# A la une :    #Livres    #Beauval    #PairiDaiza    #Naissances2020

Actualités > 2021

 

Un panda sauvage marron et blanc photographié à deux reprises dans la réserve naturelle de Laoxiancheng, dans les monts Qinling

Publié le : 29 mai 2021  |  Auteur : Jérôme POUILLE  |  Source : Giant panda national park

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Shaanxi province > Ta'ergou (塔尔沟)

 

La section du comté de Zhouzhi du parc national des pandas géants a fait savoir qu'un panda géant sauvage marron et blanc avait été filmé et photographié à deux reprises, les 16 et 30 avril derniers respectivement. Le 16 avril, il a été filmé par un premier appareil à une altitude de 2 088 mètres dans le secteur de Ta'erhegou (塔尔河沟) et le 30 avril photographié par un autre appareil dans le même secteur à une altitude de 1 958 mètres.

Ce secteur se situe près de la ville de Laoxiancheng (老县城) dans la réserve naturelle de Laoxiancheng (老县城自然保护区), dans le comté de Zhouzhi (province du Shaanxi).

 

Un panda sauvage marron et blanc filmé le 16 avril 2021 à une altitude de 2 088 mètres dans le secteur
de Ta'erhegou (塔尔河沟) de la réserve naturelle de Laoxiancheng - © Laoxiancheng Nature Reserve

 

Le même panda sauvage marron et blanc photographié le 30 avril 2021 à 09h42 à une altitude de 1 958 mètres
dans le secteur de Ta'erhegou (塔尔河沟) de la réserve naturelle de Laoxiancheng - © Laoxiancheng Nature Reserve

  

Les scientifiques ne savent pas encore exactement pourquoi certains pandas sont marron et blanc. Une thèse avancée par le célèbre spécialiste du panda, Pan Wenshi, considère que la couleur marron/brune est un trait primitif. D'après lui, cette couleur brune serait due à un gène récessif qui ne s'exprime que dans les cas d'homozygotie (il faut que les deux parents apportent le gène « marron » pour que le jeune soit lui aussi marron et blanc). Ces conditions d'expression du gène, qui sont très limitées, prouvent que les jeunes pandas marrons et blancs sont le résultat de taux de consanguinité plus élevés.

Ce n'est pas la première fois qu'un panda marron et blanc est aperçu par des villageois ou photographié par des appareils à déclenchement infrarouge installés dans l'habitat du panda. Pour autant, ces pandas aux couleurs atypiques ont tous été observés dans les monts Qinling et même plus précisément dans la province du Shaanxi.

C'est aussi dans cette province que vit la sous-espèce de panda géant des monts Qinling. En effet, une étude scientifique a permis en 2005 de décrire une sous-espèce de pandas, en l'occurrence pour les individus des monts Qinling. Cette étude, basée principalement sur deux critères, la taille du crâne et celle des molaires, sépare en deux groupes distincts la population de pandas de Qinling et les cinq autres populations de pandas des provinces du Sichuan et du Gansu. Les pandas des monts Qinling présentent selon cette étude des crânes significativement plus petits et des molaires plus larges que ceux du Sichuan. Ajouté à cela, la comparaison de la coloration du pelage a montré que les individus du Sichuan avaient des tâches noires et un pelage ventral blanc tandis que les pandas de Qinling avaient des tâches brun foncé et un pelage ventral brun. Il semblerait donc bien que la couleur des tâches des pandas des monts Qinling diffère de celle des autres pandas, avec peut-être une nuance dans le marron ou le brun plus ou moins prononcée selon les individus.

En l'état des connaissances scientifiques, il est donc raisonnable de dire que les quelques pandas marrons et blancs observés dans les monts Qinling représentent des individus atypiques de la sous-espèce des pandas de Qinling, qui même si ces derniers présentent des tâches plus marron foncé que noires, ne sont pas aussi brun et blanc comme les quelques individus observés dont celui encore récemment dans la réserve de Laoxiancheng (un œil non aguerri ne fait pas la différence entre les deux sous-espèces alors que la particularité de ces quelques pandas marron et blanc / brun et blanc saute aux yeux). La thèse de Pan Wenshi semble elle-aussi la plus plausible, c'est-à-dire qu'un panda marron et blanc résulterait d'un gène récessif qui serait apporté par chacun des deux parents qui eux-mêmes peuvent ne pas être marron et blanc si dans leur cas le second gène n'est pas celui de cette couleur atypique.

 

Voici une liste des observations répertoriées à ce jour d'individus marron et blanc :

- Le premier panda de cette couleur avait été trouvé dans la réserve naturelle de Foping en mars 1985. Il était malade et avait été capturé pour être soigné en captivité au zoo de Xi'an. Il est mort dans ce même zoo le 7 septembre 2001. Ce panda nommé Dan Dan avait donné naissance à trois petits, dont deux étaient décédés peu après leur naissance. Le troisième, né en août 1989 et nommé Qin Qin était lui noir et blanc mais sans doute porteur des gènes responsables de la couleur brune, il est mort le 22 novembre 2006 au Safari Park de Xian Qinling sans laisser de descendance.

- Le second panda sauvage brun et blanc a été aperçu par Gong Huisheng en février 1990 dans cette même réserve de Foping.

- Le troisième, un jeune âgé de presque un an (accompagné de sa mère noire et blanche d'environ 75 kg), a été vu par Liang Qihui le 22 juin 1991 dans la zone de Guangtoushan, toujours dans la réserve de Foping, à une altitude d'environ 2 700 mètres.

- En février (mars ?) 1992, c'est Xiang Dingqian et Hu Wanxing qui ont vu le quatrième panda sauvage marron et blanc, cette fois-ci dans la vallée de Chaijiagou (柴家沟) (village de Baiyangping 柏杨坪) de la réserve naturelle de Changqing (toujours dans les monts Qinling, province du Shaanxi). Il s'agissait d'une femelle âgée d'environ 7-8 ans souffrant de parasites gastro-intestinaux qui a été soignée pendant 3 jours avant d'être relâchée dans le milieu naturel.

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Shaanxi province > Baiyangping (柏杨坪)

- En février 1993, les chercheurs de Foping ont observé trois mâles se battre durant la saison des amours à une altitude d'environ 2 500 mètres, dont l'un était marron et blanc.

- Un autre panda brun et blanc a été observé en mars 1994 dans la réserve de Changqing.

- Le 28 avril 2000, six villageois ont observé un panda marron et blanc quittant la rivière dans laquelle il venait de boire dans la vallée de Zuojiaping, village de Sanguanmiao, dans la réserve de Foping.

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Shaanxi province > Zuojiaping (左家坪)

- En septembre 2005, Gong Huisheng, un chercheur à Foping, observe avec d'autres gardes dans le secteur de Fujiawan une mère panda marron et blanc allaitant un bébé dans une grotte.

- Qi Zai a été découvert alors qu'il n'était qu'un bébé le 1er novembre 2009 par des chercheurs dans la vallée de Beifanggou (碑坊沟) de la réserve naturelle de Foping dans les Monts Qinling (province du Shaanxi). Les conditions et les justifications de sa capture demeurent floues (la mère du jeune panda aurait été aperçue à l'époque, ce dernier ne serait donc pas abandonné) mais toujours est-il que ce panda a été capturé et placé en captivité au Centre de sauvetage des animaux sauvages du Shaanxi, souvent abrégé SWARC pour Shaanxi Wild Animal Rescue Center.

Localisation : Carte de localisation des pandas sauvages aperçus ou capturés : Rechercher dans le menu de gauche : Shaanxi province > Beifanggou (碑坊沟)

- Le 22 janvier 2013 à 15h05, deux appareils à déclenchement infrarouge installés dans la réserve naturelle d'Huangbaiyuan (toujours dans les monts Qinling) ont photographié un panda marron et blanc pendant environ 2 minutes.

- Le 11 mars 2018, l'un des appareils à déclenchement infrarouge installés dans la réserve naturelle de Changqing, dans les monts Qinling, a pris 3 photos et une courte vidéo d'un panda sauvage traversant un cours d'eau et présentant ce pelage brun et blanc atypique.

 

En outre, en 1990, un personnel de la réserve de Foping, Wang Kuan-wu, aurait aperçu un panda entièrement blanc mais ce dernier a rapidement disparu dans la forêt si bien que son observateur garde un doute et des regrets de n'avoir pu mieux l'observer. En novembre 1991, c'est un panda gris et blanc qui aurait été vu à Huashuping (桦树坪) dans la réserve de Changqing par 13 employés du bureau des forêts de Changqing.

Enfin, un panda sauvage albinos a été filmé à trois reprises, les 20 avril 2019 et 16 et 19 février 2020 dans la réserve naturelle de Wolong, cette fois-ci dans la province du Sichuan donc hors des monts Qinling qui avaient jusqu'alors concentré les observations de pandas atypiques.

 

La réserve naturelle de Laoxiancheng (老县城自然保护区) est une réserve naturelle de rang national qui se situe dans le comté de Zhouzhi (province du Shaanxi), dans les monts Qinling. Elle a été établie en 1993 par le comté de Zhouzhi et la ville-préfecture de Xi'an, puis élevée au rang de réserve provinciale en 2004 et enfin élevée au rang de réserve naturelle nationale par le Conseil d'Etat le 25 décembre 2013. Elle protège un territoire de 12 611 hectares large de 14,5 kilomètres d'Est en Ouest et haut de 14 kilomètres du Nord et Sud sur les contreforts Sud de la section médiane des monts Qinling, et dans la partie amont du bassin versant de la rivière Xushui (湑水). La zone centrale occupe une superficie de 5 578 hectares, la zone tampon une superficie de 3 263 hectares et enfin la zone expérimentale une superficie de 3 770 hectares. Le relief est élevé dans la partie Sud-Est de la réserve et moins élevé au Nord-Ouest. Le point culminant est le sommet Luban (鲁班) à 2 904 mètres d'altitude et le point le plus bas est le village de Qinglong (青龙) à 1 524 mètres d'altitude.

Elle abrite 263 espèces de vertébrés (mammifères : 7 ordres, 24 familles, 42 genres et 50 espèces ; oiseaux : 12 ordres, 35 familles, 114 genres et 188 espèces ; reptiles : 2 ordres, 5 familles, 14 genres et 15 espèces, amphibiens : 2 ordres, 3 familles, 4 genres et 5 espèces ; poissons : 2 ordres, 3 familles, 5 genres et 5 espèces) dont 40 bénéficient d'un statut de protection élevé en Chine. Parmi ces espèces, citons notamment le panda géant, la sous-espèce de Qinling de takin ou takin doré (Budorcas taxicolor bedfordi), le rhinopithèque de Roxellane (Rhinopithecus roxellanae), l'ours noir d'Asie (Ursus thibetanus), le léopard (Panthera pardus), le muntjac de Reeve (Muntiacus reevesi), le serow (Capricornis sumatraensis), l'élaphode (Elaphodus cephalophus), le cerf porte-musc des forêts (Moschus berezovskii), le sanglier sauvage (Sus scrofa), le blaireau à gorge blanche (Arctonyx collaris), la martre à gorge jaune (Martes flavigula), l'ithagine ensanglantée (Ithaginis cruentus), le tragopan de Temminck (Tragopan temminckii) ou encore le faisan doré (Chrysolophus pictus). 

La réserve compte 24 ordres, 238 familles, 791 genres et 1 194 espèces d'insectes. 

Elle abrite également au moins 1 146 espèces de plantes de 112 familles différentes.

La réserve naturelle de Laoxiancheng est limitrophe au Sud avec la réserve naturelle de Foping, à l'Ouest avec celle d'Huangbaiyuan et à l'Est avec celle de Zhouzhi. Au Nord elle est connectée avec la réserve naturelle de Taibaishan. Enfin, au Nord-Est est se situe à proximité immédiate du parc national forestier d'Heihe.

Selon les données du quatrième recensement national des pandas géants et de leur habitat, mené de 2011 à 2014, la totalité de la réserve de Laoxiancheng constitue un habitat favorable pour le panda géant. Elle abrite 26 pandas sauvages, soit deux de moins que dénombrés lors du 3ème recensement une dizaine d'années auparavant. 86,45% de la réserve est couverte en bambous.

Le comté de Zhouzhi abrite quant à lui 56 pandas sauvages toujours selon les données du quatrième recensement, dont 49 sont protégés par des réserves naturelles (26 pandas dans celle de Laoxiancheng et 23 pandas dans celle de Zhouzhi).

 

A lire : D'autres observations de pandas sauvages dans la réserve naturelle de Laoxiancheng :

        > Plusieurs grands pandas sauvages photographiés dans la réserve naturelle de Laoxiancheng (monts Qinling) (27 mai 2020)

        > De nombreux animaux photographiés dans la réserve naturelle de Laoxiancheng dans les monts Qinling (16 mai 2020)

        > 27 avril 2009 : Un panda sauvage aperçu dans la réserve de Laoxiancheng

 

A lire : Au sujet des pandas sauvages marron et blanc :

        > Un panda marron et blanc photographié dans la réserve naturelle de Changqing, dans les monts Qinling (province du Shaanxi) (29 mars 2018)

        > Le mystère des pandas marron et blanc dont Qi Zai est le représentant le plus célèbre (9 janvier 2018)

        > 9 novembre 2009 : Découverte d'un bébé panda marron et blanc dans la réserve naturelle de Foping

        > 22 novembre 2006 : Décès de l'unique panda captif marron et blanc au monde

 

Pour en savoir plus :

        > Répartition : Les pandas des monts Qinling, dans les provinces du Shaanxi, du Gansu et du Sichuan

        > La réserve naturelle de Laoxiancheng

        > Les réserves naturelles pour protéger l'habitat du panda : Fin 2009, la Chine compte 67 réserves naturelles pour la protection des populations sauvages de pandas