de 5 000 m.

Le climat à Shawan, où se situe l'administration de la réserve à une altitude de 1 920 mètres, est le suivant :
   - neige en hiver et au printemps, été doux et pluvieux,
   - humidité relative moyenne : 80,3 % (annuelle), 75,5 % (novembre à avril), 84,8 % (mai à octobre),
   - température moyenne : 8,5±0,5°C (annuelle), 17,1±0,8°C (juillet), -0,9±2°C (janvier),
   - température la plus froide : -8.5°C,
   - température la plus élevée : 29.2°C
   - période sans gel : 180 à 200 jours,
   - nombre d'heures d'ensoleillement par an : 950±100 heures,
   - précipitations annuelles moyennes : 890±100 mm.



L'administration de la réserve naturelle de Wolong



Environ 4 000 espèces de plantes, dont 1 989 espèces de plantes supérieures, 1 700 espèces d'insectes et 443 espèces de vertébrés (11 espèces de poissons, 18 d'amphibiens, 21 de reptiles, 284 d'oiseaux, 109 de mammifères) ont été documentées dans cette réserve.

La végétation s'étage verticalement selon les modalités suivantes :
   - en dessous de 1 600 m : forêts de feuillus à feuilles persistantes,
   - entre 1 600 et 2 000 m : forêts mixtes de feuillus à feuilles persistantes et caduques,
   - entre 2 000 et 2 600 m (altitudes occupées par les pandas géants et roux) : forêts mixtes de conifères et de feuillus,
   - entre 2 600 et 3 600 m (altitudes occupées par les pandas géants et roux) : forêts de conifères,
   - entre 3 600 et 4 400 m : arbustes sub-alpins,
   - entre 4 400 et 5 000 m : pelouse alpine.





Parmi la très riche biodiversité de la réserve, citons les espèces végétales suivantes : l'arbre aux mouchoirs (Davidia involucrata), l'arbre caramel (Cercidiphyllum japonicum), l'Emmenopterys henryi (un arbre rare cousin du caféier), le mélèze hongshan du Sichuan (Larix mastersiana), le tétracentron de Chine (Tetracentron sinense), le Dipteronia sinensis (un arbre endémique de Chine), la Gastrodia elata (une orchidée), le saule magnifique (Salix magnifica, une espèce de saule endémique du Sichuan).

Et les espèces animales suivantes : le panda géant,  la panthère nébuleuse (ou panthère longibande, Neofelis nebulosa), le léopard, le léopard des neiges, le rhinopithèque de Roxellane, le cerf de Thorold ou cerf au museau blanc (Cervus albirostris), le takin, l'aigle royal (Aquila chrysaetos), la gélinotte de Severtzov (Tetrastes sewerzowi), le lophophore de Lhuys (Lophophorus lhuysii), le grand bharal ou mouton bleu (Pseudois nayaur).

La localisation géographique unique, les conditions topographiques complexes et le climat frais et humide à des altitudes en dessous de 3 600 m qui favorise les espèces de bambous comestibles pour le panda font de la réserve un habitat idéal pour environ 143 grands pandas selon les chiffres officiels du troisième recensement (réalisé de 1999 à 2001). Toujours selon les données de ce recensement, un peu plus de la moitié de la réserve (57,29% soit 114 588 hectares sur un total de 200 000) est habitée par le panda géant. La réserve de Wolong abrite ainsi 18,78% de la surface totale de l'habitat du panda dans les Monts Qionglai et 6,46% de la surface totale de l'habitat du panda dans la province du Sichuan. Ces 143 pandas représent 32,72% de l'effectif total de pandas dans les Monts Qionglai, 11,86% de l'effectif total de pandas dans la province du Sichuan et 8,96% de l'effectif total de pandas sauvages. La densité de pandas estimée dans les 114 588 hectares habités par le panda est de 0,125 pandas par km².





La réserve naturelle de Wolong est également mondialement connue pour avoir abritée le centre de Wolong ou Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda ; abrégé CCRCGP), un centre d'élevage en captivité de l'espèce, malheureusement détruit par le séisme du 12 mai 2008. A l'emplacement de l'ex-centre de Wolong se trouve aujourd'hui la base d'Hetaoping, une base du CCRCGP dédiée à l'entraînement de pandas nés en captivité à vivre dans le milieu naturel dans la perspective d'une réintroduction. C'est aussi au
cœur de la réserve que sera construit le centre de Shenshuping, dans la municipalité de Gengda, qui remplacera en 2012 l'ex-centre de Wolong.

Il existait au début des années 1980 au
cœur de Wolong, à Yingxionggou, une base rudimentaire hébergeant dans des conditions assez déplorables des pandas captifs. Puis, avec l'impulsion du WWF, un centre a été construit à Hetauping et est devenu le centre de Wolong en décembre 1983 avec le transfert des pandas captifs de Yingxionggou vers Hetauping.

La réserve de Wolong est également la réserve où les pandas sauvages ont été étudiés pour la première fois grâce à l'équipe conduite par Georges B. Schaller, Hu Jinchu et Pan Wenshi qui s'est installée au camp de Wuyipeng dès décembre 1980.

La réserve de Wolong a été classée Réserve de biosphère par l'UNESCO en 1979 dans le cadre du Programme sur l'Homme et la Biosphère (Man and Biosphere MAB). Les réserves de biosphère sont des sites désignés par les gouvernements nationaux et reconnus par l’UNESCO dans le cadre de son Programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) pour promouvoir un développement durable basé sur les efforts combinés des communautés locales et du monde scientifique. Ces réserves ont pour propos de concilier conservation de la diversité naturelle et culturelle et développement économique et social. Elles permettent de tester et développer des approches novatrices de développement durable du niveau local au niveau international.




 

Auteur : Jérôme POUILLE

Source et remerciements : lovecatbear, Danielle Lemaire, thèse de Liu Xuehua, Unesco, rapport du 3ème recensement, livre The last panda

 

A lire : D'autres histoires de pandas sauvages aperçus ou secourus :

        > 8 août 2011 : Un village adjacent à la réserve naturelle de Fengtongzhai visité à plusieurs reprises par des pandas sauvages

        > 26 juillet 2011 : Un grand panda photographié de nuit en train de se nourrir dans la réserve naturelle d'Anzihe

        > 27 avril 2011 : Un panda géant sauvage secouru dans le comté de Songpan (Sichuan)

        > 8 avril 2011 : Chronique amoureuse chez des pandas sauvages dans la réserve naturelle de Foping

        > 28 février 2011 : Observation exceptionnelle d'une scène de jeu entre une mère panda et son jeune dans la réserve de Foping

        > 14 janvier 2011 : Observation d'un panda dans le comté de Jinkouhe, au sud des Monts Daxiangling

        > 13 janvier 2011 : Un second panda photographié en 2010 dans la réserve naturelle de Yele

        > 26 novembre 2010 : Un panda sauvage photographié dans la réserve naturelle d'Anzihe

        > 16 novembre 2010 : Un panda sauvage photographié dans la réserve naturelle de Yele

        > 19 juillet 2010 : Un panda sauvage aperçu à proximité de la centrale hydroélectrique de Qiaoqi

        > 24 juin 2010 : Un panda sauvage visite à plusieurs reprises un village du comté de Baoxing dans le Sichuan

        > 22 juin 2010 : Plusieurs pandas sauvages aperçus dans la réserve naturelle de Baihe, les premiers depuis 10 ans

        > 15 mai 2010 : Peut-être une extension de l'habitat du panda dans le comté de Yuexi dans les monts Liangshan

        > 5 mai 2010 : Qu'est devenue Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue, soignée et relâchée il y a un an

        > 3 mai 2010 : Des nouvelles du panda sauvage secouru dans le comté de Beichuan

        > 29 avril 2010 : Sauvetage d'une femelle panda affaiblie dans le comté de Beichuan

        > 22 avril 2010 : Observation d'un panda sauvage dans la réserve naturelle de Fengtongzhai

        > 21 avril 2010 : Un panda observé dans un secteur non habituellement occupé par les pandas sauvages

        > 11 avril 2010 : Une scène de la saison des amours rarement observée dans la nature

        > 6 avril 2010 : Sauvetage d'un panda sauvage dans la réserve naturelle de Huangbaiyuan

        > 6 avril 2010 : Sauvetage d'un panda sauvage dans la réserve naturelle de Huangbaiyuan

        > 24 mars 2010 : Une mère panda et son jeune aperçus dans la réserve naturelle de Tangjiahe

        > 20 mars 2010 : Les chercheurs de la réserve de Longxi-Hongkou observent les traces d'un panda sauvage

        > 16 février 2010 : Un bébé panda sauvage secouru en décembre dernier dans la réserve naturelle de Niuweihe (Monts Qinling)

        > 8 février 2010 : Deux pandas sauvages rencontrés, un dans les Monts Qionglai, l'autre dans les Monts Liangshan

        > 30 janvier 2010 : Un troisième bébé panda aperçu dans la réserve naturelle de Foping, dans les Monts Qinling

        > 7 décembre 2009 : Un nouveau bébé panda a été trouvé dans la réserve naturelle de Foping

        > 9 novembre 2009 : Découverte d'un bébé panda marron et blanc dans la réserve naturelle de Foping

        > 23 juin 2009 : Un panda sauvage aperçu dans la réserve naturelle de Fengtongzhai

        > 1er juin 2009 : Des nouvelles de Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue le 25 mars dernier et relâchée le 29 avril dans la réserve naturelle de Liziping

        > 3 mai 2009 : Des nouvelles d'un panda sauvage secouru en octobre 2008 dans la réserve naturelle de Tangjiahe

        > 29 avril 2009 : Le panda sauvage secouru le 25 mars dernier dans les Monts Qionglaishan et baptisé Lu Xin a été relâché dans les Monts Xiaoxiangling

        > 27 avril 2009 : Un panda sauvage aperçu dans la réserve de Laoxiancheng

        > 23 avril 2009 : Un panda géant sauvage aperçu sur une falaise dans la réserve naturelle de Heizhugou

        > 13 avril 2009 : Rencontre avec un panda sauvage dans la réserve naturelle de Wanglang

        > 25 mars 2009 : Un panda sauvage malade secouru dans la province du Sichuan

        > 22 février 2009 : Xiao Ming, un panda sauvage secouru en 2007 et opéré de la cataracte fin 2008

        > 10 février 2009 : Deux pandas sauvages pris au piège, sauvés et relâchés

        > 8 février 2009 : Un panda sauvage aperçu par des villageois dans la province du Sichuan (Chine)

        > 26 octobre 2008 : Un panda sauvage de Wolong secouru, le premier depuis le séisme du 12 mai dernier

        > 20 Juillet 2006 : Un panda gravement blessé fait l'objet de toutes les attentions

        > 6 Août 2005 : Le panda égaré dans une ville sera remis en liberté

        > 16 Juillet 2005 : A la poursuite du panda sauvage

        > 10 Juillet 2003 : Un panda de retour dans la nature

        > Avril 2003 : Bonnes nouvelles en Chine pour les pandas sauvages

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des Monts Qionglai, dans la province du Sichuan

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)


Résumé anglais - English summary :

A wild giant panda photographed in Sanjiang area of ​​the Wolong Nature Reserve

Sanjiang Protection Station of the Wolong Nature Reserve in Sichuan on August 11 released photos of a wild panda taken by an infrared-triggered camera mounted in the mountains. The photos, taken on May 10 in the Dujuan Haizi area (haizi means "lake" in the local dialect) and fetched on August 9 by the staff members of the reserve, captured a wild panda's scent-marking behavior -- scent marking the trees with urine or anal glands. Judging by the photos and other relevant material, it is believed that this is not the same panda photographed last year. This means that in the about 15-square-kilometer area around Dujuan Haizi live two wild pandas whose home ranges partially overlap. But the reserve staff can't tell the sexes of the pandas from the photos. Researchers have also found 162 panda scent marks in the area since they started a research on panda scent mark trees in March. In order to protect the wild pandas, the boundary of the reserve's buffer area has been redrawn and the areas from Jixinbao to Dujuan Haizi have been closed to tourists.