# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #BoutiqueKdo    #PairiDaiza

Actualités > 2014

 

Xin Yuan, qui devait être relâchée dans la nature prochainement, est morte

Publié le : 12 décembre 2014  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : CCRCGP, iPanda  |  Suite de : Deux autres pandas nés en captivité devraient être réintroduits très prochainement dans le milieu naturel (4 septembre 2014)

 

La femelle Xin Yuan, née le 28 juillet 2012 à la base de Ya'an Bifengxia, avait été transférée avec sa mère Long Xin le 3 septembre 2012 à la base d'Hetaoping du Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda) pour intégrer le programme de réintroduction mené sur place.

Xin Yuan était depuis élevée par Long Xin et elles avaient toutes deux franchi avec succès les étapes du programme de formation qui consiste à habituer progressivement les pandas à vivre dans des conditions de plus en plus naturelles et sans l'aide de l'homme.

Le 3 septembre dernier, des experts s'étaient même prononcés favorablement pour la réintroduction prochaine de deux jeunes pandas inclus au programme dont Xin Yuan.

D'ailleurs initialement, c'est Xin Yuan qui aurait dû être réintroduite dans le milieu naturel en octobre dernier, en lieu et place de Xue Xue relâchée le 14 octobre dans la réserve naturelle de Liziping. Mais le 10 octobre alors que les scientifiques souhaitaient capturer Xin Yuan en vue de sa réintroduction prochaine, cette dernière s'était montrée méfiante et s'était enfuie ; les chercheurs avaient donc décidé de capturer Xue Xue plus coopérative et de reporter la capture et donc la réintroduction de Xin Yuan.

Malheureusement, Xin Yuan a été retrouvée morte dans l'enclos semi-naturel où elle vivait avec sa mère le 20 novembre dernier. D'après les premières analyses, elle est morte d'insuffisances respiratoire et rénale, déclenchées par une infection respiratoire.

Le 18 novembre, les chercheurs avaient perdu la trace de Xin Yuan et après deux jours de recherches, ils ont finalement retrouvé son corps sans vie le 20 novembre ; tout en estimant qu'elle était morte la veille.

 


Xin Yuan, et sa mère Long Xin sur la troisième photo, il y a quelques semaines - © iPanda

 

Bien entendu, le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant a confirmé la poursuite du programme de réintroduction malgré cet échec. Ce programme en est encore à son stade d'expérimentation. Seuls quatre pandas nés en captivité ont été lâchés dans la nature à ce jour. Le premier, le mâle Xiang Xiang, relâché le 28 avril 2006 dans la réserve naturelle de Wolong, était mort en février 2007 faute d'avoir pu concurrencer les pandas sauvages pour la nourriture et son territoire. Le second, le mâle Tao Tao, né en captivité le 3 août 2010 a été réintroduit dans la réserve naturelle de Liziping le 11 octobre 2012. Zhang Xiang, une femelle née le 20 août 2011 a également été réintroduite à Liziping le 6 novembre 2013. Enfin, Xue Xue, née le 15 août 2012, a été réintroduite le 14 octobre 2014 à Liziping.

La réintroduction de pandas nés en captivité dans la nature soulève encore de nombreuses questions :  Quel doit être l’avenir des programmes de réintroduction ? N’existe-t-il pas des risques pour les populations sauvages et si oui lesquels ? Ne doit-on pas plutôt réintroduire des pandas dans des habitats perdus mais que l’on souhaiterait voir reconquis par l’espèce ? Est-il pertinent de ne réintroduire qu’un seul panda à la fois ? ou un groupe de pandas ?

Ce programme de réintroduction en est à ses débuts et il convient de poursuivre les recherches et les expériences afin de définir la meilleure stratégie. D'ailleurs, le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant a inauguré récemment deux nouvelles bases pour poursuivre cette expérimentation.

La première, inaugurée le 23 août 2014, se situe dans le comté de Huaying (province du Sichuan) et est implantée à l'intérieur de l'aire expérimentale de la réserve naturelle provinciale des Monts Huaying, qui est un habitat naturel protégé administrativement mais en dehors de l'aire de répartition actuelle des derniers pandas sauvages. Les pandas envoyés dans cette base, pour l'instant au nombre de deux, pourraient être relâchés après le programme de formation au sein même des Monts Huaying. Cela permettrait de poursuivre les études sur la réintroduction de pandas nés en captivité dans le milieu naturel sans faire courir aucun risque aux pandas sauvages. En effet, la réintroduction de pandas captifs dans l'aire de répartition des pandas sauvages n'est pas sans risque pour ces pandas sauvages, les risques incluent notamment la transmission de maladies, de parasites ou de virus des pandas captifs vers leurs congénères sauvages. Au delà, les risques pour les pandas captifs ne sont pas nuls non plus, notamment au regard de la compétition qui peut exister entre les pandas sauvages et ceux réintroduits moins aptes à se défendre et à appréhender la meilleure stratégie de survie.

La seconde, inaugurée le 24 octobre 2014, est implantée à Tiantaishan (ou montagne Tiantai), près de la frontière Nord-Est de la réserve naturelle nationale de Wolong. Le site d'entraînement de Tiantaishan sera à terme le plus grand site pour former des pandas à vivre dans des conditions proches de celles qu'ils trouveraient dans la nature et comportera 3 enclos capables d'accueillir 3 mères pandas et leurs jeunes.

 

A lire : Les actualités précédentes consacrées à Xin Yuan :

        > Deux autres pandas nés en captivité devraient être réintroduits très prochainement dans le milieu naturel (4 septembre 2014)

        > 17 septembre 2012 : Long Xin, Ye Ye, Ying Hua et Cheng Ji ont donné naissance ces dernières semaines

 

A lire : Les dernières actualités en lien avec le programme de réintroduction mené par le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant : 

        > Hua Rong, Hua Mei, Hua Yan et Ye Ye, inclus au programme de réintroduction, ont quitté Hetaoping pour rejoindre un nouveau site à Tiantaishan (4 novembre 2014)

        > Xue Xue, née en captivité, a été réintroduite ce matin dans la réserve naturelle de Liziping (14 octobre 2014)

        > Xue Xue, née en captivité, sera relâchée demain dans le milieu naturel (13 octobre 2014)

        > Deux autres pandas nés en captivité devraient être réintroduits très prochainement dans le milieu naturel (4 septembre 2014) 

        > Le centre chinois de recherches et de conservation du panda géant inaugure une nouvelle base à Huaying pour son programme de réintroduction (25 août 2014)

        > Zhang Xiang, réintroduite dans le milieu naturel en novembre dernier, se porte bien (24 avril 2014)

 

Pour en savoir plus :

        > La réintroduction, le but ultime des programmes d'élevage en captivité : Toutes les informations sur les différents programmes de réintroduction passés et actuels

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda