# A la une :    #Calendrier2019    #YuanMeng       #Naissances2018    #BoutiqueKdo    #PairiDaiza


28 mars 2012 : Le 4ème recensement national des grands pandas sauvages se poursuit dans la province du Shaanxi :


Les autorités forestières de la province du Shaanxi, une des trois provinces où le panda géant vit à l'état sauvage, ont annoncé lundi 26 mars avoir débuté les opérations de recensement des pandas sauvages. Ce recensement s'inscrit dans le cadre du quatrième recensement national des grands pandas et de leur habitat (lire l'article).

Des mois de préparation ont précédé le lancement de ce comptage dans les Monts Qinling et ont permis de former plus de 600 patrouilleurs.

Le 4ème recensement national a été lancé en octobre 2011 après une phase de test dans la réserve naturelle de Wanglang (lire l'article). Un recensement de ce type permet non seulement de connaître les effectifs de l'espèce mais aussi la distribution et le statut de son habitat. Il s'agit du 4ème recensement lancé à l'échelle de la totalité de l'habitat du panda. Le dernier recensement, qui s'est déroulé de 1999 à 2003 sur le terrain et dont les résultats définitifs ont été publiés en 2004, a montré que 1 596 pandas vivaient dans les 3 provinces chinoises du Sichuan, du Gansu et du Shaanxi.

Le travail de terrain dans la province du Shaanxi devrait durer jusqu'en octobre 2013.

Pour effectuer ce recensement, les chercheurs utilisent des techniques de transects linéaires couvrant l'ensemble du territoire du panda. Une équipe s'installe sur une portion de territoire et la partitionne en blocs pour le comptage, chaque membre de l'équipe se voit alors attribuer une section de ce territoire d'entre 1,2 et 1,5 km². Tous les signes de présence du panda sont relevés : traces sur les arbres, crottes, tanières, contacts visuels... et la technologie GPS permet de relever précisément la position de l'indice découvert. Les effectifs seront déduits principalement des excréments (crottes) trouvés le long de transects dans l'ensemble de l'aire de répartition géographique de l'espèce. Les excréments sont une signature car sur la base de leur séparation géographique et de la taille des fragments de tiges de bambous qu'ils contiennent, sachant que ces fragments sont le reflet de la taille des fragments après mastication/morsure - chaque panda ayant des caractéristiques de morsure sensiblement différentes -, il devient alors possible de différencier des crottes n'appartenant pas à un même individu. Les échantillons collectés lors du recensement sont analysés sur le terrain ou au laboratoire : les chercheurs extraient et mesurent les morceaux de bambous dans les crottes et en couplant ces données à l'emplacement géographique ils ont alors une idée précise du nombre de pandas dans un secteur donné.

Ajouté à cela, et c'est une nouveauté de ce quatrième recensement, les chercheurs effectuent des analyses ADN des crottes. En effet, depuis le dernier recensement, de nouvelles techniques de dénombrement des pandas, déjà testées à l'échelle de la réserve de Wanglang en 2004, se sont révélées plus précises. Afin d'éviter de dénombrer plusieurs fois un même animal ou au contraire d'attribuer des indices à un même animal alors qu'ils appartiennent à plusieurs, les nouvelles techniques consistent aujourd'hui à analyser génétiquement les crottes afin de s'assurer qu'elles appartiennent à un individu unique. C'est ainsi que pour la réserve de Wanglang, le nombre de pandas estimé grâce à cette technique a été doublé par rapport aux effectifs issus du 3ème recensement.



Une équipe de chercheurs mesure les fragments de bambous non digérés dans les crottes de pandas afin de différencier les individus,
dans la province du Sichuan - 2011 (photo Adrienne Mong - MSNBC)


Les résultats définitifs de ce quatrième recensement ne devraient pas être connus avant 2014. Il permettra en outre d'avoir des informations plus détaillées sur l'impact du séisme de mai 2008 sur le panda et son habitat.

Le premier recensement s'était déroulé entre 1974 et 1977 et avait permis de dénombrer les pandas géants mais aussi d'autres espèces rares. Quelques 2 259 pandas avaient été comptabilisés dans 43 comtés, ce chiffre étant à prendre avec précautions. Le second s'était quant à lui déroulé de 1985 à 1988 et avait dénombré 1 114 pandas sauvages dans 34 comtés et ses résultats avaient été utilisés pour développer le plan de gestion national des pandas géants de 1989.


Voici les principales données issues du troisième recensement :



 

Auteur : Jérôme POUILLE

Sources : MSNBC, Xinhua, Los Angeles Times, The 3rd National Survey Report on Giant Panda in China

 

A lire :

        > 20 mai 2011 : Le 4ème recensement des pandas géants sauvages va débuter cette année, avec une phase expérimentale à Wanglang

        > 15 mai 2010 : Peut-être une extension de l'habitat du panda dans le comté de Yuexi dans les monts Liangshan

        > 21 avril 2010 : Un panda observé dans un secteur non habituellement occupé par les pandas sauvages

        > 5 avril 2010 : La Chine va lancer en 2011 le 4ème recensement national des pandas géants sauvages

        > 18 janvier 2010 : Le WWF Chine va investir 4 millions d'euros pour la protection de l'habitat du panda géant en Chine

        > 12 mai 2009 : Un an après le séisme, un premier bilan pour les pandas sauvages et leur habitat

        > 13 juin 2008 : Séisme en Chine : L'habitat naturel des pandas sévèrement endommagé

        > 28 Juillet 2007 : Le territoire du panda s'agrandit

        > 26 Juin 2006 : Les pandas géants se multiplient régulièrement

        > 20 Juin 2006 : La population de pandas pourrait être plus importante qu'estimée

        > 19 Décembre 2005 : Le Sichuan compte 1 206 pandas géants en liberté

        > 4 Octobre 2005 : La province du Shaanxi compte 340 pandas géants

        > 11 Septembre 2005 : La densité de pandas géants de Fuping se classe première du pays

        > 17 Janvier 2005 : Le nombre de pandas a augmenté dans la Réserve Naturelle de Gansu

        > 21 Août 2004 : Les pandas bénéficient d'un habitat plus grand dans le Sichuan

        > 11 Août 2004 : La population de pandas prospère

        > 10 Juin 2004 : La Chine compte plus de 1750 pandas

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition et habitat : Les pandas occupent six grands Monts dans trois provinces chinoises

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas

        > Liste des réserves naturelles de l'habitat du panda (PDF)