# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #BoutiqueKdo    #PairiDaiza

 

1er juillet 2010 : Zhang Hemin dévoile les modalités d'un futur programme de réintroduction :


"Nous allons relâcher une ou deux femelles pandas enceintes dans des bosquets en périphérie de la réserve naturelle de Wolong avant la fin de l'année" a déclaré Zhang Hemin, le directeur du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda).

En périphérie, la végétation est abondante et même si les pandas seront placés dans un enclos et sous surveillance de Zhang Hemin et de ses collègues, les conditions seront proches de celles du milieu naturel.

"Les pandas donneront naissance dans cet environnement semi-naturel et apprendront à leur petit comment chercher la nourriture et survivre dans la nature".

Quand la "formation" sera terminée, au bout de deux ans, les jeunes pourront ainsi être réintroduits dans le milieu naturel.

Les experts de la base de Yaan Bifengxia, actuellement l'antenne unique du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant depuis la destruction du centre de Wolong, ont annoncé qu'ils avaient pré-sélectionné 6 femelles enceintes pour cette expérimentation. "Nous en choisirons définitivement qu'une ou deux d'entre elles, les critères de sélection seront leur santé, leur tempérament et leur aptitude de survie" a précisé Zhang Hemin.

La première année, les zoologistes garderont un œil sur les pandas et continueront si nécessaire à leur fournir leur nourriture, mais de façon discrète en limitant au maximum les contacts humains avec les animaux. Mais avant la fin de l'année suivante, Zhang espère que les pandas puissent se nourrir en recherchant eux-mêmes leur nourriture. "A la fin de l'année 2012, les jeunes pandas en bonne santé seront réintroduits dans le milieu sauvage".

Le premier panda né en captivité et lâché dans la nature, Xiang Xiang, un mâle, était mort en février 2007 après presque un an après avoir été lâché. Il n'avait pas pu concurrencer les pandas sauvages pour la nourriture et son territoire.

 

Auteur : Jérôme POUILLE

Source : Xinhua

 

A lire : Les actualités précédentes consacrées aux différents projets de réintroduction :

        > 22 mai 2010 : La base de Chengdu va construire son centre d'adaptation des pandas captifs à la vie sauvage

        > 5 mai 2010 : Qu'est devenue Lu Xin, une femelle panda sauvage secourue, soignée et relâchée il y a un an

        > 19 avril 2010 : Avancement des deux projets en remplacement du centre de Wolong détruit par le séisme de mai 2008

        > 3 décembre 2009 : Inauguration en septembre dernier d'une base dans les Monts Qinling pour l'entraînement des pandas captifs à la vie sauvage

        > 14 novembre 2009 : Construction d'un centre d'adaptation des pandas captifs à la vie sauvage

        > 12 février 2009 : Reprise des projets de réintroductions de pandas dans le milieu naturel

        > 14 Novembre 2007 : Nouveau projet de réintroduction

        > 8 Juin 2007 : Des experts chinois étudient comment lâcher des femelles pandas dans la nature

        > 30 Mai 2007 : Décès de Xiang Xiang, le panda remis en liberté l'an dernier

        > 28 Avril 2006 : Xiang Xiang, le premier panda géant né en captivité et relâché dans la nature

        > 21 Février 2006 : Retour prochain d'un panda géant à la vie sauvage

 

Pour en savoir plus :

        > La réintroduction, le but ultime des programmes d'élevage en captivité

        > La base de Yaan Bifengxia du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant, en Chine