# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #Livres    #Réintroduction

Actualités > 2016

 

La réserve naturelle de Daxiangling pourrait prochainement accueillir des réintroductions

Publié le : 26 janvier 2016  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : Xinhua, Comté de YingjingSchol.com.cn  |  Remerciements : Charlene Johnson

 

Depuis la reprise du programme de réintroduction en 2010, les quatre pandas nés en captivité à avoir été réintroduits dans le milieu naturel à ce jour l'ont tous été dans la réserve naturelle de Liziping.

En effet, cette réserve possède les infrastructures et les équipes de chercheurs pour mener à bien les projets de réintroduction. La réserve naturelle de Liziping avait fait l'objet d'une évaluation scientifique en 2012 au regard de ses capacités à être un site adapté pouvant accueillir des réintroductions. Les experts avaient conclu qu'elle était très adaptée pour recevoir des pandas réintroduits. En effet, parmi les 6 grands monts habités par les pandas sauvages, le complexe formé par les Monts Xiaoxiangling et Daxiangling a un effectif très faible de pandas (61 pandas seulement selon le troisième recensement officiel dont les résultats ont été publiés en 2006 ; et 68 selon le quatrième recensement). Le troisième recensement avait montré que seuls 13 pandas vivaient dans la réserve de Liziping, de plus la compétition entre individus y est plutôt faible car la densité de pandas y est faible (0,042 panda par km² contre 0,125 panda par km² à Wolong par exemple). Ajouté à cela, cette réserve présente la particularité de se situer à la frontière entre les Monts Xiaoxiangling et les Monts Liangshan (eux aussi avec un faible effectif de pandas sauvages, 124 selon le quatrième recensement) et elle remplit ainsi un rôle de corridor (couloir écologique) entre ces deux grands habitats du panda. Une étude de 2010 a montré les pandas du complexe formé par les Monts Daxiangling et Xiaoxiangling vivent dans quatre poches isolées et séparées les unes des autres d'une distance moyenne de 76 km et que la rivière Dadu et la route nationale 108 étaient des barrières expliquant cette fragmentation.

C'est conformément à ce diagnostic que cette réserve a été choisie pour la réintroduction de Tao Tao en 2012, Zhang Xiang en 2013, Xue Xue en 2014 et Hua Jiao en 2015.

Mais depuis 2015, une autre réserve a été identifiée comme futur site pour des réintroductions de pandas nés en captivité et formés en vue d'être relâchés dans le milieu naturel. Il s'agit de la réserve naturelle de Daxiangling, dans les Monts du même nom, située dans le comté de Yingjing (province du Sichuan). Une base est en cours de construction depuis 2015 dans cette réserve pour servir de point de réintroduction. Elle devrait être terminée cette année.

La réserve naturelle de Daxiangling (大相岭自然保护区) a été établie en 2003 et protège un territoire de 28 276 hectares compris entre 2 000 et 3 481 m d'altitude. Elle abrite au moins 1 932 espèces de plantes vasculaires et 264 espèces de vertébrés (10 espèces de poissons, 11 espèces d'amphibiens, 13 espèces de reptiles, 151 espèces d'oiseaux, et 79 espèces de mammifères). Parmi les animaux vivant dans la réserve, et outre le panda géant, citons la panthère (Panthera pardus), le cerf porte-musc des forêts (Moschus berezovskii), le takin (Budorcas taxicolor), le serow (Capricornis sumatraensis), le goral de l'Himalaya (Naemorhedus goral), le macaque du Tibet (Macaca thibetana), le panda roux (Ailurus fulgens), l'ours noir d'Asie (Ursus thibetanus) et le chacal doré (Canis aureus).

Selon le troisième recensement national des pandas géants et de leur habitat, qui a eu lieu entre 1999 et 2003, le comté de Yingjing abritait 25 pandas sauvages sur les 29 pandas sauvages dénombrés dans les Monts Daxiangling, les 4 autres pandas étaient recensés dans le comté de Hongya. Les premiers résultats du recensement le plus récent, le quatrième mené de 2011 à 2014, ont montré que les Monts Daxiangling abritent dorénavant 38 pandas, 9 pandas supplémentaires qu'auparavant, soit une hausse de 31,03%.

A noter que le 11 septembre dernier, des experts réunis à Dujiangyan s'étaient prononcés favorablement pour la réintroduction de Hua Jiao mais aussi d'une autre femelle Hua Yan, toutes deux nées en 2013 et intégrées au programme de formation dans l'optique d'une réintroduction. Hua Jiao a été relâchée dans la réserve naturelle de Liziping le 18 novembre dernier mais aucune autre nouvelle n'avait été publiée concernant Hua Yan. Il y a quelques jours, le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda) a annoncé que Hua Yan devrait être lâchée au printemps de cette année, dans la réserve de Liziping.

Hua Yan est née le 14 août 2013 à la base d'Hetaoping où elle a été élevée par sa mère Ye Ye. Ye Ye et sa fille Hua Yan avaient été transférées au site de Tiantaishan le 24 octobre 2014 dans un enclos de 100 hectares au-dessus de 2 500 mètres d'altitude.

 

A lire : Les dernières actualités en lien avec le programme de réintroduction mené par le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant :

        > Hua Jiao a été relâchée hier dans la réserve naturelle de Liziping et devient ainsi le 5ème panda né en captivité à être réintroduit dans le milieu naturel (18 novembre 2015)

        > Xue Xue, née en captivité, a été réintroduite ce matin dans la réserve naturelle de Liziping (14 octobre 2014)

        > Deux autres pandas nés en captivité devraient être réintroduits très prochainement dans le milieu naturel (4 septembre 2014)

        > Le centre chinois de recherches et de conservation du panda géant inaugure une nouvelle base à Huaying pour son programme de réintroduction (25 août 2014)

        > Zhang Xiang, réintroduite dans le milieu naturel en novembre dernier, se porte bien (24 avril 2014)

        > 6 novembre 2013 : Réintroduction de Zhang Xiang ce matin dans la réserve de Liziping

        > 31 octobre 2013 : Tao Tao, réintroduit l'an dernier, aperçu et examiné in situ

        > 15 octobre 2013 : Une année de milieu naturel pour Tao Tao, réintroduit l'an dernier

        > 15 juin 2013 : Des nouvelles de Tao Tao, réintroduit en octobre dernier dans la réserve naturelle de Liziping

        > 7 février 2013 : Tao Tao, réintroduit en octobre dernier dans le milieu naturel, s'est bien adapté

        > 11 octobre 2012 : Tao Tao a été réintroduit ce matin dans le milieu naturel, dans la réserve de Liziping

        > 21 février 2012 : La réserve naturelle de Liziping semble adaptée pour accueillir des réintroductions futures

 

Pour en savoir plus :

        > La réintroduction, le but ultime des programmes d'élevage en captivité : Toutes les informations sur les différents programmes de réintroduction passés et actuels

        > La réserve naturelle de Liziping

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Répartition : Les pandas des Monts Xiaoxiangling et Daxiangling, dans la province du Sichuan