Vous accédez dorénavant à ce site via l'adresse www.panda.fr - Mettez à jour vos favoris, merci de votre fidélité - Jérôme

Visites de zoos et compte-rendus

 

 

 

 

 

 

Le zoo de Beijing / Pékin (en mandarin simplifié : 北京动物园) se situe dans le district de Xicheng, au cœur de la ville de Beijing, capitale de la République populaire de Chine. Il occupe une surface de 89 hectares dont 5,6 hectares de lacs et d'étangs. Fondé en 1906 puis ouvert au public le 18 juin 1908, c'est l'un des plus vieux zoos chinois et il possède l'une des plus riches collections du pays avec environ 450 espèces d'animaux terrestres et 500 espèces d'animaux aquatiques. Plus de 6 millions de visiteurs viennent chaque année observer les 14 500 animaux qui vivent dans ce zoo. En 1999, le zoo de Pékin s'est doté du plus grand aquarium de Chine.

 

 

 

 
L'entrée monumentale du zoo de Beijing - 27 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 


Le logo du zoo de Beijing, contre le bâtiment des pandas, qui rappelle que cet établissement a été fondé en 1906 - 29 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

 

Plan du zoo de Beijing, la flèche montre l'entrée avec le porche en pierre, le cercle l'emplacement des installations des pandas

 

 

Un zoo ancré dans l'histoire

 

Le zoo de Beijing est une institution historiquement incontournable en matière d'exposition et d'élevage en captivité du panda géant. Voici les grands faits marquants du zoo de Beijing au regard de l'hébergement en captivité de l'animal emblème de Chine.

En 1955, trois pandas ont été capturés dans la nature et ont été placés au zoo de Beijing, c'est le début de l'hébergement de pandas dans des zoos en Chine. Il s'agissait du mâle Ping Ping, de la femelle Chi Chi, et de la femelle Xing Xing. Chi Chi allait devenir trois ans plus tard un panda célèbre en quittant Beijing en mai 1958 pour des passages dans plusieurs zoos occidentaux (Francfort, Copenhague, Tierpark Berlin, Londres, Moscou). Ping Ping a quant à lui été transféré en mai 1957 au zoo de Moscou où il va mourir en mai 1961. Xing Xing va rester au zoo de Beijing jusqu'en avril 1960, date de sa mort. Notons qu'en janvier 1953, un jeune panda également capturé dans la nature avait vécu une quinzaine de jours au zoo de Chengdu avant d'y mourir, et est ainsi le premier panda à avoir été exposé dans un zoo chinois.

 


Les 3 premiers pandas du zoo de Beijing, Ping Ping, Chi Chi, Xing Xing
(extrait de Science et nature par la photographie et par l'image 25)

 

Peu après 1958, plusieurs pandas sauvages capturés vont être envoyés au zoo de Beijing où ils vont vivre plus ou moins longtemps : le mâle An An en juin 1958 qui sera envoyé en août 1959 à Moscou, la femelle Li Li en août 1958 et qui va vivre au zoo jusqu'en octobre 1981, date de son décès, la femelle Jiao Jiao en octobre 1962 qui va mourir trois ans plus tard, en décembre 1965, au zoo, le mâle Sen Sen en juillet 1959 qui va mourir en novembre 1962 au zoo. D'autres pandas vont également faire des passages éclairs au zoo de Beijing après avoir été capturés avant d'être envoyés vers d'autres zoos.

Le point de départ de l'élevage en captivité du panda géant est l'année 1963, année lors de laquelle le mâle Pi Pi, arrivé du zoo de Chengdu un an auparavant, et la femelle Li Li, ont donné naissance suite à un accouplement naturel à un petit mâle, Ming Ming, au zoo de Beijing le 9 septembre 1963. C'est le premier panda à naître en captivité, et les vétérinaires du zoo sont surpris par sa taille minuscule. Ming Ming a été transféré en septembre 1975 au zoo de Changsha (Chine), où il va mourir le 23 août 1989.

 


Li Li et Ming Ming (extraits de Animals London 3Animal Kingdom 67)

 


Ming Ming pèse 5,7 kilos pour ces 3 mois (extrait de Animal Kingdom 67)

 

Entre 1963 et 1977, 32 petits sont nés en captivité en Chine dans les zoos de Beijing, Shanghai et Kunming, en 18 portées, mais seulement 6 ont survécu, tous au zoo de Beijing. En plus de Ming Ming, ont survécu à Beijing :
     - Lin Lin (femelle) née le 4 septembre 1964 et morte au zoo de Beijing le 17 mars 1972,
     - Qing Qing (mâle) né le 15 août 1968 et mort au zoo de Beijing en novembre 1979,
     - Dai Dai (femelle) née le 16 septembre 1974 et morte au zoo de Beijing le 27 mars 2000 après avoir été prêtée à plusieurs zoos,
     - Shao Shao (femelle) née le 18 septembre 1975 et morte au zoo de Madrid le 23 octobre 1983,
     - Zhi Zhi (mâle) né le 21 septembre 1976 et mort au zoo de Beijing le 23 mars 1997.

 


Li Li et sa petite Lin Lin (extrait de Zoo Antwerp 31)

 

En 1978, c'est le zoo de Beijing qui a été la première institution à mener un certain nombre d'expérimentations pour développer la connaissance scientifique sur l'électro-éjaculation du panda mâle et l'insémination artificielle de la femelle. La femelle Juan Juan, capturée en novembre 1972 et envoyée à Beijing le mois suivant, a été inséminée cette même année avec de la semence fraîche de deux mâles présents au zoo, Lo Lo et Bao Bao. Le 8 septembre 1978, Juan Juan a donné naissance à des jumeaux dont l'un est décédé 64 heures plus tard. Le second fut nommé Yuan Jing et devenait le premier succès de l'insémination artificielle. Yuan Jing est morte le 2 décembre 2003 au zoo de Baoding. Il a été déterminé que le père des jumeaux était Bao Bao.

 


La mère Juan Juan et sa petite Yuan Jing âgée d'un mois (extrait de IZN 26)

 

Le zoo de Beijing est également la première institution a avoir connu une naissance suite à une insémination avec de la semence congelée. En 1980, la femelle Dai Dai a été inséminée avec de la semence préalablement conservée congelée du mâle Bao Bao et a donné naissance à des jumeaux le 14 septembre 1980, dont un seul, une femelle nommée Liang Liang, a survécu. Liang Liang est morte au zoo de Beijing le 24 avril 1986.

Depuis, le zoo de Beijing demeure l'une des institutions majeures dans l'hébergement et l'élevage de pandas géants en Chine, aux côtés de la Base de recherches de Chengdu sur l'élevage du panda géant (Chengdu Research Base of Giant Panda Breeding) et du Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda).

Le zoo de Beijing connaît de temps en temps des naissances, mais pas tous les ans. Depuis 1997, 15 pandas sont nés à Beijing en 9 portées et parmi eux 7 ont survécu plus de six mois. La dernière naissance a eu lieu en 2010, lorsque Ying Hua a donné naissance à des jumelles le 2 juillet. Seule l'aînée, Da Bai Tu, une femelle, a survécu et vit encore aujourd'hui au zoo de Beijing.

Par ailleurs, le zoo de Beijing reste propriétaire de plusieurs pandas dont certaines femelles sont envoyées à Chengdu ou Bifengxia pour se reproduire. Les jeunes qui naissent de ces femelles sont propriétés du zoo de Beijing et sont renvoyés au bout de quelques mois dans la capitale chinoise. C'est par exemple le cas de Xiao Bai Tu, une femelle née à Bifengxia le 13 août 2010 mais ayant rejoint le zoo de Beijing en juillet 2011 car sa mère Jini, prêtée à Bifengxia, est propriété du zoo de Beijing.

 

 

Les installations actuelles des pandas

 

L'espace dédié aux pandas est un secteur à part et d'ailleurs les visiteurs doivent faire valider leur ticket d'entrée une seconde fois pour accéder à ce secteur. Toute nouvelle visite après sortie de ce secteur nécessite l'achat d'un billet spécial pandas.

 


Porte d'accès au secteur des pandas géants, mais aussi des pandas roux, des rhinopithèques de Roxellanne et autres espèces chinoises
27 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Les installations pour les pandas occupent 12 605 m². Elles comportent deux grands bâtiments qui hébergent les pandas : un bâtiment dénommé "the Asian Games Panda House" car il a été construit en 1990 pour célébrer les 11ème Jeux d'Asie qui se sont tenus à Beijing. Il a la forme d'une pousse de bambou avec 11 arches symbolisant les nœuds du bambou. Durant ma visite, la façade de ce bâtiment en béton était en rénovation. Le second secteur est plus récent et a été inauguré en 2008 à l'occasion des 29ème Jeux Olympiques qui ont pris place à Beijing.  Ce second bâtiment a été nommé "Olympic Panda House".

 

 

Plan des installations des pandas géants - © Jérôme POUILLE

 

Le bâtiment le plus ancien, nommé "Asian Games Panda House", est facilement identifiable par ses arches en demi-cercle
27 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 


Le nouveau bâtiment construit pour les Jeux Olympiques de 2008, et nommé "Olympic Games Panda House"
29 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Le bâtiment "Asian Games Panda House", le plus ancien, comporte trois enclos intérieurs et trois enclos extérieurs. Les quatre jours de ma visite, j'ai pu constater que le premier enclos en entrant dans le bâtiment était utilisé par Da Bai Tu et Xiao Bai Tu, de même que l'enclos extérieur communiquant, le second enclos intérieur était vide tandis que l'enclos extérieur N°2 était occupé par Gu Gu (qui même lorsqu'il était rentré n'occupait pas l'enclos intérieur N°2) et le troisième enclos intérieur, et son homologue extérieur communiquant, utilisés par la femelle Le Le.

Le bâtiment "Olympic Games Panda House", le plus récent, comporte un enclos extérieur - toujours vide durant mes quatre jours de visite - et un enclos intérieur très grand, partiellement aéré par une toiture laissant rentrer amplement l'air extérieur, occupé par le mâle Da Di. Proche du bâtiment, le long des allées, on peut voir des briques rouges de poterie sur lesquelles ont été gravés des dessins. Ce sont des enfants de Beijing et du Sichuan qui ont réalisé les dessins sur ces briques pour célébrer les Jeux Olympiques à Beijing mais aussi en mémoire du séisme meurtrier de mai 2008.

 


Exemple d'une brique gravée par un enfant - 27 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

 

Les pandas présents au zoo durant ma visite

 

Actuellement, ou plutôt durant mes quatre jours de visite, les 27, 28, 29 et 30 avril 2013, le zoo de Beijing héberge 5 pandas.

 

Le Le, une femelle née le 8 septembre 1986 à Beijing, occupe les enclos intérieur et extérieur N°3a et 3b (voir plan ci-dessus) dans le bâtiment Asian Games Panda House. Elle est âgée (27 ans) et souffre d'alopécie et sans doute également d'un acarien Demodex sp. (en tout cas, cet acarien avait été souligné lors de l'enquête biomédicale le 20 mars 1998). Elle a donné naissance à 13 petits dans le passé :
   - à Jing Jing (mâle) le 20 septembre 1992 qui a vécu principalement à Beijing jusqu'au 10 février 2002, date de sa mort,
   - à des jumeaux le 25 septembre 1994 dont l'un est mort quelques jours après sa naissance, et l'autre est la femelle Jing Xue qui a vécu au zoo de Beijing jusqu'à sa mort le 29 janvier 2000,
   - à des jumeaux le 4 octobre 1996 dont la femelle Jing Xin qui est morte à beijing le 23 janvier 2001, l'autre petit de la portée n'avait pas survécu,
   - 
à des jumeaux le 25 septembre 1998 dont l'un - Jing Gang - est mort à l'âge d'un an et l'autre - Jing Hui - est mort à l'âge de 11 ans souffrant d'une gale sévère,
   - à des jumelles le 3 août 2000 dont seule a survécu la femelle Ya Ya qui vit actuellement au zoo de Memphis (Etats-Unis),
   - à un petit qui n'a pas survécu le 1er septembre 2001,
   - à des jumeaux le 24 août 2005 mais qui n'ont vécu que quelques jours,
   - à un petit mâle le 29 septembre 2006 décédé deux semaines plus tard.

Seule la femelle Ya Ya au zoo de Memphis est encore en vie.

 


Le Le se nourrit d'une nouvelle pousse de bambou, très juteuse et riche en nutriments et en sucre - 27 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 


Vue générale de l'enclos extérieur de Le Le - 27 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Le Le dans son enclos extérieur - 28 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

 

Le Le dans son enclos extérieur - 30 avril 2013 - © Jérôme POUILLE 

 

Gu Gu est né le 25 septembre 1999 au centre de Wolong. Ce mâle a été transféré au zoo de Beijing le 22 octobre 2004 où il vit depuis. Il occupe l'enclos extérieur N°2b (voir plan ci-dessus) dans le bâtiment Asian Games Panda House. J'ignore si lorsqu'il est à l'intérieur il occupe un enclos à l'abri du regard du public ou alors l'enclos N°2a. Ce mâle âgé de 13 ans est le père potentiel de Da Bai Tu, le jeune né le 2 juillet 2010 au zoo de Pékin. En effet, la semence de Gu Gu a entre autres été utilisée pour l'insémination artificielle de Ying Hua, la mère de Da Bai Tu. Des tests ADN sont nécessaires pour confirmer si Gu Gu est le père ou non de Da Bai Tu.

Gu Gu est connu comme un âpre défenseur de son enclos. En effet, à trois reprises, il a blessé des visiteurs imprudents (ou inconscients !) qui sont rentrés dans son enclos, notamment en 2006 où un homme en état d'ébriété a voulu embrasser l'animal (lire l'article) et en 2009 où un homme a sauté dans l'enclos pour récupérer le jouet de son fils (lire l'article).

 


Trois vues sur l'enclos extérieur de Gu Gu, noté 2b sur le plan - Bâtiment Asian Games House - 27 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Gu Gu, le dimanche 28 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Gu Gu, le mardi 30 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

 

Da Di est le seul occupant du grand enclos intérieur dans le bâtiment "Olympic Games Panda House". Ce mâle est né au centre de Wolong le 22 septembre 1992 et est arrivé au zoo de Beijing le 22 octobre 2004. Agé de presque 21 ans, il est le père d'au moins 18 pandas (et peut-être plus car la paternité de certains jeunes reste à déterminer) dont la femelle Gong Zhu, la femelle Xi Mei, le mâle Liang Liang hébergé à Chongqing, le mâle Yang Yang qui vit à Vienne (Autriche), le mâle Xiang Xiang qui est le premier panda né en captivité à avoir été réintroduit, le mâle Fu Fu, la femelle Mei Qing, la femelle Lan Xiang actuellement à Chongqing, ou encore la femelle Zhu Yun. Il a été grand-père à de multiples reprises et est notamment le grand-père du mâle Bi Li qui vit à Tokyo (Japon), de Fu Long et Fu Hu nés à Vienne (Autriche) et de la femelle Jia Jia qui vit à Singapour.

Le 30 avril 2013, j'ai assisté à une séance de training de Da Di. Le soigneur lui a fait tendre la patte, toucher une tige métallique et ouvrir grand la bouche.

 


Vue générale de l'enclos de Da Di, à l'intérieur du bâtiment "Olympic Games Panda House" - 27 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Da Di, à l'intérieur du bâtiment "Olympic Games Panda House" - 27 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Da Di, à l'intérieur du bâtiment "Olympic Games Panda House" - 28 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 


Da Di, 30 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

 

Séance de training pour Da Di suivi d'une grosse récompense : une nouvelle pousse fraîche de bambou - 30 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

 

Dans les enclos N°1a et 1b du bâtiment "Asian Games House" vivent ensemble Da Bai Tu et Xiao Bai Tu.

Da Bai Tu (connue aussi sous le nom Big White Rabbit), une femelle, est née  le 2 juillet 2010 au zoo de Pékin (lire l'article). La portée était jumelle mais le plus jeune est mort le lendemain écrasé par sa mère Ying Hua (lire l'article). Comme Ying Hua s'était vu confier le plus jeune des deux petits, l'aînée, Da Bai Tu, avait été immédiatement envoyée à la base de Yaan Bifengxia, le zoo de Beijing n'ayant pas les compétences ni le matériel permettant d'élever en toute sécurité la jumelle dont Ying Hua ne s'occupait pas. Da Bai Tu a ainsi survécu et vécu sa première année à Bifengxia. A l'âge d'un an, alors qu'elle était hors de danger, elle a rejoint le zoo de Beijing où elle est arrivée en juillet 2011.

Xiao Bai Tu (connue aussi sous le nom de Little White Rabbit), également une femelle, est née le 13 août 2010 à la base de Yaan Bifengxia (lire l'article) où sa mère Jini, propriété du zoo de Beijing, avait été envoyée au printemps 2010 pour qu'elle puisse être inséminée avec de la semence de plusieurs mâles vivant à Bifengxia. Alors que Jini était repartie en novembre 2010 à Beijing, sa petite Xiao Bai Tu est restée à Bifengxia car elle n'a pas été élevée par sa mère mais par l'homme. A noter que la portée était jumelle mais que la femelle la plus jeune était morte à sa naissance. Xiao Bai Tu a rejoint le zoo de Beijing en même temps que Da Bai Tu, en juillet 2011.

 


Xiao Bai Tu et Da Bai Tu dans leur enclos extérieur, noté 1b sur le plan, le 28 avril 2013 - © Jérôme POUILLE

 

En plus de ces cinq pandas, notons que le zoo héberge également la femelle Jini, née à Beijing le 4 novembre 1993, et la femelle Meng Meng, née le 13 septembre 2006 au centre de Wolong et transférée à Beijing en mars 2008. Cependant, les quatre jours de mes visites, elles n'étaient pas à Pékin puisqu'elles avaient été respectivement envoyées à la base de Bifengxia et à la base de Chengdu pour la saison des amours.

Enfin, le zoo hébergeait aussi jusqu'à peu (vue encore le 20 février 2013) une femelle très âgée, Wen Wen, né le 30 août 1982 à Beijing, et âgée cette année de plus de 30 ans. Elle occupait le 20 février dernier l'enclos N°4b rattaché au bâtiment "Olympic Games Panda House" mais je ne l'ai pas vu durant mes visites fin avril. 

 

 

Pour en savoir plus :

        > Chengdu Pambassador : Carte des zoos et lieux visités

        > Visites de zoos et compte-rendus

 

 

 


Fresque murale dans la station de métro du zoo de Beijing - 27 avril 2013 - © Jérôme POUILLE