# A la une :    #PandaAlbinos    #Naissances2019    #YuanMeng       #Livres    #NaissancesPairiDaiza

 

20 mai 2011 : Le 4ème recensement des pandas géants sauvages va débuter cette année, avec une phase expérimentale à Wanglang :


Comme annoncé en 2010 par Zhang Xiwu, directeur de la Division de Protection de la Vie Sauvage (Wildlife Protection Division) de l'Administration d'Etat des Forêts (State Forestry Administration), lors de la conférence nationale annuelle de 2010 sur la gestion et la protection du panda géant (2010 National Conference on Giant Panda Protection and Management), un nouveau recensement national des pandas géants sauvages va débuter cette année.

Un recensement de ce type permet non seulement de connaître les effectifs de l'espèce mais aussi la distribution et le statut de son habitat.

Il s'agira du 4ème recensement lancé à l'échelle de la totalité de l'habitat du panda. Le dernier recensement, qui s'est déroulé de 1999 à 2002 sur le terrain et dont les résultats définitifs ont été publiés en 2004, a montré que 1596 pandas vivaient dans les 3 provinces chinoises du Sichuan, du Gansu et du Shaanxi.

Une phase expérimentale pour ce 4ème recensement va débuter en juin prochain dans la réserve naturelle de Wanglang. Le personnel de la réserve va collecter des données préliminaires qui vont servir à affiner la méthodologie. Ils vont principalement s'appuyer sur des photos enregistrées  par les 36 appareils photos à déclenchement infrarouge installés dans la réserve et vont aussi collecter des crottes pour des analyses ADN.

 


Un des 36 appareils photos à déclenchement infrarouge installés dans la réserve naturelle de Wanglang,
relevé ici par Liang Chunping (gauche) et Luo Chunping (droite), deux patrouilleurs de la réserve (china.org.cn)

  


Liang Chunping a collecté une crotte de panda géant sauvage qui servira pour des analyses ADN (china.org.cn)

 


Luo Chunping montre une photo de panda sauvage capturée le 17 avril 2011 à 18h par un appareil photo à déclenchement infrarouge,
dans la réserve naturelle de Wanglang (china.org.cn)

 


Photo d'un panda géant sauvage, dans la réserve de Wanglang,
prise le 20 février 2011 par un des appareils photos à déclenchement infrarouge de la réserve (china.org.cn)

 


Photo de deux pandas (sans doute un jeune et sa mère), dans la réserve de Wanglang,
prise le 27 janvier 2011 par un des appareils photos à déclenchement infrarouge de la réserve (china.org.cn)

 

 Pour effectuer le dernier recensement, les chercheurs avaient utilisé des techniques de transects linéaires couvrant l'ensemble du territoire du panda. Une équipe de 40 personnes environ s'installait alors dans une vallée et partitionnait cette vallée en blocs pour le comptage, chaque membre de l'équipe se voyait alors attribuer une section d'au maximum 2 km² par jour. Une équipe pouvait donc explorer environ 80 km² d'habitat par jour. Tous les signes de présence du panda avaient été relevés : traces sur les arbres, crottes, tanières, contact visuel... Les effectifs ont été déduits principalement des excréments (crottes) trouvés le long de transects dans l'ensemble de l'aire de répartition géographique de l'espèce. Les excréments ont permis de différencier environ 1600 individus sur la base de leur séparation géographique et de la taille des fragments de tiges de bambous qu'ils contenaient sachant que ces fragments sont le reflet de la taille des fragments après mastication/morsure. Chaque panda ayant des caractéristiques de morsure sensiblement différentes, il devenait donc possible de différencier des crottes n'appartenant pas à un même individu.

Mais depuis de nouvelles techniques de dénombrement des pandas, déjà testées à l'échelle de la réserve de Wanglang en 2004, se sont révélées plus précises. Afin d'éviter de dénombrer plusieurs fois un même animal ou au contraire d'attribuer des indices à un même animal alors qu'ils appartiennent à plusieurs, les nouvelles techniques consistent aujourd'hui à analyser génétiquement les crottes afin de s'assurer qu'elles appartiennent à un individu unique. C'est ainsi que pour la réserve de Wanglang, le nombre de pandas estimé grâce à cette technique a été doublé par rapport aux effectifs issus du 3ème recensement.

Ce 4ème recensement va donc sans aucun doute prendre appui sur ces tests ADN afin d'affiner les données de terrain.

Le premier recensement s'était déroulé entre 1974 et 1977 et avait permis de dénombrer les pandas géants mais aussi d'autres espèces rares. Le second s'était quant à lui déroulé de 1985 à 1988 et ses résultats avaient été utilisés pour développer le plan de gestion national des pandas géants de 1989.

 

Voici les principales données issues du troisième recensement :

 

Monts

Province(s)

Nombre de comtés occupés par le panda

Superficie de l'habitat (km²)

Nombre de pandas

Qinling

Shaanxi & Gansu

9

3 529,14

275

Minshan

Gansu & Sichuan

15

9 603,13

708

Qionglai

Sichuan

9

6 101,22

437

Daxiangling

Sichuan

2

810,26

29

Xiaoxiangling

Sichuan

3

802,04

32

Liangshan

Sichuan

7

2 204,12

115

TOTAL

-

45

23 049,91

1 596

 

 

La réserve naturelle de Wanglang est une réserve nationale située dans le comté de Pingwu, province du Sichuan, monts Minshan. Etablie en 1965 et élevée au rang de réserve nationale en 2002, elle protège aujourd'hui un territoire de 32 297 hectares compris entre 2 300 et 4 980 mètres d'altitude (3 200 mètres d'altitude en moyenne). Les altitudes les plus faibles sont au sud-est de la réserve, les plus élevées au nord-ouest. Selon le troisième recensement, un effectif de 27 pandas géants occupent 61% de la réserve. Cet effectif serait même porté au minimum à 66 individus selon le dénombrement par analyse génétique réalisé en 2004.

La saison sèche se situe entre novembre et avril et la saison humide entre mai et octobre. Les précipitations annuelles moyennes sont de 859,9 mm. Les températures varient de -17,8°C à 26,2°C avec une moyenne annuelle de 2,5 à 2,9°C (moyenne de 12,7°C en juillet et de -6,1°C en janvier).

Outre le panda géant, la réserve de Wanglang protège également le rhinopithèque de Roxellane, le léopard, la panthère nébuleuse ou longibade, le takin, le macaque, le panda roux, le lophophore de Lhuys (Lophophorus lhuysii) ou encore la civette.

 

Auteur : Jérôme POUILLE

 

A lire :

        > 16 janvier 2011 : Une récente étude montre que les pandas sauvages préfèrent les forêts anciennes

        > 15 mai 2010 : Peut-être une extension de l'habitat du panda dans le comté de Yuexi dans les monts Liangshan

        > 21 avril 2010 : Un panda observé dans un secteur non habituellement occupé par les pandas sauvages

        > 5 avril 2010 : La Chine va lancer en 2011 le 4ème recensement national des pandas géants sauvages

        > 18 janvier 2010 : Le WWF Chine va investir 4 millions d'euros pour la protection de l'habitat du panda géant en Chine

        > 18 septembre 2009 : Le gouvernement de la province du Sichuan présente son programme de restauration de l'habitat du panda détruit par le séisme

        > 12 mai 2009 : Un an après le séisme, un premier bilan pour les pandas sauvages et leur habitat

        > 13 juin 2008 : Séisme en Chine : L'habitat naturel des pandas sévèrement endommagé

        > 29 mai 2008 : Séisme en Chine : Le destin des pandas sauvages de la réserve de Baishuijiang reste inconnu après le séisme

        > 28 Juillet 2007 : Le territoire du panda s'agrandit

        > 26 Juin 2006 : Les pandas géants se multiplient régulièrement

        > 20 Juin 2006 : La population de pandas pourrait être plus importante qu'estimée

        > 19 Décembre 2005 : Le Sichuan compte 1 206 pandas géants en liberté

        > 4 Octobre 2005 : La province du Shaanxi compte 340 pandas géants

        > 11 Septembre 2005 : La densité de pandas géants de Fuping se classe première du pays

        > 17 Janvier 2005 : Le nombre de pandas a augmenté dans la Réserve Naturelle de Gansu

        > 21 Août 2004 : Les pandas bénéficient d'un habitat plus grand dans le Sichuan

        > 11 Août 2004 : La population de pandas prospère

        > 10 Juin 2004 : La Chine compte plus de 1750 pandas

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition et habitat : Les pandas occupent six grands Monts dans trois provinces chinoises

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)