Vous accédez dorénavant à ce site via l'adresse www.panda.fr - Mettez à jour vos favoris, merci de votre fidélité - Jérôme

 

1- Historique des grands pandas hébergés en France,

au zoo de Vincennes : de 1939 à 2000

 

 

Le premier grand panda qui s'est arrêté en France est le mâle Happy, un panda capturé vivant dans le milieu naturel en septembre 1938 par Tangier Smith et d'âge estimé 3 ans à sa capture. Happy a été envoyé dès décembre 1938 à Londres puis a été vendu à un marchand d'animaux allemand qui a fait effectuer à Happy une « tournée » en Europe de l'Est au premier semestre 1939. Puis il s'est arrêté du 24 mai au 6 juin 1939 au zoo de Vincennes, avant d'être vendu puis envoyé au zoo de Saint-Louis, aux Etats-Unis, où il passa le reste de sa vie jusqu'au 10 mars 1946, date de sa mort. Happy avait quitté le territoire français le 6 juin 1939 en embarquant dans un navire au port de Cherbourg avant d'arriver 18 jours plus tard, soit le 24 juin 1939, aux Etats-Unis.

 


Happy, au zoo de Vincennes (Paris), en 1939 - © Paul Popper, livre Men and pandas

 

14 années se sont écoulées jusqu'à ce que deux pandas soient offerts en 1973 par le Premier ministre chinois de l'époque, Zhou Enlai, au Président Georges Pompidou lors d'un voyage officiel du Président français en Chine.  Les deux animaux sélectionnés étaient Yen Yen et Li Li, deux mâles. Une erreur a été faite au départ sur le sexe de Yen Yen considéré comme une femelle à son arrivée en France et qui était en réalité un mâle.

Yen Yen et Li Li ont tous les deux été capturés peu de temps avant d'être envoyés à Paris.

Li Li a été capturé dans le comté de Baoxing (province du Sichuan) le 1er mars 1973 et son âge estimé à sa capture était de 6 mois (naissance estimée en septembre 1972). Il a été transféré au zoo de Beijing le 19 octobre 1973 avant d'être envoyé à Paris.

Yen Yen a été capturé dans le comté de Pingwu (province du Sichuan) le 1er avril 1973 et son âge estimé à sa capture était de 7 mois (naissance estimée en septembre 1972). Comme Li Li, il a été transféré au zoo de Beijing le 19 octobre 1973 avant d'être envoyé à Paris.

Yen Yen et Li Li sont arrivés au zoo du bois de Vincennes le samedi 8 décembre 1973 à 22h après un voyage à bord d'un Boeing 707 d'Air France qui reliait Shanghai à Orly (Paris). Ils ont voyagé en première classe dans un avion rempli de passagers.

Présentés à la presse le 12 décembre 1973, ils sont devenus visibles du public à partir du 21 décembre de la même année.

Le bâtiment des pandas était précédemment utilisé pour des antilopes variées, notamment pour deux céphalophes à dos jaune (Cephalophus silvicultor). L'espace réservé pour Yen Yen et Li Li consistait en 3 cages. La première, pour Yen Yen, faisait 3 m, était carrée et pourvue d'une porte et d'une fontaine. La cage de Li Li était identique, et les deux cages étaient séparées par une troisième cage de la même largeur mais plus grande (environ 6 m), qui constituait la cage de jour, utilisée tour à tour par Yen Yen et Li Li, et contenant une porte, une fontaine et une piscine circulaire d'environ 1,5 m de diamètre, et quelques troncs d'arbres robustes de différentes hauteurs posés verticalement. Le 15 décembre 1973, une plate-forme en bois d'un mètre de long a été installée pour éviter aux deux pandas de dormir sur le sol froid. Les trois cages étaient séparées sur le côté par un grillage et vers la zone accessible du public par une vitre (indispensable pour le fonctionnement de l'air conditionné pour maintenir une température autour de 10°C). Chaque cage faisait environ 3,7 m de hauteur.

Li Li, dont l'état de santé a toujours était jugé préoccupant, est décédé peu de temps après son arrivée en France, soit le 20 avril 1974, d'une tumeur au pancréas. Il ne pesait que 28 kg à sa mort soit le même poids qu'à son arrivée en France.

 


Li Li, qui n'a vécu que quelques mois au zoo de Vincennes - 11 décembre 1973 - © article Zoologische Garten NF, Jena 45

 

Yen Yen a quant à lui vécu au zoo de Vincennes jusqu'au jeudi 20 janvier 2000, date de sa mort, à l'âge de 27 ans. En décembre 1999, les vétérinaires du zoo de Vincennes, inquiets de l'amaigrissement de Yen Yen, l'avaient anesthésié et avaient découvert à ce moment un grave disfonctionnement de son pancréas. Ils avaient mis en place un traitement qui avait momentanément amélioré son état de santé. Mais Yen Yen, âgé, a brutalement cessé de s'alimenter et est tombé dans le coma deux jours plus tard. L'autopsie a mis en évidence une tumeur du pancréas.

 

Yen Yen, au zoo de Vincennes, le 18 avril 1997 - © Jérôme Pouille

 

Yen Yen bénéficiait de deux repas par jour composés majoritairement de bambous mais se voyait également offrir de la bouillie de lait, des œufs, des carottes râpées, des bananes, des pommes, du sel et du sucre. Le bambou provenait de Charentes, près d'Angoulême, et arrivait par camion à Vincennes.

 


Yen Yen, exposé au Muséum de Toulouse - 10 octobre 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Pour en savoir plus :

        > 11 octobre 2013 : Inauguration hier de l'exposition sur les ours à Toulouse

        > 3 octobre 2013 : Le panda Yen Yen, ayant vécu au zoo de Vincennes, exposé à Toulouse