# A la une :    #MiniYuanZi       #Conférence    #Reintroduction    #PandaBook    #Indonésie

Visites de zoos et compte-rendus

 

 

 

J'ai pu visiter le vendredi 17 mai 2013 pour la première fois la base de Ya'an Bifengxia, une antenne du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda) qui est devenue la principale base d'élevage de ce centre après le séisme de mai 2008 et la destruction du centre historique de Wolong.

Pour une présentation générale de cette base, lire mon article sur la page de présentation des centres de recherche et d'élevage des pandas en Chine.

 


 Entrée de la base de Ya'an Bifengxia, dans la vallée de Bifengxia - 17 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

La base de Bifengxia demeure fermée au public suite au séisme du 20 avril 2013 qui a touché le comté de Lushan et qui a fortement été ressenti dans la ville de Ya'an (lire l'article). Cependant elle est ouverte pour les volontaires. Je n'ai vu aucune trace du séisme, ni sur la voie rapide entre Chengdu et Ya'an, ni à Ya'an, ni à Bifengxia.

Malgré cela, j'ai pu visiter le vendredi 17 mai 2013 la base de Bifengxia grâce à mon amie Chet qui a passé une semaine sur place et qui m'a offert ce jour là une visite commentée, passionnée, et détaillée de cette base qu'elle affectionne et visite si souvent.

Cette base comporte plusieurs grands secteurs qui hébergent tous plus ou moins de pandas, mais ces derniers sont très fréquemment échangés d'un enclos à un autre et d'un secteur à un autre, pour les besoins notamment de la reproduction mais aussi car il est préférable pour les pandas de découvrir de nouveaux espaces.

Juste après l'entrée se trouve sur la droite un bâtiment en surplomb qui abrite l'administration de la base et le Wolong Panda Club (auprès de qui on peut s'inscrire pour devenir volontaire ou bien adopter un panda, ou bien encore sponsoriser la base).

Le premier secteur que l'on rencontre est dénommé "Baixiongping" ou encore "White bear ground". Il abrite plusieurs pandas.

 


Tong Tong, un mâle né le 30 août 2004 au centre de Wolong
Baixiongping, Villa 1 - 17 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Plus loin, on rencontre ensuite le secteur "Panda kindergarten" où se trouvent la nurserie et généralement les petits nés l'été précédent, répartis dans deux enclos extérieurs.

 


Jeunes pandas nés l'été dernier à la base de Ya'an Bifengxia - Panda kindergarten - 17 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Ensuite, sur la droite en surplomb se trouve le secteur "Old breeding center" qui comporte quatre grands enclos extérieurs.

Plus loin, un secteur plus récent est dénommé "New Leopard Mountain". Il comporte plusieurs bâtiments qui distribuent des enclos extérieurs.

Enfin, à l'extrémité de la vallée se trouve le secteur "Old Leopard Moutain" nommé aussi "Overseas pandas". Plusieurs villas distribuent là également plusieurs enclos extérieurs.

 


Wu Gang, un mâle né dans le milieu naturel en 1999.
Il est le père d'au moins 17 pandas, dont notamment Wu Jie qui vit à Singapour depuis septembre dernier.
Old Leopard Mountain - 17 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 


Ying Ying, une femelle née dans le milieu naturel en 1991. Elle a donné naissance à 14 pandas dont 12 sont encore en vie :
An Mei (Bifengxia), le mâle Liang Liang qui vit à Chongqing, la femelle Yang Yang qui vit à Vienne, Mei Qing (Guangzhou),
la femelle Lan Xiang à Chongqing, Ying Hua, Ying Mei, Xian Zi, la femelle Xian Nu à Tokyo, Meng Meng (propriété de Beijing),
Yun Yun, Shu Qin.

Old Leopard Mountain - 17 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Ye Ye, une femelle née au centre de Wolong le 25 septembre 1999. Elle a donné naissance à 9 petits jusqu'à présent dont 7 sont encore en vie :
Cui Cui, Wu Jun, Wu Jie (Singapour), A Ling, Lu Lin, Hu Chun, et un petit sans nom né en 2012.
Old Leopard Mountain - 17 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Bai Yang est un mâle né dans le milieu naturel en 2004. Il a été capturé en mars 2005 dans le comté de Baoxing.
Old Leopard Mountain - 17 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

A ces différents secteurs, il faut ajouter des secteurs non accessibles pour les visiteurs :

   - "New breeding center" (nouveau centre d'élevage), le plus récent, un bâtiment rectangulaire qui abrite une douzaine d'enclos intérieurs et extérieurs et qui est le centre névralgique de la saison des amours. Un cheminement piéton sur le toit permet de surveiller de près les pandas lorsqu'ils sont placés ensemble pour la reproduction et de notamment agir rapidement en cas de combat.

   - Centre de recherches,

   - Hôpital,

   - Quelques maisons et enclos temporaires pour des pandas.

 

Même si j'ai pu visiter entièrement la base, il est impossible après seulement une journée d'en faire une description exhaustive et de décrire l'ensemble des pandas qui y vivent.

Je préfère donner mes impressions sur cette première vision générale et poster quelques photos de pandas sélectionnées.

La base est étalée, en longueur, dans la vallée. C'est une vallée profonde et la base est entourée de montagnes parsemées de brume, un atmosphère très proche du milieu naturel, même si malheureusement il fait très chaud à Bigengxia l'été.

Les enclos extérieurs sont pour la plupart spacieux, arborés et avec beaucoup de végétation. Conformément au relief local, ils sont souvent escarpés et sont établis sur le flanc des montagnes. Ils disposent de plate-formes et ont un aspect assez naturel.

Ils diffèrent complètement de ceux de Chengdu, notamment par le fait qu'ils soient escarpés et plus "biscornus" pour adopter le relief local. Les enclos intérieurs sont très rudimentaires de même que les bâtiments qui les abritent.

 


Vue sur les enclos extérieurs du secteur "Old breeding center", dont les formes et les limites épousent le relief local.
Old Leopard Mountain - 17 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 


Autre vue d'un enclos extérieur, cette fois-ci dans le secteur "Old Leopard Mountain", loin d'être plan avec de fortes pentes
Old Leopard Mountain - 17 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Les soigneurs sont beaucoup plus accessibles qu'à Chengdu, et d'ailleurs aucun signe n'indique l'identité des pandas si bien que tout passionné ne devra pas hésiter à questionner les soigneurs pour en savoir plus. La base est située dans un site à l'environnement naturel assez exceptionnel et ainsi elle donne assez peu l'impression d'un zoo, tel qu'on peut l'imaginer bien organisé avec des allées propres. Ici il n'en est rien. Entre deux secteurs éloignés, c'est l'environnement naturel qui prédomine et les différents secteurs semblent posés par ci et là au milieu d'un site naturel très verdoyant et luxuriant en tout cas en cette saison. Les enclos, comme mentionné plus haut, ont été établis sur le terrain naturel, escarpé et de hauts murs ont été construits pour transformer ce terrain naturel à flanc de montagnes, en enclos dont les formes sont plus guidées par le relief local que par des plans d'architecte.

Bref, une base dans un site naturel exceptionnel avec des enclos extérieurs qui sont l'imitation de cet environnement alentour. Petit bémol cependant, assez peu de pandas étaient à l'extérieur aujourd'hui, était-ce dû à la météo pluvieuse ? C'est sûr je dois revenir redécouvrir ce site incontournable pour tout passionné de noir et blanc vivant.

 


La statue peu après l'entrée dans le site qui représente deux pandas qui jouent ensemble
Old Leopard Mountain - 17 mai 2013 - © Jérôme POUILLE