# A la une :    #MiniYuanZi       #Basi    #PandasBerlin    #PandaBook    #Naissances2017

Visites de zoos et compte-rendus

 

 

J'ai visité le "Paradis des pandas de Langzhong", en anglais le "Langzhong Panda Paradise" le dimanche 19 mai 2013 avec mon amie Chet.

Il ne s'agit point d'un zoo, ni d'un parc écologique, mais d'un parc d'attractions qui a adopté le panda comme emblème et l'a annexé à son nom. D'ailleurs le nom chinois du lieu est "Langzhong Panda Paradise Amusement park" (阆中市熊猫乐园). Après avoir traversé le parc plutôt bruyant, on arrive dans le secteur des pandas, plus au calme. D'ailleurs une fois dans cet espace, on en oublierait presque que l'on est dans un parc d'attractions.

 


Grosse surprise à l'arrivée sur place, il s'agit en fait d'un parc d'attractions ! - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 


La maison des pandas se situe au fond du parc d'attractions - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Les installations pour les pandas se composent de deux enclos extérieurs rectangulaires et dans leur prolongement un bâtiment rectangulaire abritant deux enclos intérieurs et deux loges de nuit.

Un passage surélevé entre les enclos extérieurs et le bâtiment abritant les enclos intérieurs permet aux visiteurs d'observer en surplomb les pandas à la fois s'ils sont à l'extérieur ou s'ils sont à l'intérieur.

Les enclos extérieurs sont de taille moyenne, et allongés. Ils disposent de plate-formes en bois, de balançoires, d'un bassin, de structures en bois pour grimper mais malheureusement la végétation est quasi inexistante et se limite à l'herbe sur le sol, coupée ras, qui donne au tout un aspect assez artificiel. Chaque enclos extérieur comporte bien deux arbres mais ces derniers servent surtout de structure pour grimper mais en aucun cas ils ne fournissent d'ombre car ils sont dépourvus de feuilles ou branches. Les deux enclos extérieurs sont séparés par une surface vitrée, si bien que les deux animaux peuvent se voir s'ils le souhaitent.

 


Vue sur les deux enclos extérieurs depuis le passage en surplomb entre le bâtiment et les enclos extérieurs.
A gauche, l'enclos de Fu Long, à droite celui de Hao Hao - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 


Enclos extérieur de Fu Long, au fond il s'agit du bâtiment qui abrite les deux enclos intérieurs - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

  


Enclos extérieur de Hao Hao - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Les enclos intérieurs, plutôt grands, comportent chacun un bassin, un arbre pour grimper et une grande plate-forme en bois avec deux niveaux. Le sol est bétonné et ils sont climatisés autour de 19•C.

 


Enclos intérieur de Hao Hao - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 


Enclos intérieur de Fu Long - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Le jour de ma visite, les pandas sont restés très majoritairement à l'intérieur, à dormir, Fu Long dans l'espace entre l'intérieur et l'extérieur, et Hao Hao dans l'arbre intérieur. Difficile d'établir un lien entre leur activité faible et l'attractivité discutable de leurs enclos extérieurs ce jour de soleil assez présent, ou faut-il y voir seulement le signe de leur préférence pour l'air intérieur plus frais.

Grâce à mon amie Chet, j'ai pu rencontrer Monsieur Li Jiaming, le soigneur local des pandas, le soigneur de la base de Bifengxia (la base qui prête les pandas à Langzhong) étant en vacances ce jour là. Très aimable, Li Jiaming nous a fait visiter les coulisses et j'ai pu voir les loges de nuit des deux pandas, l'espace où les soigneurs surveillent sur les écrans vidéos les pandas, et l'espace de stockage du bambou et des compléments : carottes, pommes et le gâteau spécial panda made by Bifengxia (différent de celui de Chengdu).

 


Li Jiaming, soigneur local des pandas, m'a ouvert l'accès aux coulisses - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 


La loge de nuit de Fu Long - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 


Depuis ce bureau, les soigneurs ont vue sur les enclos intérieurs et extérieurs via le système de vidéo-surveillance.
Un soigneur dort également sur place au cas où...  - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Assez surprenant également, les pandas ont reçu majoritairement le jour de ma visite des grosses tiges de bambous, sans feuille, et ils semblaient assez peu les apprécier.

 

Ce parc d'attractions de Langzhong héberge actuellement deux pandas, prêtés (loués) par le Centre Chinois de Recherches et de Conservation du Panda Géant (China Conservation and Research Center for the Giant Panda).

Initialement, deux pandas avaient été transférés depuis la base de Bifengxia vers Langzhong le 16 décembre 2011. Il s'agissait de la femelle Na Na née en août 2003 et du mâle Rong Rong né en juillet 2004. Mais ils ont été rapatriés en début d'année vers Bifengxia pour participer à la saison des amours de cette année. D'ailleurs, les inscriptions de Na Na et Rong Rong figurent encore collées sur les parois vitrées. Mais comme le contrat initial prévoyait un prêt pour cinq ans, deux autres pandas ont été envoyés en remplacement de Na Na et Rong Rong cette année, il s'agit du mâle Fu Long arrivé le 23 mars dernier et de la femelle Hao Hao arrivée le 16 janvier dernier.

Avant décembre 2011, la ville de Langzhong n'avait jamais hébergé de pandas en captivité. C'est un peu compliqué pour rejoindre Langzhong depuis Chengdu. Compter 1h45 de train rapide entre Chengdu et Nanchong et 1h30 de voiture entre Nanchong et Langzhong. Idem pour le retour, c'était donc une grosse journée.

 

Fu Long est né au zoo de Schönbrunn, à Vienne, en Autriche, le 23 août 2007 (lire l'article). A l'époque, il s'agissait de la première naissance de panda en Europe depuis 25 ans. Fait exceptionnel, Fu Long est issu d'un accouplement naturel entre Yang Yang, sa mère, et Long Hui, son père. C'est le choix qu'a fait le zoo de Vienne, ne pas anesthésier ses pandas et donc privilégier la reproduction naturelle. D'ailleurs, Fu Hu, né trois ans après Fu Long, est aussi le fruit d'un accouplement naturel.

A noter qu'il s'agissait d'une portée jumelle mais que le second petit était décédé quelques instants après la naissance.

Comme le prévoit le contrat de location entre la Chine et le zoo de Vienne, Fu Long a rejoint la Chine peu après ses deux ans. Le retour, initialement prévu au mois d'août 2009 (lire l'article), a finalement eu lieu le 18 novembre 2009, cette période étant plus favorable que l'été pour le transport d'animaux (lire l'article). Du coup, le jeune panda avait soufflé sa première bougie à Vienne (lire l'article) ainsi que fêté ses deux ans dans son zoo natal (lire l'article). Une grande fête et une cérémonie avait été organisée à Bifengxia pour lui souhaiter la bienvenue (lire l'article), et après quelques mois à Bifengxia, son adaptation était parfaite (lire l'article).

Il avait reçu son nom, Fu Long, en mandarin "Dragon heureux", après un vote sur internet (lire l'article) et avait fait ses premiers pas devant les visiteurs ébahis en janvier 2008 (lire l'article).

Les parents de Fu Long, Yang Yang et Long Hui sont encore à Vienne. Arrivés le 14 mars 2003 (lire l'article) et initialement pour une période de 10 ans, ils vont prolonger leur séjour dans la capitale autrichienne pour dix ans supplémentaires conformément au renouvellement de l'accord en décembre 2012 (lire l'article).

J'avais eu l'opportunité de voir Fu Long, alors âgé d'un peu plus de sept mois, et ses parents Yang Yang et Long Hui, les 9 et 11 mai 2008 au zoo de Schönbrunn. Pour accéder à mon compte-rendu de l'époque, cliquez sur ce lien.

 


Fu Long, dans son enclos intérieur - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

 

Fu Long,a fait quelques pas à l'extérieur... - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

Fu Long - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

C'est l'heure du repas : distribution de pommes, du gâteau spécial panda, de carottes et enfin de bambous - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 


Depuis sa naissance, Fu Long a l'extrémité de sa patte arrière droite avec des poils blancs, comme une sorte de chaussette,
il est facilement identifiable grâce à cette particularité - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

 

Hao Hao est née à la base de Ya'an Bifengxia le 7 juillet 2009 (lire l'article). Sa mère est Hua Mei, née au zoo de San Diego le 21 août 1999 et rapatriée en Chine en février 2004. Hao Hao a passé quatorze mois, du 27 octobre 2010 au 21 décembre 2012, au Guangzhou Panyu Xiangjiang Safari Park, prêtée à l'occasion des 16ème Jeux d'Asie (16th Asian Games) qui se sont tenus à Guangzhou en novembre 2010.

 


 

 

Hao Hao, dans son enclos extérieur - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

 Hao Hao a passé une grosse partie de son après-midi perchée dans l'arbre de son enclos intérieur - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE

 

 

 


Fresque à l'intérieur du secteur panda dans le parc d'attractions de Langzhong - 19 mai 2013 - © Jérôme POUILLE