# A la une :    #PandaAlbinos    #Naissances2019    #YuanMeng       #Livres    #Réintroduction

Actualités > 2019

 

Un panda sauvage secouru en avril dernier a été soigné puis relâché dans son milieu naturel

Publié le : 17 juin 2019  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Source : CRBGPB  |  Suite de : Un panda sauvage s'invite dans un village du comté de Jiuzhaigou (province du Sichuan) (8 avril 2019)

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Sichuan province > Guoyuanxiang (郭元乡)

 

Le 5 avril dernier, un panda géant sauvage s'était invité dans le village de Jinzigoucun (金字沟村), rattaché à la commune de Guoyuanxiang (郭元乡), dans le comté de Jiuzhaigou (province du Sichuan). L'animal n'avait pas montré d'agressivité envers les villageois curieux mais les autorités locales et des membres du bureau des forêts du comté s'étaient rendus sur place pour évaluer la situation. Même si l'information n'avait pas été donnée à ce moment là, il s'est avéré en réalité que l'état de santé de l'animal avait été jugé préoccupant et il a été décidé de le capturer après deux jours d'observation. Le premier jour, les gardes de la réserve naturelle de Wujiao ont apporté de l'eau et des pousses fraîches de bambous pour l'animal et même s'il semblait se déplacer lentement, aucun traumatisme n'avait été relevé. Mais le lendemain, le 6 avril, le panda est revenu dans le village et son état semblait bien plus préoccupant que la veille. Le bureau des forêts et des prairies de la province du Sichuan (Sichuan Forestry and Grassland Bureau) a alors mandaté la base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding) pour capturer l'animal en difficulté.

L'équipe de Chengdu est arrivée sur place le 7 avril au matin et le panda était toujours là. Il a été anesthésié et un premier examen sur place a montré qu'il s'agissait d'une femelle, âgée d'environ 7 à 8 ans, qui souffrait de déshydratation, d'un déséquilibre électrolytique, d'anémie, d'infection et d'un dysfonctionnement cardiaque. Puis le panda a été transféré au centre de la vie sauvage de Luojiagou (罗家沟) à Dujiangyan.

 

Premiers examens d'abord sur place puis dans le centre de Luojiagou - © CRBGPB

 

Dans ce centre, les experts de la base de Chengdu ont pu mener des investigations plus approfondies : analyse de sang, analyse d'urine, échographie. Ces examens ont montré que la femelle panda souffrait de nombreux parasites externes et internes. Des médicaments lui ont été administrés contre les parasites et elle a même été perfusée pour la réhydrater. Elle a exclusivement été nourrie avec des pousses fraîches de bambous.

Après deux mois de traitement et de surveillance, l'état de santé du panda s'est amélioré. Son poids est passé de 75 à 85 kilos et ses constantes sont redevenues normales.

 

La femelle sous surveillance intensive dans le centre de Luojiagou - © CRBGPB

 

Les experts ont alors discuté de l'opportunité de relâcher la femelle panda dans son milieu naturel. Après une évaluation minutieuse de l'état de santé de l'animal, de ses capacités à avoir conservé un instinct sauvage et du site de réintroduction, les experts ont donné leur feu vert pour une réintroduction dans le milieu naturel.

 

Une réunion a permis aux experts de valider la réintroduction de la femelle rétablie - © CRBGPB

 

Ainsi, la femelle a été relâchée le samedi 15 juin dernier dans le comté de Jiuzhaigou.

 

 

La femelle sauvage retrouve la liberté le 15 juin, après plus de deux mois de soins - © CRBGPB

 

Le 8 août 2017, un puissant séisme d'une magnitude de 6,5 avait frappé le comté de Jiuzhaigou, dans la province chinoise du Sichuan. Les conséquences de cette catastrophe naturelle sur les pandas sauvages et leur habitat dans ce comté demeurent incertaines, cependant cette observation et les récentes photos publiées par la réserve naturelle de Wujiao constituent des signes positifs.

Selon les données du 4ème recensement national des pandas géants sauvages et de leur habitat, qui s'est déroulé de 2011 à 2014, le comté de Jiuzhaigou abrite 31 pandas sauvages (contre 44 pandas dénombrés lors du recensement précédent, soit une chute de 29,55% des effectifs en l'espace de 10 ans). 17,99% du comté est considéré comme habitat du panda (soit 94 178 hectares) auxquels s'ajoutent 62 440 hectares (soit environ 11,92% de la surface du comté) d'habitat potentiel. La taille de l'habitat du panda dans ce comté a diminué de 11,38% par rapport à celle du troisième recensement, mené une décennie plus tôt. Par contre, l'habitat potentiel a augmenté de 38,68% entre les deux derniers recensements.

Toujours selon le recensement le plus récent, le comté de Jiuzhaigou abrite 3,66% de l'habitat total du panda en Chine. Quatre réserves naturelles protègent une partie de l'habitat des pandas du comté de Jiuzhaigou. La réserve naturelle nationale de Jiuzhaigou abrite 3 pandas sauvages selon les données du 4ème recensement, la réserve naturelle nationale de Baihe en abrite qu'un seul, la réserve naturelle provinciale de Wujiao en abrite 22 et enfin la réserve naturelle provinciale de Gongganglin (à cheval sur les comtés de Jiuzhaigou et de Ruoergai) abrite 2 pandas sauvages (les 2 étant dénombrés dans le comté de Jiuzhaigou).

Ainsi dans le comté de Jiuzhaigou, 28 des 31 pandas sauvages se trouvent protégés par le système de réserves naturelles.

 

A lire : 

        > Un panda sauvage filmé de nuit en plein festin dans la réserve naturelle de Wujiao (comté de Jiuzhaigou) (5 juin 2019)

        > Un panda sauvage s'invite dans un village du comté de Jiuzhaigou (province du Sichuan) (8 avril 2019)

        > Plusieurs pandas sauvages photographiés dans la réserve naturelle de Wujiao (comté de Jiuzhaigou) (20 mars 2019)

        > Un panda géant photographié le 12 février dans la réserve naturelle de Wujiao (comté de Jiuzhaigou) (20 février 2019)

        > Quelques mois après le séisme dans le comté de Jiuzhaigou, un panda sauvage photographié dans la réserve naturelle de Wujiao (29 novembre 2018)

        > Un panda sauvage observé par des automobilistes près du corridor d'Huangtuliang, un habitat clef dans les monts Minshan (20 mars 2018)

        > Après 2008 et 2013, la province du Sichuan à nouveau frappée par un séisme, cette fois dans le comté de Jiuzhaigou (12 août 2017)

        > Un panda sauvage photographié dans la réserve naturelle de Wujiao, dans le comté de Jiuzhaigou (27 mai 2015)

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des monts Minshan, dans la province du Sichuan

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)