Participez aux coûts d'hébergement et de maintenance du site :   Même un petit don est important, merci - Jérôme



 Ma chronique durant la finale du Concours CHENGDU PAMBASSADOR,


du 27 octobre au 16 novembre 2012,


à la base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chine)


PAGE 2/2

Lire la page 1


***


 My chronicle during the final of CHENGDU PAMBASSADOR contest,


from 27 october to 16 november, 2012


at the Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding (China)


PAGE 2/2

Read the page 1


***



La base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding) et l'association Wild Aid ont lancé en septembre 2012 la seconde édition du concours Chengdu Pambassador, en français Pambassadeur de Chengdu, qui consiste à sélectionner trois ambassadeurs du panda géant et de sa conservation.

Après des dizaines de milliers d'inscriptions sur l'application Facebook spécialement dédiée, 24 demi-finalistes ont été sélectionnés dans chacune des quatre grandes régions "Europe / Moyen-Orient / Afrique", "Amérique du Nord / Amérique du Sud / Canada", "Asie / Pacifique" et "Chine". Pour avoir une chance d'être sélectionné, chaque candidat devait poster une vidéo expliquant ses motivations, inviter des amis à le recommander, et recueillir un maximum de "Panda hugs". Grâce à votre soutien, j'ai eu l'extrême plaisir de faire partie des 24 demi-finalistes pour la région "Europe / Moyen-Orient / Afrique".

La demi-finale s'est déroulée à Edimbourg (Ecosse) du vendredi 12 au lundi 15 octobre. Durant tout le week-end, nous avons eu à accomplir cinq grandes tâches : une activité de groupe avec des enfants âgés de 7 à 10 ans visant à les sensibiliser sur les richesses naturelles du Sichuan ; une conférence de Darren McGarry (responsable des collections animalières au zoo d'Edimbourg) suivie d'un questionnaire individuel sur les pandas, sur la base de Chengdu et sur la ville de Chengdu ; une course au trésor dans la ville d'Edimbourg ; une épreuve sportive d'acrobranches ; et enfin une épreuve individuelle sous forme d'entretien de deux minutes face caméra pour exposer ses motivations.

Les 4 finalistes ont été dévoilés dimanche soir au siège de la Société Zoologique Royale d'Ecosse (Royal Zoological Society of Scotland) et j'ai eu le bonheur immense d'apprendre que j'étais finaliste aux côtés d'Ylenia, l'italienne, et de Aimee et Julie, deux britanniques.

Ainsi, j'accède à la finale qui se déroule du 27 octobre au 16 novembre, soit trois semaines, à la base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant, à Chengdu, capitale du Sichuan (Chine).

Il s'agit pour moi de mon premier séjour en Chine et en Asie. C'est donc avec une émotion toute particulière que je vais partir à la découverte de cette base qui a fait l'objet de nombreux articles, photos et commentaires sur mon site.

Je posterai sur cette page, sous forme de chronique, le témoignage de cette expérience inédite. Je vous invite donc à vous rendre quotidiennement sur cette page pour suivre la suite de cette incroyable aventure de Chengdu Pambassador.

Enfin, je tiens à souligner que malgré que je sois le seul français finaliste, si j'ai été sélectionné c'est aussi grâce à mes 23 camarades demi-finalistes et notamment mes compatriotes français Céline, Laura, Diane et Bertrand, mais aussi Julien, un belge francophone. Enfin, Jeroen, Andi et Andreas, tous trois webmasters de sites internet sur les pandas et amis de longue date, m'ont amplement encouragé durant ces demi-finales et ne sont pas étrangers à ma sélection.



The Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding and the association "Wild Aid" launched in september 2012 the second edition of Chengdu Pambassador contest, whose aim is to select three ambassadors of the giant panda and its conservation.

After tens of thousands of registrations on the Facebook app specially dedicated, 24 semi-finalists were selected in each of the four regions "Europe / Middle East / Africa", "North America / South America / Canada" "Asia / Pacific" and "China". To have a chance of being selected, each candidate had to post a video explaining his motives, invite friends to recommend it, and collect a maximum of "Panda hugs." With your support, I had the extreme pleasure to be part of the 24 semi-finalists for the region "Europe / Middle East / Africa".

The semi-final was held in Edinburgh (Scotland) from Friday 12 to Monday 15 October. Throughout the weekend, we had to perform five main tasks : a group activity with children aged 7 to 10 years to raise awareness about the natural resources of Sichuan ; a conference by Darren McGarry (animal collections manager at Edinburgh Zoo) followed by a individual questionnaire on pandas, Chengdu panda base and Chengdu city ; a treasure hunt in the city of Edinburgh ; a sporting event (Go Ape) ; and finally an individual filmed interview to expose his motives.

The four finalists were announced Sunday evening at the headquarters of the Royal Zoological Society of Scotland and I had the great pleasure to learn that I was a finalist alongside Ylenia, one Italian and Aimee and Julie, two British.

It is for me my first time in China and Asia. It's with a special emotion that I'm going to explore this base which was the subject of numerous articles, photos and comments on my / this website.

I will post on this page as chronic, the testimony of this unique experience. I invite you to visit this page daily to follow the next step of this incredible adventure Chengdu Pambassador.

Finally, I want to emphasize that even though I am the only French finalist, if I was selected it's through my 23 fellow semi-finalists and especially my French fellow Céline, Laura, Diane and Bertrand, but also Julien, a French-speaking Belgian. Finally, Jeroen, Andi and Andreas, all three webmasters of websites on the pandas and longtime friends, have amply encouraged me during the semi-finals and are no strangers to my selection.



29 octobre 2012 - © Jérôme POUILLE


***

Samedi 17 novembre : Dernières épreuves et annonce des 3 Pambassadeurs de Chengdu

Le samedi 17 novembre est le jour J. Le samedi matin se jouaient presque les deux tiers des points de la finale (l'autre tiers s'est joué durant les trois semaines de la compétition). Nous sommes depuis les deux dernières semaines par équipe (quatre équipes de quatre finalistes, un de chaque grande région par équipe). Mon équipe est constituée de Melissa, une américaine qui vit à Washington, de Erica (YingRong), une chinoise qui vit à Shanghai, de Konnie, qui vit à Hong-Kong, et de moi-même. Jusqu'à aujourd'hui, nous avons disputé des épreuves individuelles et par groupe, de même que le samedi matin, mais les scores individuels servent aussi au groupe puisque c'est le groupe avec le plus de points (scores individuels et collectifs ajoutés) qui est désigné groupe vainqueur. Et enfin, c'est au sein de ce groupe que sont déterminés les trois gagnants sur la base des scores individuels. Cette règle implique que les trois gagnants appartiennent à la même équipe et qu'ils sont issus de trois grandes régions différentes (pour rappel, les demi-finales étaient organisées par grandes régions : "Europe / Moyen-Orient / Afrique", "Amérique du Nord / Amérique du Sud / Canada", "Asie / Pacifique" et "Chine").

Le samedi matin, nous avons eu une épreuve par groupe qui consistait en une vidéo et une présentation orale de notre Tour mondial de la conservation (Global Conservation Tour). Les cinq autres épreuves étaient individuelles : un QCM (questionnaire à choix multiples), un test de détermination de deux espèces de bambous appropriées pour le panda et de tentative de faire un tas de 40 kilos de bambous (sans balance, l'objectif étant de se rapprocher au plus près des 40 kilos sur la base de notre estimation), la pesée d'un panda (l'attirer et le stabiliser sur une balance et étant vigilant que ses quatre pattes reposent bien sur la balance), le training de trois pandas à l'aide d'une perche et de pommes pour leur faire adopter trois postures, et enfin la présentation d'un objet d'enrichissement que l'on avait conçu le 30 octobre 2012.

J'ai l'immense bonheur de faire partie des trois vainqueurs, aux côtés de Melissa et d'Erica. Bien sûr, cette victoire je la dois à mon groupe avec qui on a fait un travail collectif énorme dans un esprit agréable. Bien sûr, cette victoire est aussi celle de Konnie même si elle ne fait malheureusement pas partie des trois gagnants. Je remercie mes trois partenaires pour leur gentillesse, leurs idées, leur compréhension pour mon niveau d'anglais moyen à oral, et leur sens du partage et de l'écoute. Je suis vraiment ravi à l'idée de partager une partie de l'année 2013 aux côtés d'Erica et Melissa pour promouvoir la conservation du panda géant, de son habitat, le travail des équipes de la base de Chengdu et plus globalement de la Chine pour mieux protéger son espèce emblématique et les centaines d'autres espèces animales et végétales, rares et souvent endémiques, qui partagent l'écosystème du panda géant.

Je vous invite donc à suivre la suite de mon aventure, le Global Conservation Tour (Tour mondial pour la conservation), qui se déroulera en 2013 et qui nous amènera vers une petite quinzaine de pays qui hébergent des pandas géants en captivité.

Enfin, je tiens à remercier plus globalement mes 15 co-finalistes car ces trois semaines se sont déroulées dans un esprit amical, agréable, et de partage entre personnes issus de multiples horizons : quelle richesse !! Un grand bravo à tous, Lei, Li Lin, Samuel, Konnie, Erica, Ke, QianLan, Fan, Melissa, Ashley, Rebecca, Craig, et bien-sûr mes co-finalistes européennes Aimee, Julie et  Yelenia. Et ces trois semaines n'auraient pas été tout à fait les mêmes sans une équipe d'organisation sympathique, toujours disponible et très professionnelle !!!

Mes derniers mots iront au personnel de la base de Chengdu qui fait un travail extraordinaire au quotidien pour prendre soin des 50 à 60 pensionnaires (auxquels il faut ajouter les pandas roux) de la base. Vétérinaires, soigneurs, chercheurs, éducateurs à la conservation, nous avons systématiquement trouvé des personnes sympathiques, toujours disponible pour répondre à nos questions, professionnels, expérimentés, et qui ont su nous faire partager leurs tâches au quotidien pour notre plus grand plaisir. Un immense merci à eux !!!



Cérémonie d'annonce des résultats, présidée par Zhang Zhihe, directeur de la base de Chengdu
17 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE



Une victoire aux côtés des pandas
17 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE



Un énorme merci à Ivy qui nous a chouchouté pendant trois semaines !
17 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE



Chengdu Club Center, le lieu pour fêter ces trois magnifiques semaines entre passionnés
17 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE


***

Vendredi 16 novembre 2012 : Transfert de Qi Zhen et de Zhen Zhen à la Vallée du Panda (Dujiangyan)

Le vendredi 16 novembre après-midi, nous sommes retournés à la Vallée du Panda (Panda Valley), une base également connue sous le nom de Centre de Chengdu de recherches sur le terrain sur les pandas géants (Chengdu Field Research Center for Giant Pandas). Cette base, dirigée par Qi DunWu et inaugurée en janvier 2012, est une antenne de la base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding) spécifiquement conçue pour mener des recherches sur la réintroduction potentielle dans la nature de pandas nés en captivité et pour former de jeunes pandas nés dans ce centre à vivre dans des environnements de plus en plus proches de ceux du milieu naturel. Elle se situe dans la ville de Dujiangyan.

Nous étions déjà allés dans cette base le mardi 6 novembre. Mais aujourd'hui, c'est un évènement particulier qui se joue ici. Deux nouveaux pandas, une mère et sa fille, ont été transférés le matin même de la base de Chengdu vers celle de Dujiangyan. Toute la presse a été invitée le vendredi après-midi pour une cérémonie de bienvenue de ces deux pandas ; mais comme en janvier dernier, ce n'est pas le véritable message qui a été adressé à la presse puisqu'il ne s'agit pas ici d'une réintroduction d'une mère et de sa fille dans le milieu naturel mais bien du transfert de ces deux pandas vers cette nouvelle base où ils apprendront, soit eux, soit leurs descendants, à vivre dans des enclos de plus en plus complexes et naturels.

Ces deux pandas sont Qi Zhen et Zhen Zhen. Qi Zhen, la mère panda, est née le 4 septembre 1999 à la base de Chengdu, et est mère de 8 petits - dont Huan Huan, la femelle qui vit en France au zooparc de Beauval. Elle pèse aujourd'hui 106 kilos. Zhen Zhen, une femelle de 40 kilos, est née le 4 août 2011 (lire l'article) à la base de Chengdu. La portée était jumelle avec le mâle Qiao Qiao. Le père de Zhen Zhen est Lin Lin, un des mâles qui a été envoyé à la base de Yaan Bifengxia en février dernier dans le cadre d'un programme d'échange de pandas mâles entre les deux institutions de Chengdu et de Bifengxia.

Pour l'instant, ces deux pandas vivent dans l'enclos n°3, là où se trouvaient Qi Qi et Zhi Zhi le 6 novembre. Je n'ai pas réussi à savoir exactement où se trouvaient dorénavant Qi Qi et Zhi Zhi, mais il semblerait qu'ils soient dans un enclos intérieur et que les pandas bénéficeront tour à tour de l'enclos extéieur n°3 avec les deux nouvelles arrivantes ; en effet, pour l'instant, il n'y a que trois enclos extérieur pour 8 pandas...

La trappe donnant vers l'enclos extérieur a été spécialement ouverte devant les journalistes et nous-mêmes. Les deux pandas ont eu quelques instants d'hésitation puis on commencé à explorer leur nouvel enclos. Zhen Zhen s'est montrée très active et a grimpé à plusieurs arbres.



Entrée de la Vallée du Panda, une banderole annonce le transfert d'une mère et de sa fille
(le terme "son" qui signifie "fils" porte à confusion mais il s'agit bien d'une mère et de sa fille)
 16 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE

Qi Zhen et sa fille Zhen Zhen, âgée d'un peu plus d'un an, explorent leur nouvel enclos
Enclos n°3 - 16 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE


Zhen Zhen grimpe aux arbres
Enclos N°3 - 16 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE


Zhen Zhen, enclos n°3 - 16 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE


Zhen Zhen, enclos n°3 - 16 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE



Zhen Zhen pose devant les photographes dans l'enclos n°3 - 16 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE



Présentation des deux pandas sur une pancarte dédiée - 16 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE



Qi Zhen - 16 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE


$$
Zhen Zhen - 16 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE


***

Jeudi 15 novembre : Long Long, le panda secouru à Longxi-Hongkou en avril dernier

Le jeudi 8 novembre dernier, nous avions observé, dans la réserve naturelle nationale de Longxi-Hongkou, des restes de bambous laissés par un panda sauvage ainsi que des crottes qui appartenaient probablement au panda Long Long, secouru en avril 2012. En effet, ces crottes dataient de plusisuers mois et elles se trouvaient à proximité de l'endroit où Long Long avait été secouru.

Long Long a été trouvé le 16 avril 2012 par des gardes de la réserve naturelle de Longxi-Hongkou qui ont immédiatement appelé la base de Chengdu qui a envoyé des vétérinaires sur place. Ce panda, un mâle, souffrait d'une malnutrition sévère, d'amaigrissement et de déshydratation sévère. Sa fourrure était rêche et terne et sa peau inélastique. Ce mâle souffrait également d'un collapsus cardio-vasculaire, d'ascites abdominales (parasites) et avait deux cicatrices de 20 centimètres de longueur ainsi que plusieurs autres petites cicatrices, des incisives très usées, un battement de cœur faible, une respiration irrégulière et une température corporelle de 37,1°C. Après des premiers soins sur place, à la station de protection de Longxi, et une réanimation cardiaque, l'équipe avait transféré Long Long vers la base de Chengdu. Sur la route, des arrêts toutes les 30 minutes avaient été nécessaires pour surveiller l'état de santé de l'animal. Placé en zone de quarantaine à la base de Chengdu, Long Long avait subi plusieurs tests biochimiques et physiologiques. Il souffrait d'une pancréatique sévère, d'une myocardite et de lésions hépatiques graves. Ayant eu plusieurs maladies parasitaires dans sa vie, il ne pesait plus que 60 kilos à sa capture. Après 7 jours sans manger, Long Long a finalement saisi une pousse de bambou et après 10 jours de surveillance complémentaires, l'état de santé de Long Long s'est stabilisé.

Long Long a survécu et est aujourd'hui toujours à la base de Chengdu, à la Moonlight Nursery House.

Après l'histoire de ce sauvetage et surtout après notre expérience inédite à la réserve naturelle de Longxi-Hongkou, où Long Long vivait, il était indispensable pour moi de voir ce mâle à la base de Chengdu. J'ai donc demandé le jeudi 15 novembre à un soigneur qui a accepté. Ce sont donc les photos de Long Long que je souhaite partager sur ce site pour la chronique de ce jour. Le jour de ma visite, Long Long se trouvait dans son enclos intérieur, petit, mais selon Jeroen Jacobs, c'est seulement durant le temps des travaux dans son enclos extérieur.


Long Long
Moonlight Nursery House - 15 novembre 2012 - © Jérôme POUILLE


J'ai pu questionner le samedi 17 novembre Madame Hou Rong sur l'état de santé de Long Long. Elle m'a indiqué qu'il pesait dorénavant autour de 85 kilos et qu'elle souhaitait qu'il participe à la saison des amours au printemps 2013 mais qu'il était trop tôt pour se prononcer sur ses capacités reproductives. Ce mâle, issu du milieu naturel, est très riche génétiquement et il est primordial que ses gènes soient introduits dans la population captive de Chengdu s'il est capable de s'accoupler ou si sa semence peut être collectée.

Même si je ne l'ai pas vu très clairement, et si les photos ne le montrent pas nettement, l'extrémité de la patte avant droite de Long Long est amputée, et cet évènement date de sa vie dans le milieu naturel et n'est donc pas consécutif à sa capture.

Longue vie Long Long !!!


***

Mercredi 14 novembre : Journée libre, à la base de Chengdu pour moi !

Ce mercredi était une journée libre et je suis retourné à la base de Chengdu en taxi.

J'ai pu rester 40 minutes le matin et 20 minutes l'après-midi à la Sunshine Nursery House qui héberge quatre des sept bébés pandas nés cette année (et ayant survécu) à la base de Chengdu. J'ai ainsi pu assister à cinq soins médicaux, trois le matin et un l'après-midi ; et trois de ces soins étaient inédits pour moi.


La femelle Miao Miao (la plus grosse, née le 4 septembre 2012) apprend à se tenir sur ses pattes ;
et l'un des jumeaux de Cheng Ji né le 12 septembre 2012 (le plus petit)

The female Miao Miao (the biggest, born on 4 september 2012) learn to stand on her legs ;
and one of Cheng Ji's twins born on 12 september 2012 (smaller)

Sunshine Nursery House - 14 novembre 2012 - 14 november 2012 - © Jérôme POUILLE


Le premier fut la prise de température corporelle de Miao Miao, le jeune de Jiao Zi, né le 4 septembre dernier et donc seulement âgé d'un peu plus de deux mois. La soigneuse a placé une sonde sous sa patte avant droite et après 2 à 3 minutes la température du bébé panda s'est stabilisée à 36,1°C. A noter également la température de la pièce, 15,0°C.


La soigneuse prend la température corporelle de Miao Miao à l'aide d'une sonde
The keeper take Miao Miao body temperature, with a sond
Sunshine Nursery House - 14 novembre 2012 - 14 november 2012 - © Jérôme POUILLE


Après la prise de température, la soigneuse a effectué un massage ventral de Miao Miao pour stimuler sa défécation et sa miction. Les fèces du bébé panda ont été collectés par une autre soigneuse, sans doute pour être analysés.



Stimulation ventrale de Miao Miao
Ventral stimulation of Miao Miao
Sunshine Nursery House - 14 novembre 2012 - 14 november 2012 - © Jérôme POUILLE


La soigneuse a replacé Miao Miao dans le parc et a ensuite donné le biberon à l'un des jumeaux de Cheng Ji nés le 12 septembre dernier. Le bébé panda a mis peu de temps pour boire le biberon, deux minutes au maximum, puis la soigneuse lui a donné un complément liquide (médicaments ?) grâce à une pipette.



Biberon pour l'un des jumeaux de Cheng Ji
Nursing bottle for one of Cheng Ji's twins
Sunshine Nursery House - 14 novembre 2012 - 14 november 2012 - © Jérôme POUILLE



La zone de préparation de la formule, le lait artificiel
The area for the preparation of formula, the artificial milk
Sunshine Nursery House - 14 novembre 2012 - 14 november 2012 - © Jérôme POUILLE


L'après-midi, j'ai de nouveau assisté à un massage ventral de Miao Miao, cette fois-ci le petit n'a fait qu'uriner et la soigneuse a également collecté l'urine dans un tube.



Massage ventral de Miao Miao qui a uriné
Ventral massage of Miao Miao, who urinated
Sunshine Nursery House - 14 novembre 2012 - 14 november 2012 - © Jérôme POUILLE


Enfin, j'ai assisté à la pesée également de Miao Miao et la balance affichait 3,89 kg (valeur à confirmer). Rappelons que cette femelle ne pesait que 181 grammes à sa naissance.

A noter que l'enclos de Ya Ya et des sept jeunes nés en 2010 était en travaux ce jour et ces 8 pandas se trouvaient dans les enclos intérieurs du bâtiment Giant panda cub enclosure. Il semblerait que de nouvelles plates-formes vont être installées dans cet enclos.



Enclos de Ya Ya et des 7 jeunes nés en 2010, en travaux
Enclosure of Ya Ya and the 7 young born in 2010, in work
Giant Panda Cub Enclosure - 14 novembre 2012 - 14 november 2012 - © Jérôme POUILLE


J'ai également pu retourner voir Fu Fu. Ce panda, un mâle né le 25 août 2001, vit dans la No.1 House for giant pandas. Ce mâle est né au centre de Wolong où il a vécu, ainsi qu'à la base de Yaan Bifengxia, jusqu'en avril 2005, date de son transfert vers le zoo de Fuzhou (Fuzhou Giant Panda Research Center), province du Fujian (Chine). Après un séjour d'un peu plus de trois, il retourne à la base de Yaan Bifengxia le 6 mai 2008, juste avant le séisme. Consécutivement au séisme, il repart à Fuzhou le 24 juin 2008 où il va séjourner jusqu'au 16 février de cette année, date de son transfert à la base de Chengdu. L'arrivée de Fu Fu à Chengdu est justifié par un échange de pandas entre les bases de Bifengxia et de Chengdu afin de limiter la sur-représentation de certains mâles dans la population captive d'une institution donnée (lire l'article).

Fu Fu est également le frère jumeau du panda Xiang Xiang, le premier panda né en captivité à avoir été réintroduit dans le milieu naturel le 28 avril 2006, malheureusement retrouvé mort quelques mois plus tard (lire l'article). 

Aucune pancarte n'indique sa présence à la base de Chengdu.



Fu Fu
No.1 House for Giant Pandas - 14 novembre 2012 - 14 november 2012 - © Jérôme POUILLE


Enfin, j'ai assisté à une scène de jeu très amusante entre deux jeunes pandas âgés d'un peu plus d'un an et qui partageaient ce jour l'enclos de Ya Xing dans le secteur de la Moonlight Nursery House. Voici quelques photos :


Moonlight Nursery House - 14 novembre 2012 - 14 november 2012 - © Jérôme POUILLE


Les trois bébés hébergés à la Moonlight Nursery House :
Xiao Qiao née le 12 août 2012 (le plus gros), Si Yi né le 19 août (le moyen) et Yuan Run née le 25 août (la plus petite).

The three cubs housed at the Moonlight Nursery House :
Xiao Qiao born on 12 august 2012 (the biggest), Si Yi born on 19 august (middle weight) and Yuan Run born on 25 august (the smallest).

Moonlight Nursery House - 14 novembre 2012 - 14 november 2012 - © Jérôme POUILLE



14 novembre 2012 - 14 november 2012 - © Jérôme POUILLE


Wednesday, November 14 : Free-time, at Chengdu panda base for me !

Wednesday was a free day and I returned to the Chengdu panda base in taxi.

I could stay 40 minutes in the morning and 20 minutes in the afternoon at the Sunshine Nursery House which houses four of the seven baby pandas born this year (and survived) at the Chengdu panda base. I was able to attend five medical care, three in the morning and two in the afternoon, and three of these were unpublished care for me.

The first was taking body temperature of Miao Miao, the young of Jiao Zi, born on September 4, and therefore only a little over two months old. The keeper placed a probe in its right front leg and after 2-3 minutes the temperature of the baby panda has stabilized at 36.1°C. Also note the room temperature, 15.0°C.

After taking temperature, the keeper made ​​a ventral massage to Miao Miao to stimulate her urination and her defecation. Baby panda feces were collected by another keeper, presumably to be analyzed.

The keeper deposited Miao Miao in the park and then gave the nursing bottle to one of Cheng Ji twins born on September 12. The baby panda has fast drank the nursing bottle, no more than two minutes, then keeper gave him a liquid supplement (drugs?) with a pipette.

In the afternoon, I again attend a massage ventral of Miao Miao, this time the cub urinated and the keeper also collected urine into a tube.

Finally, I attended the weighing of Miao Miao and balance showed 3.89 kg (need to be confirmed). Remember that this female weighed only 181 grams at birth.

Please note that the enclosure of Ya Ya and the seven young born in 2010 was in work that day and the 8 pandas were in the interior of the building Giant panda cub enclosure. It seems that new platforms will be installed in the enclosure.

I also went back to see Fu Fu. This panda, a male born on August 25, 2001, lives in the No.1 House for giant pandas. This male was born at the Wolong center where he lived, as well as at Yaan Bifengxia base, until April 2005, when he was transferred to the Fuzhou Giant Panda Research Center (Fujian Province, China). After a stay of a little over three, he returned to the Yaan Bifengxia panda base on May 6, 2008, just before the earthquake. Consecutively to the earthquake, he returned to Fuzhou on June 24, 2008 where he will stay until February 16 of this year, when it was transferred to the Chengdu panda base. The arrival of Fu Fu in Chengdu is justified by an exchange between the two institutions, Bifengxia and Chengdu bases, to limit the over-representation of some males in the captive population of a given institution (read the article).

Fu Fu is also the twin brother of panda Xiang Xiang, the first captive-born panda who has been reintroduced into the wild on April 28, 2006, unfortunately found dead a few months later (read the article).

No pancarte indicates its presence at the base of Chengdu.

Finally, I attended a very fun game scene between two young pandas aged a little over a year and who shared this day the enclosure of Ya Xing in ​​the Moonlight Nursery House.


***

Mardi 13 novembre : La vidéo de notre groupe pour la conservation du panda

Lundi 12 et mardi 13 novembre, nous avons travaillé sur une vidéo pour promouvoir la conservation du panda tout en s'appuyant sur les pandas captifs qui jouent un rôle indispensable d'éducation et de sensibilisation du public.

Voici la vidéo de mon groupe, le groupe A avec pour slogan : Team A in the wild. Avec Erica, Melissa, Konnie et moi-même :



Regardez la vidéo, l'équipe qui aura le plus de visionnages aura le plus de points pour cette épreuve !


Tuesday, November 13 : The video of our group for panda conservation

Monday 12 and Tuesday 13 November, we worked on a video to promote panda conservation, while relying on captive pandas who play a vital role of education and public awareness.

Here is the video of my group, group A with the slogan: Team A in the wild. With Erica, Melissa, Konnie and myself.

Watch the video, the team that has the most views will have the most points for this step !


***


A lire :

        > 17 octobre 2012 : Quatre finalistes européens au concours Chengdu Pambassador 2012

        > 14 septembre 2012 : Lancement du concours Pambassador 2012 : soutenez-moi !

        > 13 novembre 2010 : Interview inédite de David Algranti, le français vainqueur du concours "Pandassadeurs"

        > 4 octobre 2010 : Un français parmi les 6 vainqueurs du concours "Pandassadeurs"


Pour en savoir plus :

        > Les centres de recherches et d'élevage du panda en Chine : La base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant

        > La page facebook du concours

        > La page facebook de mon site

        > Article sur le quotidien 20 minutes du 19 octobre 2012 : Jérôme Pouille, candidat au titre de Pambassadeur: «J'ai déjà commencé le travail d'ambassadeur»

        > Article sur le site Zoonaute du 24 octobre 2012 : Jérôme Pouille partira en Chine pour la finale du concours Chengdu Pambassador 2012

        > Article du 15 octobre 2012 de Frédérique Gilbert, journaliste pour RTL Belgique, qui nous a suivi durant les demi-finales à Edimbourg : Les 4 semi-finalistes du concours « Pambassador » se préparent pour la Chine!

        > Article du Zoo de Beauval du 15 octobre 2012 : Pambassadors : l’étau se resserre


Les blogs des trois finalistes européennes :

        > Ylenia Vimercati, la finaliste italienne

        > Aimee Cheung, la finaliste britannique

        > Julie Lines, la seconde finaliste britannique