# A la une :    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2020

Actualités > 2021

 

Tang Tang, secourue en décembre dernier dans la réserve naturelle de Foping (monts Qinling) et soignée pendant plus de 5 mois, a été relâchée aujourd'hui dans son habitat naturel

Publié le : 20 mai 2021  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Source : Giant panda national park  |  Suite de : Une femelle panda sauvage blessée a été secourue dans la réserve naturelle de Foping (monts Qinling) et nommée Tang Tang (20 janvier 2021)

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Shaanxi province > Huodiba (火地坝)

 

Le 7 décembre dernier, He Yiwen (何义文), garde rattaché à la station de conservation et de gestion de Sanguanmiao (三官庙管护站) de la réserve naturelle nationale de Foping (comté de Foping, province du Shaanxi) découvrait un panda géant sauvage blessé dans le secteur d'Huodiba (火地坝).

Il s'agissait d'une femelle de seulement 59 kilogrammes qui présentait des difficultés pour se nourrir, une hyperhémie conjonctivale, un physique affaibli et une blessure de 20 cm par 18 au niveau de l'omoplate, la plaie étant purulente et infectée. Des experts du Centre de sauvetage des animaux sauvages du Shaanxi (Shaanxi Wild Animal Rescue Center) s'étaient rendus sur place et avaient estimé que l'état physique de la femelle était trop faible pour envisager un transport de longue distance jusqu'à la base de Louguantai. Après l'avoir anesthésiée, ils l'avaient transportée le 9 décembre suivant à la station toute proche de Sanguanmiao où ils avaient mis en place un traitement d'urgence. Le 14 décembre suivant, des experts de l'école vétérinaire rattachée à l'Université agricole de Chine s'étaient rendus à Sanguanmiao pour un examen approfondi du panda blessé. L'échographie avait montré que son cœur, son foie et ses reins étaient normaux et la plupart des tests sanguins s'étaient également révélés normaux, mais la femelle présentait toujours des symptômes d'anémie malgré que son poids était alors remonté à 62 kilogrammes. En conclusion, le problème principal de cette femelle, dont les vétérinaires avaient estimé qu'elle devait être âgée d'une quinzaine d'années, était sa blessure qui l'empêchait de s'asseoir et de manger normalement. Le 23 décembre suivant, elle avait atteint 66 kilogrammes grâce aux pousses de bambous collectées tous les jours dans le milieu naturel par le personnel de Sanguanmiao. Sa blessure s'était refermée. Après plus d'un mois l'état de santé de la femelle alors nommée Tang Tang (唐唐) s'était amélioré et sa prise de nourriture était presque normale (20 à 22 kilogrammes de bambous mangés par jour). Elle avait pu finalement être transportée le 19 janvier dernier à Louguantai pour y poursuivre sa convalescence.

Quatre mois après son transfert à la base de Louguantai, les vétérinaires ont pu déterminer que l'état de santé de Tang Tang était devenu compatible avec son retour dans le milieu naturel. Rappelons que lorsqu'un panda sauvage est secouru dans son habitat, sa réintroduction doit toujours être privilégiée si l'état de santé de l'animal le permet et si la durée de maintien en captivité n'est pas trop longue au point d'avoir compromis les capacités de l'animal à se débrouiller de nouveau seul.

Tang Tang a été relâchée ce jeudi 20 mai à Huodiba, le site où elle avait été trouvée en décembre dernier. Elle a préalablement été équipée d'un collier GPS qui permettra de localiser ses mouvements.

 

Tang Tang a été transportée jusqu'au site d'Huodiba, dans la réserve naturelle de Foping, où elle a été relâché le 20 mai 2021

 

D'après les données issues du quatrième recensement, le plus récent mené de 2011 à 2014, la réserve naturelle de Foping abrite 67 pandas sauvages, contre 76 une décennie auparavant. La totalité de la réserve (29 240 hectares) constitue un habitat favorable pour le panda géant. C'est la réserve naturelle avec la plus forte densité de pandas sauvages (0,229 panda par km²) si bien que les observations directes y sont relativement fréquentes pour les villageois qui vivent dans ou à proximité de la réserve.

Toujours selon le recensement le plus récent, le comté de Foping abrite 85 pandas (contre 91 une décennie auparavant) qui se partagent un habitat de 64 977 hectares auxquels il faut rajouter 14 061 hectares d'habitat potentiel. Les monts Qinling dans leur globalité comptent quant à eux 72 pandas supplémentaires entre le 3ème et le 4ème recensement, soit une hausse de 26,18% (275 pandas contre 347 respectivement).

 

A lire : D'autres observations de pandas sauvages dans le comté de Foping :

        > Quatre mâles se battent pour l'accès à une femelle dans la réserve naturelle de Foping (monts Qinling) (31 mars 2021)

        > Une femelle panda sauvage blessée a été secourue dans la réserve naturelle de Foping (monts Qinling) et nommée Tang Tang (20 janvier 2021)

        > Photographies de pandas sauvages dans la réserve naturelle de Foping (monts Qinling) (20 juin 2019)

        > Un panda sauvage observé une nouvelle fois dans le village de Daguping, dans la réserve naturelle de Foping (19 juin 2019)

        > Deux observations de pandas sauvages en mai dernier dans la réserve naturelle de Foping (16 octobre 2018)

        Un villageois se retrouve nez à nez avec un panda sauvage sur un chemin dans la réserve naturelle de Foping (14 octobre 2018)

        Photos exceptionnelles d'un panda sauvage observé en 2011 dans la réserve naturelle de Foping (26 janvier 2018)

        Un panda sauvage observé à plusieurs reprises par des ouvriers juste au sud de la réserve naturelle de Foping (16 avril 2017)

        > Un jeune panda et sa mère observés dans la réserve naturelle de Foping (monts Qinling) (11 avril 2017)

        > Des touristes observent un panda sauvage dans le secteur de Sanguanmiao de la réserve naturelle de Foping (monts Qinling) (28 mars 2017)

        > Observation rare d'une scène de la saison des amours dans la réserve naturelle de Foping (monts Qinling) (13 avril 2016)

        > Plusieurs pandas sauvages observés récemment dans le comté de Foping (monts Qinling) (30 mars 2016)

        > Deux pandas sauvages aperçus, un dans le comté de Yuexi (monts Liangshan), l'autre dans celui de Foping (monts Qinling) (14 mars 2016)

        > Deux pandas sauvages aperçus, un près de la réserve naturelle d'Axia, l'autre dans celle de Foping (5 mai 2015)

        > Scène rarement observée d'un panda sauvage se nourrissant d'une carcasse de takin dans la réserve naturelle de Foping (17 novembre 2014)

        > Un panda sauvage observé au milieu d'une rivière dans le comté de Foping, dans les Monts Qinling (31 octobre 2014)

        > Un panda sauvage secouru dans la réserve naturelle de Foping, dans les Monts Qinling (17 mars 2014)

        > 14 janvier 2013 : Des pandas photographiés dans les réserves naturelles de Tangjiahe et de Foping

        > 8 avril 2011 : Chronique amoureuse chez des pandas sauvages dans la réserve naturelle de Foping

        > 28 février 2011 : Observation exceptionnelle d'une scène de jeu entre une mère panda et son jeune dans la réserve de Foping

        > 11 avril 2010 : Une scène de la saison des amours rarement observée dans la nature

        > 30 janvier 2010 : Un troisième bébé panda aperçu dans la réserve naturelle de Foping, dans les Monts Qinling

        > 7 décembre 2009 : Un nouveau bébé panda a été trouvé dans la réserve naturelle de Foping

        > 9 novembre 2009 : Découverte d'un bébé panda marron et blanc dans la réserve naturelle de Foping

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des Monts Qinling, dans la province du Shaanxi

        > La réserve naturelle de Foping

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)