# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #BoutiqueKdo    #PairiDaiza

Actualités > 2018

 

Le mâle Gao Gao a quitté le zoo de San Diego pour sa terre d'origine

Publié le : 2 novembre 2018  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : Zoo de San Diego, The San Diego Union Tribune, CCRCGP  |  Remerciements : Mollie Rivera

 

Le mâle Gao Gao, qui vivait depuis le 15 janvier 2003 au zoo de San Diego (Etats-Unis), a quitté mardi 30 octobre dernier au matin le zoo californien pour rejoindre la Chine où il sera hébergé à la base de Qingchengshan / Dujiangyan, une antenne du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda - CCRCGP). Il est arrivée à l'aéroport international de Chengdu Shuangliu en Chine le 1er novembre à 2h30 du matin et a franchi les portes du centre de Dujiangyan à 6h45 du matin où il a été placé en quarantaine pendant un mois. Malgré un long voyage, il semblait en forme.

 

Gao Gao dans son enclos extérieur à San Diego le 21 octobre dernier - © Mollie Rivera

 

Gao Gao photographié ici à San Diego le dimanche 28 octobre 2018 par mon amie
Mollie Riveira, soit deux jours avant son départ pour sa terre d'origine - © Mollie Rivera

 

La soigneuse expérimentée Kathy Hawk et la vétérinaire Meg Sutherland-Smith faisaient partie du voyage et vont rester quelques jours en Chine le temps que Gao Gao s'habitue à ses nouvelles installations.

« Les préparatifs pour transférer un animal dans un autre pays nécessitent beaucoup de planification, car les besoins de l'animal sont pris en compte dans toutes les préparations », a déclaré Kathy Hawk, soigneuse principale du zoo de San Diego. « Pour Gao Gao, il était important de l'acclimater au transport, à son nouveau régime alimentaire et de le surveiller attentivement, afin de lui fournir une transition en douceur pour son rapatriement dans son pays d'origine. » En effet, un si long voyage en avion nécessite d'acclimater Gao Gao à sa cage de transport mais également aux bruits inévitables dans les infrastructures aériennes.

 

Arrivé à l'aéroport international de Chengdu Shuangliu dans la nuit du 31 octobre
au 1er novembre, Gao Gao est immédiatement accueilli par le personnel du
Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant - © CCRCGP

 

Gao Gao découvre ses nouvelles installations de Dujiangyan ainsi que les bambous mis à sa disposition - © CCRCGP

 

Le zoo avait fait le choix de ne pas communiquer sur la date de départ de Gao Gao, afin d'éviter que la foule s'amasse ou que les activistes animaliers fassent pression pour qu'il reste à San Diego. En effet, Gao Gao est âgé (environ 26 ans), et il a dépassé l'âge de se reproduire et son transfert en Chine, contrairement aux jeunes pandas, n'obéit pas à un objectif d'élevage en captivité.

Durant son séjour à San Diego, Gao Gao s'est accouplé à cinq reprises avec la femelle Bai Yun et ces accouplements naturels ont tous été couronnés de succès. Il est le père de Mei Sheng, Su Lin, Zhen Zhen, Yun Zi et Xiao Liwu, nés respectivement en 2003, 2005, 2007, 2009 et 2012.

Gao Gao est arrivé au zoo de San Diego le 15 janvier 2003, en replacement du mâle Shi Shi, devenu trop âgé pour se reproduire, et qui avait quitté le zoo le 9 janvier précédent.

En 2014, les vétérinaires ont diagnostiqué une tumeur non cancéreuse au testicule droit de Gao Gao. Il lui a été retiré. Il s'agissait d'un séminome, un type de tumeur non agressive et qui généralement ne métastase pas. Gao Gao est également traité pour des problèmes cardiaques. Depuis quelques années, il n'était plus directement visible du public et vivait dans un enclos du secteur panda non directement accessible depuis les allées ouvertes aux visiteurs.

 

Gao Gao le 23 septembre 2018 dans son enclos extérieur du zoo de San Diego - © Mollie Rivera

 

Gao Gao (« gros gros » en chinois) est né dans le milieu naturel et son année de naissance estimée est 1992 plus ou moins 2 ans. Il a été trouvé dans le comté de Baoxing le 6 avril 1993 par deux résidents du village de Yongfu, Li Wenguang et Xu Xiaozhi, déshydraté et avec du sang sur la partie gauche de sa tête où près des deux tiers de son oreille avaient été arrachés. Il avait alors été immédiatement transféré vers une base (Fengtongzhai Nature Reserve Rescue Center) de la réserve naturelle de Fengtongzhai toute proche pour y être soigné. Ce jeune panda pesait 17,5 kilos lorsqu'il a été capturé, et trois mois ont été nécessaires pour qu'il récupère. Il a ensuite été relâché en 1994 mais comme il s'était habitué à l'homme, il s'approchait trop près des villages si bien qu'il a été recapturé et replacé au centre de sauvetage de la réserve de Fengtongzhai, où il aura vécu en tout plus de 8 ans entre son premier et son second séjour, avant d'être transféré au centre de Wolong le 25 décembre 2001.

A l'époque, le transfert de Gao Gao de la Chine vers les Etats-Unis n'avait pas été de tout repos. Parti de Wolong, le convoi avait mis 4 heures de route pour rejoindre Chengdu d'où Gao Gao avait pris un vol d'une durée de 2h30 jusqu'à Shanghai avant de relier cette ville à Los Angeles en 15 heures de vol à bord d'un avion cargo Boeing 747. Puis de l'aéroport de Los Angeles, il avait rejoint San Diego par la route.

Dès le printemps suivant son arrivée à San Diego, Gao Gao s'accouple avec Bai Yun (le 23 mars), cette dernière ayant cette année là été en parallèle inséminée par du sperme de Shi Shi conservé par le zoo (les 23 et 24 mars). C'est ainsi que le 19 août 2003 Bai Yun donne naissance à un petit mâle, Mei Sheng (« né aux USA »), dont la paternité sera finalement confirmée plus tard comme étant celle de Gao Gao. Mei Sheng a été transféré à l'âge de quatre ans vers le centre de Wolong, le 5 novembre 2007.

Bai Yun, qui avait été séparée de Mei Sheng début 2005, a pu participer à la saison des amours en avril de la même année et s'est accouplée naturellement avec Gao Gao. S'en est suivie la naissance de Su Lin (« petit bout très mignon ») le 2 août 2005. Peu de temps avant la naissance de cette femelle, les scientifiques de San Diego avaient détecté deux fœtus dans l'utérus de Bai Yun mais un des deux était mort dans l'utérus de la mère panda.

Le 24 avril 2007, alors que Su Lin vit désormais dans son propre enclos, Bai Yun renouvelle l'exploit d'un accouplement naturel avec Gao Gao. Le 3 août 2007, nouvelle surprise au zoo, Bai Yun donne naissance à son quatrième petit, une femelle nommée Zhen Zhen (« précieuse »).

Fin janvier 2009, les soigneurs de San Diego entament le processus de séparation de Zhen Zhen et de sa mère. Quelques semaines plus tard, Bai Yun vit désormais à nouveau seule ce qui lui laisse le champ libre pour le printemps des amours qui arrive. Ainsi, le 15 avril 2009, elle s'accouple naturellement avec Gao Gao puis donne naissance le 5 août 2009 pour la cinquième fois. Une nouvelle fois, alors que deux fœtus avaient été observés en juillet, l'un des deux s'est résorbé dans l'utérus de Bai Yun. Après un vote sur internet, le petit mâle reçoit son nom Yun Zi (« fils des nuages ») lors d'une cérémonie organisée le 17 novembre 2009 au zoo.

Le 25 septembre 2010 marque le départ de deux jeunes sœurs du zoo de San Diego, Su Lin et Zhen Zhen, vers leur pays ancestral.

Au printemps 2012, Bai Yun alors séparé de Yun Zi, s'accouple avec Gao Gao puis donne naissance le 29 juillet suivant au mâle Xiao Liwu, qui vit toujours au zoo de San Diego.

 

Gao Gao et sa face si particulière, ici le 3 juin 2018 - © Mollie Rivera

 

Le zoo de San Diego est impliqué dans la conservation du panda géant depuis la fin des années 1980. C'est ce qui lui a permis de recevoir dès 1996 un couple de pandas pour un prêt de longue durée dans le cadre d'un programme d'élevage en captivité, de recherche scientifique et de conservation de l'espèce dans son milieu naturel. Le prêt initial a été consenti pour une durée de 12 ans. Courant décembre 2008, le zoo de San Diego est parvenu à un accord avec l'Association Chinoise de Conservation de la Vie Sauvage (CWCA : China Wildlife Conservation Association) pour héberger cinq ans de plus ses pandas. En 2013, il a été étendu pour une nouvelle période de 5 années.

Le zoo de San Diego a annoncé vouloir réviser le contrat qui le lie à la Chine pour le prêt de pandas. En effet, la situation des pandas aussi bien en captivité que dans le milieu naturel a beaucoup évolué depuis 1996 et les efforts de conservation dans le milieu naturel semblent commencer à porter leurs fruits comme en témoignent les résultats du quatrième recensement national des pandas sauvages et de leur habitat. Cependant, de nombreux défis restent à relever, notamment la menace persistante de la fragmentation des populations de pandas sauvages, mais aussi l'incertitude de l'impact du changement climatique dans la distribution des habitats favorables aux pandas. Le zoo de San Diego, qui emploie de nombreux scientifiques et coopère avec des universités américaines, a fortement contribué à la recherche scientifique sur l'espèce. Le zoo a déclaré vouloir redéfinir les objectifs adossés au prêt de pandas et les axes de travail pour le futur. Il est confiant dans le fait de pouvoir recevoir de nouveaux pandas en âge de se reproduire, car rappelons que Bai Yun, la femelle toujours à San Diego, a eu 27 ans en septembre dernier et est trop âgée pour être mère à nouveau.

Le zoo de San Diego souhaite renégocier un contrat pour un prêt de longue durée et a proposé d'étudier la procréation des pandas. Les négociations sont en cours entre les autorités américaines et chinoises mais le zoo est confiant pour un aboutissement positif.

 

Gao Gao le 28 mai 2018 - © Mollie Rivera

 

Gao Gao affectionnait depuis toujours un bac plastique à sa disposition
et qui faisait office d'objet d'enrichissement, ici le 14 avril 2018 - © Mollie Rivera

 

Avec le départ de Gao Gao, le zoo de San Diego n'a à ce jour plus que deux pandas : la femelle Bai Yun, qui vit à San Diego depuis 1996, et son fils Xiao Liwu, dorénavant âgé de 6 ans.

 

Gao Gao, photogtaphié ici le 4 mars 2018 - © Mollie Rivera

 

A lire : Les actualités précédentes consacrées aux pandas du zoo de San Diego :

        Yun Zi a quitté le zoo de San Diego pour rejoindre la Chine (12 janvier 2014)

        > 31 juillet 2012 : Bai Yun, âgée de presque 21 ans, donne naissance à son sixième petit au zoo de San Diego

        > 27 septembre 2010 : Su Lin et Zhen Zhen, du zoo de San Diego, rejoignent leur terre ancestrale 

        > 17 novembre 2009 : Le panda né au zoo de San Diego le 5 août dernier est nommé Yun Zi 

        > 5 août 2009 : Bai Yun donne naissance à son cinquième petit au zoo de San Diego 

        > 15 avril 2009 : Bai Yun et Gao Gao se sont accouplés au zoo de San Diego 

        > 29 janvier 2009 : Vers le sevrage progressif de Zhen Zhen au zoo de San Diego 

        > 15 décembre 2008 : Les pandas du zoo de San Diego vont rester cinq ans de plus 

        > 26 Novembre 2007 : Le bébé de San Diego nommé Zhen Zhen 

        > 23 Octobre 2007 : Des pandas nés hors de Chine rejoignent leur terre ancestrale 

        > 3 Août 2007 : Bai Yun donne naissance à son quatrième bébé à San Diego (USA) 

        > 30 Décembre 2005 : Su Lin fait ses débuts en public à San Diego 

        > 10 Novembre 2005 : Le bébé panda né à San Diego baptisé Su Lin 

        > 24 Août 2005 : Le bébé né à San Diego est une femelle 

        > 2 Août 2005 : Naissance d'un panda géant au zoo de San Diego 

        > 28 Juillet 2005 : Des jumeaux attendus à San Diego 

        > 13 Février 2004 : Hua Mei est arrivé en Chine 

        > 7 Février 2004 : Hua Mei quitte le zoo de San Diego pour la Chine 

        > 18 Décembre 2003 : Le bébé panda du zoo de San Diego reçoit un nom : Mei Sheng 

        > 10 Septembre 2003 : Zoo de San Diego (USA) : C'est un garçon ! 

        > 19 Août 2003 : Zoo de San Diego (USA) : Naissance du premier panda de la portée jumelle 

        > 04 Août 2003 : Zoo de San Diego : Les ultrasons indiquent la présence de pandas jumeaux

 

Pour en savoir plus :

        > Ma visite au zoo de San Diego, aux Etats-Unis, du 27 mai 2012

        > Où voir des pandas géants hors de Chine ? : la liste actualisée des zoos qui hébergent des pandas hors de Chine

        > L'élevage en captivité, une méthode de conservation