Actualités > 2019

 

Plusieurs autres naissances ces dernières semaines en Chine

Publié le : 1er octobre 2019  |  Modifié le : 9 octobre 2019   |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Sources : CRBGPB, CCRCGP, Pandapia, SWAPE  |  Remerciements : Alicia Alvarez, Danielle Lemaire

 

Les institutions et zoos chinois tardent parfois à publier les naissances de pandas, ce qui complexifie le suivi de la saison des naissances par les passionnés de l'animal.

Quelques autres naissances ont récemment été annoncées, en plus de celles qui ont déjà eu lieu (voir le tableau des naissances de l'année 2019 avec l'accès aux articles que j'ai précédemment publiés).

S'agissant du Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant (China Conservation and Research Centre for the Giant Panda), il a fait savoir que la femelle Qiao Qiao, temporairement relâchée dans le secteur de Tiantaishan de la réserve naturelle de Wolong en mars dernier, s'était accouplée avec un mâle sauvage début avril et avait donné naissance à des jumeaux le lundi 16 septembre dernier à 13h06 et 15h45 respectivement à la base d'Hetaoping. L'aîné est un mâle de 206,6 grammes et a été envoyé à la base de Shenshuping. Qiao Qiao s'occupe du second dont le sexe n'a pas été déterminé. Qiao Qiao devient la seconde femelle temporairement relâchée dans le milieu naturel à donner naissance cette naissance, avec Cao Cao le 20 août dernier.

Ces réintroductions temporaires dans la nature de femelles préalablement sélectionnées est une expérimentation du centre visant à améliorer la diversité génétique des pandas captifs. Lancé en décembre 2016, ce programme consiste à relâcher temporairement des femelles dans le milieu naturel, tout en assurant un travail de suivi régulier et précis, dans l'espoir qu'elles s'accouplent avec un mâle sauvage. Ces femelles sont équipées de colliers à fonctions radio-émetteur et GPS mais également d'enregistreurs sonores afin que les scientifiques en charge de la coordination du programme puissent écouter si les femelles ont rencontré ou non un congénère sauvage. Le remplacement fréquent de l'enregistreur sonore et le téléchargement des données de localisation GPS permettent d'une part de déterminer avec exactitude les modalités de déplacement de la femelle, d'autre part d'évaluer si elle s'est effectivement accouplée. La fonction radio-émetteur permet quant à elle de localiser la femelle au quotidien grâce à un système de triangulation. 

Ce travail de suivi, pour lequel se relaient plusieurs chercheurs du Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant, est ardu, minutieux et dangereux ; le terrain étant souvent escarpé et en proie aux conditions météorologiques défavorables. Il convient de rappeler que cette expérimentation se déroule au printemps, qui correspond aux périodes de chaleur des femelles et donc à la saison des amours chez cette espèce, mais qui connaît encore à hautes altitudes des nuits froides et parfois enneigées qui rendent plus délicats la vie et le travail des chercheurs sur place.

Qiao Qiao avait déjà été sélectionnée en 2018 et avait été cette année-là relâchée dans le secteur de Wuyipeng, toujours dans la réserve de Wolong, mais n'avait pas donné naissance.

Qiao Qiao est née dans le milieu naturel. Elle a été trouvée le 8 avril 2013 près du village de Shuangqiaocun (双桥村), non loin du complexe touristique des montagnes de Siguniangshan (Siguniang Mountain Scenic Area), au sud-ouest de la réserve naturelle de Wolong. Très affaiblie, elle a été capturée puis envoyée à la base d'Hetaoping (l'ex-centre de Wolong) où elle a été soignée. A l'époque de sa capture, les vétérinaires avaient estimé qu'elle était une sub-adulte. Son année de naissance est estimée à 2009, plus ou moins un an.

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Sichuan province > Shuangqiaocun (双桥村)

Depuis qu'elle est en captivité, elle a donné naissance à deux reprises à des jumeaux : le 11 août 2016 et le 5 septembre 2017.

 

Qiao Qiao et ses petits - © CCRCGP

 

Le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant a également indiqué que la femelle Su Lin, née le 2 août 2005 au zoo de San Diego (Etats-Unis) et rapatriée en Chine en septembre 2010, a donné naissance à des jumeaux le 31 août dernier. Dans le passé, elle avait déjà donné naissance à des jumeaux le 7 juillet 2011 dont seul Yun Hui, un mâle, avait survécu à la naissance (il est cependant mort en janvier 2015 au Shanghai wild animal park), à des jumeaux le 3 août 2014 dont seul le mâle Su Xing a survécu, et enfin à une petite femelle le 12 juillet 2018.

S'agissant de la base de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding), elle a récemment publié une photo de groupe montrant les 7 petits nés au centre cette année, or jusqu'ici la base n'avait fait connaître que 5 naissances. En plus de Ji Li, Cheng Da et A Bao, deux autres femelles ont donné naissance cette année à Chengdu. Il s'agit de Zhao Mei et Xing Ya qui ont chacune donné naissance à un seul petit.

 

Les 7 bébés nés en 2019 à la base de Chengdu ont été officiellement présentés dans une mise en scène
pour le 70ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine - © CRBGPB

 

La femelle Zhao Mei est issue du milieu naturel. Elle a été retrouvée en difficulté le 7 mai 2014 dans le village de Yimudi (宜牧地乡), dans le comté de Zhaojue, dans la préfecture autonome de Liangshan (province du Sichuan) où vit la minorité tibétaine Yi. L'animal, une jeune femelle alors âgée d'environ 3-4 ans, avait été capturée puis envoyée à la base de Chengdu pour y être soignée. Compte-tenu qu'elle est restée longtemps en captivité, et même si elle va mieux maintenant et qu'elle est toujours en vie, elle n'a pas pu être relâchée et a été intégrée au pool des animaux captifs.

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Sichuan province > Yimudixiang (宜牧地乡)

C'est la première fois depuis qu'elle a été capturée que Zhao Mei est mère. Si son âge estimé au moment de sa capture est correct, il est peu probable qu'elle ait été mère auparavant dans le milieu naturel. Aujourd'hui âgée de 9 ans, toujours sur l'hypothèse d'une naissance en l'an 2000, elle est sexuellement mature. Son petit, dont la date de naissance exacte et le sexe n'ont pas été précisés, a une forte valeur génétique, sa mère étant issue du milieu naturel. Il est fort à parier, même si cela n'a pas été indiqué non plus, que la base de Chengdu ait privilégié un mâle issu du milieu naturel pour l'accouplement.

 

Zhao Mei, facilement identifiable grâce à sa face spécifique et différente de très
nombreux pandas captifs, et son petit dont elle s'occupe avec soins - © Pandapia

 

Le petit de Zhao Mei - © Pandapia

 

Ni la date de naissance exacte ni le sexe du petit de Xing Ya n'ont été communiqués mais son nom est Xing Qing (星晴). Xing Ya est née le 13 août 2007. La portée était jumelle avec sa sœur Xing Rong. Dans le passé, Xing Ya a donné naissance à deux reprises : à des jumeaux (la femelle Ya Yi et le mâle Ya Er) le 27 août 2013 et à des jumeaux (le mâle Xing Guang et la femelle Xing Chen) le 23 juin 2016.

 

Xing Ya et son petit - © Pandapia

 

Le parc des animaux sauvages de Shanghai (Shanghai wild animal park - à ne pas confondre avec le zoo de Shanghai), dans la ville de Shanghai, a récemment annoncé que la femelle Si Xue avait donné naissance à un petit mâle le 13 septembre dernier. A l'âge de 48 heures, il pesait 218 grammes.

Depuis 2016, ce parc fait partie des rares zoos en Chine, outre le Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant (China Conservation and Research Centre for the Giant Panda), la base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding) et du Centre de sauvetage des animaux sauvages du Shaanxi (Shaanxi Wild Animal Rescue Center), à être habilité à faire reproduire des pandas géants (avec le zoo de Chongqing, le zoo de Beijing, et le parc safari de Chimelong).

Si Xue est née le 22 juillet 2006 au centre de Wolong. Sa mère, Bai Xue, est une femelle née dans le milieu naturel si bien que les nouveaux-nés descendants de Bai Xue ont une valeur génétique riche pour la population captive de pandas. Bai Xue s'est éteinte en juin 2015, à l'âge estimé de 27 ans.

Si Xue avait donné naissance à des jumeaux à Hetaoping le 15 août 2012. L'aîné, un mâle, transféré à Bifengxia juste après sa naissance, est mort à l'âge de 6 mois. Le second, une femelle nommée Xue Xue, a été élevée par sa mère puis réintroduite dans le milieu naturel, dans la réserve naturelle de Liziping, le 11 novembre 2014. Xue Xue a malheureusement été retrouvée morte moins de deux semaines après avoir été relâchée, soit le 23 novembre 2014.

Si Xue a ensuite donné naissance à la femelle Ying Xue le 12 juillet 2015 à Hetaoping, qui a également été relâchée dans le milieu naturel le 23 novembre 2017. Ying Xue est toujours en vie.

Enfin, Si Xue, a donné naissance au mâle Xue Bao à Shanghai le 4 octobre 2017, quelques jours seulement après son transfert dans ce parc. Xue Bao vit toujours au parc des animaux sauvages de Shanghai.

 

Le petit de Si Xue - © SWAP

 

Enfin, le 25 août dernier, la femelle Lou Sheng a donné naissance à une petite femelle de 111 grammes à la base de Louguantai du Centre de sauvetage des animaux sauvages du Shaanxi (Shaanxi Wild Animal Rescue Center), après avoir été inséminée début mai. Le 18 septembre, elle avait atteint les 800 grammes.

Lou Sheng, également connue sous le nom de Yang Yang, est née le 2 août 2003 à Louguantai ; il s'agissait alors de la première naissance connue dans ce centre.

Dans le passé, elle a donné naissance à trois reprises : au mâle Long Long et à la femelle Feng Feng, le 18 août 2009, tous deux décédés respectivement les 8 avril 2015 et 4 février 2015 des suites de la maladie de Carré qui avait frappé plusieurs pandas du centre ; à la femelle Yong Yong et au mâle Yuan Yuan le 25 juin 2014 ; et enfin au mâles Qiang Sheng le 11 juin 2017.

Les parents de Lou Sheng, sa mère Xue Xue et son père Ping Ping, sont tous deux nés dans le milieu naturel ce qui fait d'elle une femelle importante génétiquement parlant. Il est primordial qu'elle puisse à son tour transmettre ses gènes « sauvages » dans la population captive.

 

Lou Sheng et sa petite, à Louguantai

 

Sans aucun doute, d'autres naissances ont eu lieu mais n'ont pas été encore annoncées. C'est notamment le cas pour le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant (China Conservation and Research Centre for the Giant Panda) qui depuis quelques années n'annonce plus régulièrement ses naissances.

 

A lire : Les actualités précédentes consacrées à Qiao Qiao :

        > Bilan des naissances de l'année 2017 (18 décembre 2017)

        > Qiao Qiao, secourue dans le milieu naturel en 2013, a donné naissance à des jumeaux à la base de Bifengxia (13 août 2016)

        > 9 avril 2013 : Un panda sauvage a été secouru à proximité de la réserve naturelle de Wolong

 

A lire : Les actualités précédentes consacrées à Su Lin :

        > Su Lin a donné naissance à des jumeaux le 3 août à la base de Ya'an Bifengxia (11 août 2014)

        > 28 octobre 2011 : Des nouvelles des femelles intégrées cette année au programme de réintroduction

        > 4 août 2011 : Su Lin s'occupe à nouveau de son propre bébé à la base de réintroduction d'Hetaoping

        > 18 juillet 2011 : Echange de bébé pour Su Lin à la base de réintroduction d'Hetaoping

        > 8 juillet 2011 : Premières photos de Su Lin et son nouveau-né, à la base de réintroduction d'Hetaoping

        > 7 juillet 2011 : Su Lin donne naissance au premier bébé de l'année à la base de réintroduction d'Hetaoping

        > 27 septembre 2010 : Su Lin et Zhen Zhen, du zoo de San Diego, rejoignent leur terre ancestrale

        > 30 Décembre 2005 : Su Lin fait ses débuts en public à San Diego

        > 10 Novembre 2005 : Le bébé panda né à San Diego baptisé Su Lin

        > 24 Août 2005 : Le bébé né à San Diego est une femelle

        > 2 Août 2005 : Naissance d'un panda géant au zoo de San Diego

        > 28 Juillet 2005 : Des jumeaux attendus à San Diego

 

A lire : Les actualités précédentes consacrées à Xing Ya :

        > Xing Ya et Ji Li donnent chacune naissance à des jumeaux à la base de Chengdu (29 juin 2016)

        > 5 octobre 2013 : Quatorze bébés pandas ont survécu cette année à la base de Chengdu

        > 1er Septembre 2007 : 11 nouvelles naissances de pandas, dont la première en Europe depuis 25 ans

 

A lire : Les autres actualités consacrées à Si Xue :

        > Si Xue a donné naissance à la base d'Hetaoping (15 juillet 2015)

        > 17 août 2012 : Si Xue donne naissance à des jumeaux à la base de réintroduction d'Hetaoping

        > 5 juin 2012 : Quatre nouvelles femelles sont intégrées au programme de réintroduction d'Hetaoping

        > 15 février 2007 : Une cérémonie pour nommer les 18 pandas nés en 2006 et élevés à Wolong

        > 25 janvier 2007 : Comment vont les bébés nés à Wolong en 2006 ?

        > 22 juillet 2006 : Bai Xue donne naissance au premier panda de l'année au centre de Wolong (Chine)

 

A lire : Les actualités précédentes consacrées à la femelle Lou Sheng alias Yang Yang :

        > Trois naissances à la base de Louguantai dans la province du Shaanxi (Chine) (27 juin 2017)

        > Lou Sheng, alias Yang Yang, a donné naissance à des jumeaux au centre de Louguantai (29 juin 2014)

        > 18 août 2009 : Lou Sheng donne naissance à des jumeaux au centre de sauvetage des espèces animales rares du Shaanxi (Chine)

        > 17 juin 2009 : Deux femelles inséminées avec du sperme de Xiao Ming

        > 3 août 2004 : Le panda célèbre son anniversaire

 

Pour en savoir plus :

        Le tableau des naissances de l'année 2019

        > L'élevage en captivité, une méthode de conservation

        > La reproduction des pandas et la croissance du jeune

        > La réintroduction, le but ultime des programmes d'élevage en captivité : Toutes les informations sur les différents programmes de réintroduction passés et actuels

        > La réserve naturelle de Wolong

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda