# A la une :    #MiniYuanZi       #Basi    #Reintroduction    #PandaBook    #Indonésie

 

4- Une arrivée médiatique en France

le dimanche 15 janvier 2012

 

 

Après une cérémonie d'adieu à la base de Chengdu le samedi 14 janvier et une préparation minutieuse des deux animaux, c'est le jour J dimanche 15 janvier 2012 du transfert de Huan Huan et Yuan Zi de Chine vers la France.

Tout commence à 3h00 du matin à Chengdu le dimanche 15 janvier : Huan Huan et Yuan Zi, hébergés en zone de quarantaine à la base de Chengdu, sont chargés chacun dans une première cage de transport avant d'être transférés dans leurs cages définitives dans lesquelles ils vont rester durant la totalité du voyage. Une fois dans leurs cages définitives, des cages en acier spécialement conçues par FedEx pour le transport de pandas sans devoir les anesthésier, les deux pandas ont été chargés dans un camion arborant sur son côté la phrase « Happily sending off the giant panda Yuan Zi & Huan Huan from Chengdu to France » qui signifie « Heureux d'envoyer les pandas Yuan Zi et Huan Huan de Chengdu en France » pour leur transfert de la base de Chengdu vers l'aéroport de Chengdu. Le camion est arrivé à 4h00 à l'aéroport de Chengdu puis les animaux ont été chargés dans un avion spécialement affrété par la compagnie FedEx, un Boeing 777F décoré à l'effigie des pandas et rebaptisé pour l'occasion FedEx Panda Express. L'avion a décollé de Chengdu vers 08h30.

 

Huan Huan et Yuan Zi quittent la zone de quarantaine de la base de Chengdu - © Base de Chengdu

 

Chargement au départ de la base de Chengdu

 

Aéroport de Chengdu, Chine : Le FedEx Panda Express s'apprête à partir après une brève cérémonie sur le tarmac
à laquelle ont assisté Zhang Zhihe, directeur de la base de Chengdu, et le Consul général de France à Chengdu

 

Durant le vol, sans escale, les deux pandas étaient sous surveillance de deux personnels de la base de Chengdu : leur soigneur Zhang Hao et une vétérinaire Liu Li, qui resteront tous deux à Beauval durant les 6 premiers mois, le temps que les animaux s'habituent à leur nouvel environnement. Du bambou, des pommes et d'autres aliments ont été offerts à Huan Huan et Yuan Zi durant le voyage. Un peu plus d'onze heures de vol ont été nécessaires pour parcourir les 8833 kilomètres qui séparent Chengdu de Paris.

 


© FedEx

 

Il est 11h55 à Paris lorsque la centaine d'invités accrédités (dont je faisais partie) présent sur le tarmac du Hub de FedEx à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (région parisienne) aperçoit dans le ciel l'avion FedEx Panda Express, sous un beau soleil mais un froid piquant. Après s'être posé, l'avion vient se stationner à 12h15 à quelques dizaines de mètres devant les journalistes, officiels et invités. Rodolphe Delord, directeur du zoo de Beauval, arbore au travers du cockpit de l'avion une peluche panda avant de descendre et de rejoindre sur le tarmac pour une petite cérémonie sa sœur, Delphine Delord (directrice de la communication du zoo), et les officiels, parmi eux l'ambassadeur de Chine en France, Quan Kong, et le député du Loir-et-Cher Patrice Martin-Lalande.

 


11h55, le vol FedEx Panda Express est visible dans le ciel parisien - © Xinhua

 


L'avion s'est posé sur le tarmac du Hub de FedEx, aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle - © Jérôme Pouille

 


Rodolphe Delord, directeur du ZooParc de Beauval, brandit une peluche panda dans le cockpit - © Jérôme Pouille

 

Rodolphe Delord descend avec fierté de l'avion cargo FedEx. Il est accueilli par sa sœur Delphine
et l'Ambassadeur chinois sur le tarmac - © Jeroen Jacobs

 


Liu Li, la vétérinaire de la base de Chengdu qui a voyagé avec les deux pandas
et qui restera les 6 premiers mois au zoo de Beauval - 
© Jérôme Pouille

 


Zhang Hao, le soigneur attitré des deux pandas de la base de Chengdu qui a voyagé avec eux 
et qui restera les 6 premiers mois au zoo de Beauval - © Jérôme Pouille

 

« Cela fait six ans que nous travaillons sur ce dossier », a souligné Patrice Martin-Lalande, député de Loir-et-Cher, qui s'est mobilisé autour de ce projet. « Nous y réfléchissons depuis le dernier mandat de Jacques Chirac. L'an dernier, lorsque j'ai accompagné notre Président de la République en Chine, je l'ai entendu dire qu'il avait deux souhaits personnels : que le pavillon français de l'exposition universelle de Shanghai soit pérennisé et que le Président chinois donne l'autorisation de prêter deux pandas à la France ». « Pour le ZooParc de Beauval, c'est une marque de reconnaissance mondiale. L'arrivée de ces pandas est aussi précieuse pour le développement touristique en Loir-et-Cher et pour l'emploi », a affirmé le député.

L'Ambassadeur de Chine à Paris, Quan Kong, a décrit ce prêt comme « un geste extrêmement fort d'amitié entre les deux pays ». « Je suis sûr que les deux pandas, avec le soin et l'amour apportés au zoo de Beauval, passeront un agréable séjour, propice à leur reproduction ». « Je crois même que les pandas ont appris quelques mots de français », a-t-il plaisanté. « Il y a quarante ans, presque jour pour jour, la Chine avait offert un premier couple de pandas à la France, sous la présidence de Georges Pompidou. Je me réjouis des progrès des échanges dans tous les domaines entre la France et la Chine. Il y a quatre ans, un tremblement de terre meurtrier avait touché notre pays. La France avait déployé rapidement une équipe médicale ».

Puis à 12h20, les portes de l'avion cargo s'ouvrent pour le déchargement des deux pandas. La première caisse apparaît à 12h35, il s'agit de Huan Huan, la femelle, qui va être déchargée puis déposée sur un petit train. C'est ensuite au tour de Yuan Zi de quitter l'avion à 12h40 et d'être placé sur le petit train derrière Huan Huan. Les deux animaux, que nous voyons bien, semblent relativement calmes même s'ils regardent de façon intriguée ce qui se passe autour d'eux.

 

 

La première caisse arrive, il s'agit de Huan Huan - © Jérôme Pouille

 


Huan Huan à la sortie de l'avion - © Jeroen Jacobs

 


Les officiels et l'équipe du zoo applaudissent la descente de l'avion des deux pandas - © Jeroen Jacobs

 

Puis c'est au tour du mâle Yuan Zi de sortir de l'avion cargo tandis que Huan Huan est chargée sur un petit "train"
© Jérôme Pouille

 


Delphine et Rodolphe Delord, du zoo de Beauval, reçoivent la boîte qui contient les dessins d'enfants chinois
© Jeroen Jacobs

 

La femelle Huan Huan - © Jérôme Pouille - CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

 

Le mâle Yuan Zi - © Jérôme Pouille - CLIQUEZ SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR

 


Yuan Zi - © Jeroen Jacobs

 

Les deux pandas sont alors inspectés par les services vétérinaires français et toutes les formalités douanières administratives sont réalisées à l'abri des regards. Puis à 13h35, les deux pandas sont chargés dans un camion FedEx également décoré. Le convoi composé du camion avec les pandas, d'un camion de secours, de véhicules du zoo de Beauval, du véhicule de l'ambassade de Chine en France, du véhicule du député, escorté par les gendarmes de la Garde Républicaine, prend le départ pour le zoo de Beauval. Sur l'autoroute A10, les véhicules du convoi ne rouleront pas au-dessus de 100 km/h.

 

Chargement du camion FedEx avec les deux caisses et préparation du convoi sous escorte policière,
sous l'œil de Delphine Delord - © Jérôme Pouille

 

Convoi entre Paris et Orléans - © Jérôme Pouille

 

A 15h45, le convoi fait un arrêt sur une aire de service à hauteur d'Orléans pour vérifier si les deux pandas vont bien, ce qui est le cas. Une pomme leur est donnée.

 


Halte sur une aire d'autoroute pour vérifier que les pandas aillent bien - © Jeroen Jacobs

 

A 16h30, le convoi est à Blois et c'est 45 minutes plus tard, soit à 17h15, qu'il traverse au pas la ville de Saint-Aignan. Des centaines de personnes ont applaudi le passage du Panda Express, agitant des petits drapeaux français et chinois. « Soyons fier », a estimé au micro le Ministre de la ville et Président du Conseil général du Loir-et-Cher, Maurice Leroy.

Puis à 17h40, le convoi arrive enfin au ZooParc de Beauval où une foule souhaite la bienvenue aux deux animaux. Les deux pandas sont déchargés à 18h30 à l'abri du regard du public, seule une caisse a pu être aperçue à proximité de l'enclos des pandas.

 

Arrivée du convoi au ZooParc de Beauval - © Jeroen Jacobs

 

Enfin la journée de dimanche se termine par une conférence de presse donnée au ZooParc de Beauval à 18h50. Françoise Delord, la fondatrice et Présidente du zoo de Beauval a ouvert la conférence en exprimant sa joie de voir son rêve et celui de sa famille se réaliser. Etaient également présents Delphine Delord, Maurice Leroy, Patrice Martin-Lalande et Zhu Liying (un représentant de l'ambassade de Chine en France).

 


Conférence de presse au ZooParc de Beauval - © Jeroen Jacobs

 


Françoise Delord, fondatrice du zoo de Beauval, a ouvert la boîte qui contient les dessins d'enfants chinois
© Jeroen Jacobs

 

La fondatrice de Beauval, Françoise Delord, a salué la consécration de son zoo, fruit de six années d'efforts. Elle a exprimé sa fierté d'entrer dans le club très fermé des zoos hébergeant des pandas géants. « Ce n'est pas seulement parce que l'animal est beau. C'est une consécration pour un parc zoologique qui fait de la conservation », a-t-elle dit, très émue.

Maurice Leroy a confirmé que Nicolas Sarkozy avait l'intention de se rendre prochainement à Beauval, sans confirmer la date du 27 janvier. « La date n'a pas été arrêtée mais le Président de la République viendra bien sûr à Beauval pour voir les pandas », a-t-il déclaré lors du point presse. « Bien sûr, c'est un événement pour le Loir-et-Cher mais aussi pour la France. Il marque le véritable réchauffement des relations entre notre pays et la Chine ».

Non réélu aux élections présidentielles de 2012, Nicolas Sarkozy n'inaugurera finalement pas les installations des deux pandas. Cette inauguration aura lieu sans lui le 23 novembre 2012 en présence notamment de Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre, Vice-Président du Sénat, et Membre du groupe interparlementaire d'amitié France-Chine au Sénat.

 

Pour en savoir plus :

        > 24 novembre 2012 : Inauguration des installations des pandas à Beauval, sous le signe de l'amitié franco-chinoise

        > 17 janvier 2012 : Une arrivée médiatique pour Huan Huan et Yuan Zi en France dimanche 15 janvier

        > Chronique de David ALGRANTI, le Pandassadeur (Pambassador) français présent à Chengdu la semaine précédant le départ de Huan Huan et Yuan Zi vers la France

        > 11 janvier 2012 : FedEx offre ses services pour le transport des deux pandas vers la France

        > 10 janvier 2012 : Conférence de presse à la base de Chengdu sur le transfert des pandas vers la France

        > 9 janvier 2012 : Programme du dimanche 15 janvier prochain pour l'arrivée des pandas en France, au zoo de Beauval

        > 5 janvier 2012 : Les futurs grands pandas du zoo de Beauval (France) seront visibles du public à partir du 11 février 

        > 16 décembre 2011 : Huan Huan et Yuan Zi arriveront en France le dimanche 15 janvier 2012